fte de l'HumanitŽ 2009 - Dimanche 13 septembre 2009
© Copyright by Photothèque du mouvement social
Dans le cadre de « la journée mondiale pour le travail décent », plus de 300 organisations dans 130 pays sont mobilisées, à l'appel de la Confédération syndicale internationale sur une plateforme.
Celle-ci dénonce « la spéculation, la convoitise et une dérèglementaion financière débridée » comme responsable de la « crise actuelle qui entraine la perte de millions d'emplois et bouleverse la vie des travailleuses et des travailleurs ».
Elle appelle à « une réforme fondamentale de l'ordre économique mondial ».
En France, des manifestations et rassemblements syndicaux unitaires se déroulent autour du mot d'ordre : « Ne laissons pas les affaires du monde au monde des affaires ».
Le Parti communiste français apporte son soutien à ces mobilisations. Il estime que, devant l'autisme du gouvernement face aux exigences des salarié-es et des citoyen-nes, la gauche, du fait du parti socialiste, n'est pas à la hauteur de ses responsabilités.
(lire la suite).