AAwikJ_r_me_Gued.jpg

Comme la majeure partie des députés de l'aile gauche du PS, le député et président du Conseil général de l'Essonne, Jérôme Guedj est opposé au traité européen de stabilité.
Il s'en explique dans un entretien pour Le Nouvel Observateu.r
Voici ci-dessous des extraits.

Pourquoi êtes-vous décidé à voter non au traité européen ?
J. Guedj. J'ai indiqué dès le mois de juillet que je voterai non. Je m'y tiens.
Les raisons sont exactement les mêmes que celles que nous évoquions déjà le 2 mars dernier, quand Nicolas Sarkozy nous avait présenté le même texte.
Ce traité est une mauvaise réponse à la crise que traverse l'Europe.
Le TSCG tourne le dos à l'origine des maux. Il dit que le seul mal dont nous souffrons est l'endettement trop important des Etats, et la mauvaise gestion des dépenses publiques.
Il ne dit pas un mot sur la responsabilité des marchés financiers dans cette crise et sur l'absence de régulation. Il ne dit pas un mot non plus sur le rôle de la BCE qui doit soutenir les Etats, et sur la gouvernance au service de la croissance que doit adopter l'UE.