CartonRouge.jpg
Dans le 93, le PS rompt les accords et refuse le retrait de ses candidats arrivés derrière les candidats PCF. Dans le Val de marne, c'est Europe Ecologie qui refuse le désistement et se maintient pour faire chuter les candidats du Front de gauche arrivés devant.
Quelle hypocrisie chez Cécile Duflot et , Claude Bartolone et Martine Aubry : ils affichent l'unité au niveau national et font l'inverse sur le terrain.
Leur obsession : empêcher les communistes de garder le Conseil général 94 et de reconquérir le Conseil général du 93. Le but de ces manœuvres antidémocratiques coordonnées ? Récupérer au deuxième tour les voix de la droite ou du Front National pour battre le candidat du Front de gauche.
Dialogue Clichois propose cette déclaration d'Hervé Bramy, secrétaire de la FD PCF du 93 et ancien Président du Conseil général.
De l’avis unanime, les candidats soutenus par le PCF et le Front de Gauche, voire au-delà, ont créé l’évènement à gauche en Seine-Saint-Denis :