Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - Logement social

Fil des billets

3,6 millions de français mal-logés

fondabbepie400.jpg
A nouveau la Fondation Abbé Pierre attire l’attention sur le scandale du mal–logement en France : 3 ,6 millions de personnes, soit 100.000 de plus que l’an dernier, sont confrontées à la précarité en ce domaine.
En réalité , comme le souligne également la Fondation Abbé Pierre, ce sont des millions de personnes qui vivent dans des conditions de logement inadmissibles à notre époque et dans un pays tel que le notre, ce que le Conseil de l’Europe avait d’ailleurs dénoncé en juin 2008.
Au drame que vivent déjà ces millions de personnes s’ajoute la cruauté des expulsions locatives. Leur nombre ne cesse d’augmenter à la suite de l’envolée des impayés de loyers dus à l’augmentation du chômage et des difficultés à vivre que la crise aggrave lourdement.

Lire la suite...

 

Logement : les Maires de Bagneux, Gennevilliers, Nanterre et Malakoff interpellent le Préfet des Hauts-de-Seine

le_hlm_pousse_pas.gif
Face à la crise actuelle du logement et le manque de volonté politique de la droite dans le département des Hauts-de-Seine, Marie-Hélène Amiable, Députée - Maire de Bagneux, Jacques Bourgoin, Patrick Jarry et Catherine Margaté, Conseillers généraux et Maires de Gennevilliers, Nanterre et Malakoff ont adressé un courrier au Préfet des Hauts-de-Seine, Patrick Strzoda, pour réclamer la mise en oeuvre d’un droit au logement pour tous et dans toutes les villes.
(voir la suite sur le logement social)

Lire la suite...

 

Ils nous massacrent le logement social !

Quartiernord400.jpg
La loi Boutin dite de « mobilisation pour le logement et de luttes contre l’exclusion » a été définitivement adoptée à l’assemblée nationale. Sous des dehors techniques, cette loi massacre le logement social et toutes les politiques du logement en France.
Pour Clichy, comme pour le pays, les conséquences en seront dramatiques.
AU LIEU DE S’Y OPPOSER LE MAIRE DE CLICHY APPROUVE CERTAINS POINTS DE CETTE LOI Au conseil municipal du 16 décembre 2008, pour s’opposer au vœu des élus communistes, Annie Mendez, Christian Garnier et Guy Schmaus, condamnant la loi Boutin, le maire socialiste Gilles Catoire a publiquement dit qu’il en approuvait certains points.

Selon lui « le problème essentiel est l’accession à la propriété » et, s’agissant du surloyer, il a demandé « qu’il soit renforcé ». Ces déclarations scandaleuses vont à l’encontre du logement social, des positions de toute la gauche qui s’est battue contre la loi Boutin
Les communistes clichois sont, eux, aux côtés des demandeurs de logements, des locataires et de leur associations et lancent une pétition.

Lire la pétition...

Lire la suite...

 

Logement social: la vérité qui dérange sur les chiffres du 92

carte_logements_sociaux450.jpg
Les derniers chiffres de l’INSEE et de la DDE permettent de faire un comparatif entre la situation du logement en 1999 et en 2006 dans les Hauts-de-Seine.

Ils montrent pourquoi la situation du logement social dans le 92 est de plus en plus dramatique malgré les belles promesses des présidents successifs du Conseil Général. Ainsi entre 1999 et 2006 quand la population a augmenté de 7,63 % (+ 110 036 habitants) et que le nombre de logements a augmenté de 8,5 % (+ 53129 logements), le nombre de logements sociaux a lui diminué de 3,82 % (- 6975 logements sociaux).
Nombre de villes de droite ne respecte pas la Loi SRU qui impose 20 % de logements sociaux.
Et Clichy la Garenne ? Certes en 2006, la ville compte encore 30,8% de logements sociaux, mais elle en avait 32, 4 % en 1999. La tendance est la même que dans les villes de droite : la part du logement social diminue dans la ville, alors que Clichy compte des milliers de demandeurs de logement.
On voit l’enjeu du débat autour du PLU car, sous l’impulsion de G. Catoire, il risque encore d’accentuer cette dérive négative.

Si les clichois n’arrive pas à imposer de nouvelles orientations au PLU, il est clair qu’au prochain recensement, Clichy sera tombé sous les 30% et rejoint le peloton des villes de droite. (Voir le tour d'horizon des villes des Hauts de Seine)

Lire la suite...

 

A. Chassaigne (PCF) : opposition totale des élus communistes au projet de loi Boutin


André Chassaigne, député et Président de l'association nationale des élus communistes et républicains (ANECR) est intervenu à l"Assemblée nationale, le 27 janvier 2009, lors de la discussion générale autour de la loi Boutin sur le Logement et lutte contre l’exclusion.
Il a rappellé qu'il manque 900 000 logements économiquement accessibles, et que la situation s’aggrave chaque année, notamment en Île-de-France.
Le désengagement de l’État et le manque de solidarité territoriale condamnent toute sortie de crise à court terme. Il a dénoncé le surloyer et le relèvement des plafonds, la remise en cause du maintien dans les lieux et tous les dangers de la loi Boutin.
Le député communiste s'est offusquer de voir l'Etat pouvoir débloquer 40 milliards pour les banques, et scandaleusement, refuser tout engagement massif en matière de logement social !

Lire la suite...

 

Conseil municipal : le Voeu contre la Loi Boutin repoussé


Après le succès de la manifestation récente des locataires contre la Loi Boutin de casse du logement social, le Groupe communiste a présenté un Voeu pour que le Conseil municipal de Clichy s'oppose au projet de la Loi Boutin. Ce voeu a obtenu 9 voix, mais n'a pu été adopté du fait des élus socialistes. Gilles Catoire s'est en effet trouvé un point d'accord avec la ministre Christine Boutin : la vente des logements HLM et le renforcement du surloyer! Voilà les clichois, les locataires et leurs associations prévenus : qu'ils ne comptent plus sur G. Catoire et le PS pour défendre le parc HLM. Lire le voeu.

Lire la suite...

 

Gilles Catoire offre un cadeau de Noël à la droite, aux promoteurs, au MEDEF, et à la Finance: il prive les clichois d'adjoints communistes

cadeau_copie.jpg
Gilles Catoire avaient déjà retiré leurs délégations aux élus communistes. Il vient de faire voter le 16 décembre par le conseil municipal dominé par le PS et ses satellites, leur retrait des postes d'adjoint (23 pour, 4 contre, 7 abstentions, 5 refus de vote). En clair: les clichois qui ont voté pour la liste d'union de la gauche, conduite par G. Catoire sont floués : contrairement aux accords signés, Clichy n'a donc plus de maire-adjoint communiste. On comprend l'inquiétude des clichois attachés à la gauche devant cette casse de l'Union qui ne peut profiter qu'à la droite.

Lire la suite...

 

Urbanisme : Quelle place pour le logement social à Paris et en proche banlieue?

Grand_Parissarkozy350.jpg
Le débat public est lancé à Clichy autour d’un Plu prévoyant quatre ou cinq tours géantes, en cohérence avec un aménagement francilien faisant la part belle aux promoteurs et aux marchés financiers. Le projet consensuel de Paris-Métropole que Delanoë propose aux villes de banlieue comme Clichy, vise à faire prévaloir la logique parisienne sur la proche banlieue.
Ce projet technocratique d’inspiration social-libérale ne constitue pas une réponse vraiment alternative à la hauteur aux menaces du Grand Paris de Sarkozy. Quelle place en effet est-il réservé au respect de l’autonomie communale, à la démocratie, au logement social, à la croissance et à l’emploi ? Quelles sont les exigences tournées vers l'Etat en matière de financement des infrastructures et des équipements de la région capitale? Et quels sont les objectifs affichés en matière de réforme de la fiscalité locale et nationale pour répondre aux attentes sociales ?
Cette logique parisienne d'aménagement que certains rêvent d'étendre à la banlieue mérite en tout cas, d'être examiné de plus près. Les projets d’aménagements de la porte de Clichy ne peuvent-ils aussi être regardés sous cet aspect ? L’exemple de la gestion Delanoë mérite d’être examinée de prêt. Paris met en avant son effort pour le logement social, inexistant sous J.Tibéri et J. Chirac. Ayons présent à l'esprit que Clichy compte 4000 demandeurs de logement. Pour nourrir le débat, nous livrons l'analyse critique de S. Kouvélakis, directeur adjoint de la revue Actuel Marx, enseignant au prestigieux King's Collège de Londres. Précisons qu'il n'est pas adhérent du PCF.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs