Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - Loi Boutin

Fil des billets

Loi Boutin et surloyer: un recul pour la mixité sociale

logpauvre.jpg
Avec la Loi Boutin et la flambée des surloyers, c'est un rude coup qui est porté à la mixité sociale : chassés du logement social, nombre de salariés modestes sont livrés à l'appétit des bailleurs du privé et à la spéculation immobilière, tandis que se constituent dans le parc social de véritables ghettos de la misère.
Fini l'ambition du logement social de qualité pour le plus grand nombre : les HLM devraient être réservés aux plus pauvres d'entre les pauvres. Pour les autres, le logement deviendrait une marchandise.
Avec un objectif recherché par la droite qui se refuse à construire du logement social : elle espère ainsi opposer les plus pauvres aux moins pauvres et diviser les locataires entre eux.
On sait qu'à Clichy, le maire socialiste G. Catoire - allié au MODEM-Nouveau Centre - est un chaud partisan de la Loi Boutin, malgré l'hostilité des amicales de locataires. Il s'est même porté à l'avant-garde pour l'application du surloyer dans sa commune.
Mais en Région parisienne, toutes les sociétés HLM n'ont pas docilement emboîté le pas de Mm Boutin. Voici l'exemple de l'office HLM de Plaine Commune, à deux pas de Clichy...
Stéphane Peu, président de l’office HLM de Plaine Commune Habitat en Seine-Saint-Denis, décrypte les conséquences néfastes de la loi Boutin sur le logement social en France et explique comment l'office et les élus communistes ont combattu l'application du surloyer.
On voit l'intérêt pour les locataires de pouvoir compter sur des élus communistes...

Lire la suite...

 

3,6 millions de français mal-logés

fondabbepie400.jpg
A nouveau la Fondation Abbé Pierre attire l’attention sur le scandale du mal–logement en France : 3 ,6 millions de personnes, soit 100.000 de plus que l’an dernier, sont confrontées à la précarité en ce domaine.
En réalité , comme le souligne également la Fondation Abbé Pierre, ce sont des millions de personnes qui vivent dans des conditions de logement inadmissibles à notre époque et dans un pays tel que le notre, ce que le Conseil de l’Europe avait d’ailleurs dénoncé en juin 2008.
Au drame que vivent déjà ces millions de personnes s’ajoute la cruauté des expulsions locatives. Leur nombre ne cesse d’augmenter à la suite de l’envolée des impayés de loyers dus à l’augmentation du chômage et des difficultés à vivre que la crise aggrave lourdement.

Lire la suite...

 

Baisse du surloyer : possible à Colombes, impossible à Clichy ?

CSLogoH300.jpg
communiqué de la CSF de Clichy
Selon un article du Parisien, l'Office HLM Colombes Habitat a pris la décision de revenir sur l'augmentation délirante du surloyer intervenue depuis le début de cette année. Il a été décidé de retourner à la situation de 2009, ce qui se traduit par une baisse moyenne du surloyer de 42 %.
Ce qui est possible à Colombes serait-il impossible à Clichy ?
A Clichy, en effet, la direction de l'Office HLM Clichy Habitat nous a expliqué que cette augmentation était une mesure imposée par la loi Boutin, de surcroît parfaitement légitime.
Ce n'était pas l'avis de la CSF. Nous persistons à demander que ce surloyer - qui consiste à taxer les moins pauvres sans aucun bénéfice pour les plus pauvres - soit supprimé et dans un premier temps revu à la baisse.
Pour mémoire, à Clichy, certains surloyers ont atteint plus de 1 000 € mensuel !
Il est urgent de prendre en compte la malfaisance de la loi Boutin.
Nous sommes prêts à envisager avec la direction de l’Office toute mesure d’équité susceptible d’être prise dans l’intérêt des locataires.
Jacqueline Crémieux
représentante élue des locataires
au CA de Clichy Habitat
Clichy, vendredi 2 juillet 2010

 

Logement - Convention d'utilité sociale : cinq bonnes raisons de s'y opposer

CSLogoH300.jpgDialogue clichois met en ligne ce communiqué de la CSF de Clichy

En application de la loi Boutin de 2009, chaque organisme de logement social doit conclure avec l'État une « Convention d'utilité sociale » (CUS). Elles doivent être transmises aux Préfets avant le 30 juin prochain.
Présentées comme une amélioration de la gestion des organismes HLM et SEM, ces conventions auront dans la réalité des conséquences graves pour les locataires.
En effet, chaque logement sera classé en fonction de « sa qualité, de son attractivité et de son positionnement sur le marché locaux de l'habitat ». Cela signifie que les loyers HLM seront fixés en fonction de critères marchands et non plus dans l'objectif de répondre aux besoins de logement des petits revenus.
La CSF a cinq bonnes raisons de s'opposer à la CUS :

Lire la suite...

 

Pour l’arrêt des expulsions et la reconnaissance du droit au logement comme droit universel et humain, déclaration de B. Gonthier-Maurin (PCF)

BrigitteGM260.jpg
Le 15 mars marque la fin de la trêve hivernale et le retour des expulsions locatives.

L’année 2010 risque d’être dramatique pour un nombre croissant de personnes.
Avec la crise, la montée du chômage et les effets de la loi Boutin – qui a réduit par trois les délais d’expulsion – davantage de locataires sont menacés, alors que les loyers et les charges ont partout atteint des niveaux historiques.
Demain l’huissier peut frapper à n’importe quelle porte, locataire, accédant, occupant précaire ...

Lire la suite...

 

FIN DE LA TREVE HIVERNALE : Manif le 13 mars 2010 pour l'arrêt des EXPULSIONS, pour la création de LOGEMENTS SOCIAUX, contre le logement CHER

Stopexp270.jpg
À l’appel du Réseau « Stop aux expulsions de logement » (RESEL),CNL, CSF, DAL, AC !, ACDL, ADVOCACY, AIH, AITEC, ANECR, APEIS, ATTAC, Bagagérue, Caravane Solidaire, CAL, FSU, Jeudi Noir, HIC, LDH, Union Syndicale Solidaires, SNES, Stop Précarité, Syndicat des avocats de France, Syndicat de la Magistrature…une manifestation est prévue le samedi 13 mars,à 15H Place de la République, à Paris.
Dialogue Clichois publie bien volontiers l'appel que nous transmet la CSF de Clichy....

Le 15 mars, qui marque la fin de la trêve hivernale et le retour des expulsions, risque cette année d’être dramatique pour un nombre croissant de personnes.
Avec la crise, la montée du chômage et les effets de la loi Boutin – qui a réduit par trois les délais d’expulsion – davantage de locataires sont menacés, alors que les loyers et les charges ont partout atteint des niveaux historiques.
Demain l’huissier peut frapper à n’importe quelle porte, locataire, accédant, occupant précaire...

Lire la suite...

 

Logement : les Maires de Bagneux, Gennevilliers, Nanterre et Malakoff interpellent le Préfet des Hauts-de-Seine

le_hlm_pousse_pas.gif
Face à la crise actuelle du logement et le manque de volonté politique de la droite dans le département des Hauts-de-Seine, Marie-Hélène Amiable, Députée - Maire de Bagneux, Jacques Bourgoin, Patrick Jarry et Catherine Margaté, Conseillers généraux et Maires de Gennevilliers, Nanterre et Malakoff ont adressé un courrier au Préfet des Hauts-de-Seine, Patrick Strzoda, pour réclamer la mise en oeuvre d’un droit au logement pour tous et dans toutes les villes.
(voir la suite sur le logement social)

Lire la suite...

 

OPH Clichy : la mobilisation des locataires ne faiblit pas !!

Maniflogementsam22nov350.jpg
La colère reste vive parmi les locataires de l’OPH, victimes de hausses ahurissantes des charges, programmées par l’Office, présidé par le maire socialiste G. Catoire jusqu'en 2008.
La vague de protestation s'étend parmi les 3800 locataires du parc. Les locataires, à l’appel de leurs amicales de locataires, étaient entre 400 et 500 samedi devant la Mairie de Clichy et ont manifesté sur le Boulevard Jean Jaurès. Parmi eux, les communistes étaient présents pour apporter leur solidarité. En particulier Guy Schmaus, qui révéla dans la ville, le scandale de la surfacturation du chauffage urbain par la SDCC qui se répercute sur les charges…
Schmauslogrecad450.jpg
Pour les communistes qui réclament une table ronde des acteurs locaux et départementaux du logement social, la moindre des choses est de geler le paiement des sommes réclamées jusqu'aux conclusions de l'enquête de la Cour régionale des comptes.
Le maire G. Catoire ne semble pas avoir pris la mesure de la colère des locataires.
Autoritarisme, anticommunisme et entêtement semblent être ses principes de gouvernance locale.
L'éviction des élus communistes de leur responsabilités s'accompagne, chaque jour les clichois peuvent le constater, d'un abandon des fondamentaux d'une gestion de gauche par Catoire et ses amis.
Nombre de socialistes - et parmi eux des anciens élus - s'interrogent et s'inquiètent de la dérive du maire.
La droite, qui au niveau national s'emploie avec la loi Boutin à casser le logement social et à plonger les sociétés HLM dans les difficultés, aura du mal à faire croire aux locataires qu'elle est à leur côté (comme si le député Balkany, à Levallois, se souciait du logement social!)....
La Loi Boutin, c'est la casse du logement social au profit du marché avec un budget du logement en baisse de -7% et les aides à la construction des HLM de -30% en 2009.
Les bailleurs HLM sont obligés de vendre 1% du parc social par an, soit 40 000 logements ! Cette loi impose la dérégulation des loyers HLM, afin de les aligner sur la logique du privé.
Digital StillCamera
Le 1% logement est ponctionné de 850 millions d’euros et pendant ce temps, les cadeaux fiscaux aux bailleurs privés, qui coûtent plus cher que le HLM, se poursuivent. La loi Boutin pousse aussi à la ségrégation urbaine en programmant les démolitions des quartiers populaires, en réduisant l’accès aux HLM (-10 %) et en augmentant fortement le surloyer.
Les aides à la pierre (subvention à la construction) ont quasiment disparu.
L’Etat aide la spéculation : chaque investissement locatif privé De Robien reçoit autant d’aide que les HLM ! C’est 80 000 logement spéculatifs par an, soit presque le double que de HLM construits. Les aides à la personne sont également en recul : elles accompagnent la hausse des loyers et finissent dans le portefeuille des propriétaires. Elles représentent les 2/3 du budget logement de l’État et ne jouent plus leur rôle social. Non décidément, la droite locale ne manque pas de culot en faisant des risettes aux locataires clichois.
Digital StillCamera
Mais les locataires ne se laissent pas abuser par ces faux-amis et poursuivent leur luttes avec détermination. Une nouvelle manifestation devant le siège de l’OPH est prévue, ce soir. (à partir de 18h-18h30)

 

Ils nous massacrent le logement social !

Quartiernord400.jpg
La loi Boutin dite de « mobilisation pour le logement et de luttes contre l’exclusion » a été définitivement adoptée à l’assemblée nationale. Sous des dehors techniques, cette loi massacre le logement social et toutes les politiques du logement en France.
Pour Clichy, comme pour le pays, les conséquences en seront dramatiques.
AU LIEU DE S’Y OPPOSER LE MAIRE DE CLICHY APPROUVE CERTAINS POINTS DE CETTE LOI Au conseil municipal du 16 décembre 2008, pour s’opposer au vœu des élus communistes, Annie Mendez, Christian Garnier et Guy Schmaus, condamnant la loi Boutin, le maire socialiste Gilles Catoire a publiquement dit qu’il en approuvait certains points.

Selon lui « le problème essentiel est l’accession à la propriété » et, s’agissant du surloyer, il a demandé « qu’il soit renforcé ». Ces déclarations scandaleuses vont à l’encontre du logement social, des positions de toute la gauche qui s’est battue contre la loi Boutin
Les communistes clichois sont, eux, aux côtés des demandeurs de logements, des locataires et de leur associations et lancent une pétition.

Lire la pétition...

Lire la suite...

 

Clichy : Catoire et le P.S. soutiennent la Loi Boutin

HLMklock350.jpg
Au conseil municipal du 16 décembre 2008, le maire, les socialistes et les radicaux de gauche ont rejeté le vœu des élus communistes contre la "Loi Boutin" sur le logement.

Comme l’a dit le Maire, Gilles Catoire :

1/ Ils approuvent la vente de 40 000 HLM à des particuliers malgré les conséquences pour la spéculation. Gilles Catoire a déjà vendu par le passé 62 HLM de Clichy mais il veut faire beaucoup plus dorénavant.

2/ Ils veulent à l’appui de la ministre chasser tous les locataires qui ne sont pas au bas de l’échelle des revenus.

Ainsi Christine Boutin a trouvé en Gilles Catoire et ses amis un appui concret pour son entreprise de démolition du logement social. Les 25 associations qui luttent inlassablement pour le droit au logement pour tous, contre les ghettos de la misère et pour la construction de logements accessibles notamment aux 4 000 familles clichoises mal logées apprécieront. La droitisation du parti socialiste et du P.R.G. de Clichy va de pair avec l’élimination des communistes de la gestion municipale.

Retrouvez les communistes de Clichy sur le site dialogue clichois, à l’adresse internet suivante http://communistesclichy92.elunet.fr
Guy Schmaus

 

Conseil municipal : le Voeu contre la Loi Boutin repoussé


Après le succès de la manifestation récente des locataires contre la Loi Boutin de casse du logement social, le Groupe communiste a présenté un Voeu pour que le Conseil municipal de Clichy s'oppose au projet de la Loi Boutin. Ce voeu a obtenu 9 voix, mais n'a pu été adopté du fait des élus socialistes. Gilles Catoire s'est en effet trouvé un point d'accord avec la ministre Christine Boutin : la vente des logements HLM et le renforcement du surloyer! Voilà les clichois, les locataires et leurs associations prévenus : qu'ils ne comptent plus sur G. Catoire et le PS pour défendre le parc HLM. Lire le voeu.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs