EDFprivatreq.jpgLes augmentations des tarifs de l’électricité et du gaz sont le résultat des politiques menées par le pouvoir.
L’époque brutalise. Voyez un peu l’évolution des mots?: «?précarité énergétique?», terme pudiquement employé pour évoquer l’une ?de ces réalités douloureuses en pleine croissance.
À savoir l’impossibilité ?de se chauffer ou de s’éclairer, faute de pouvoir payer ses factures. Jusqu’à ces toutes dernières années, ?le phénomène était resté marginal. Mais, depuis 2008-2009, il est d’abord devenu endémique, avant de connaître une véritable explosion.
Officiellement, environ 3,5?millions de personnes sont entrées dans cette nouvelle classification de la pauvreté, qui n’est, comme chacun le sait, qu’une sous-classification de la grande pauvreté tout court…