Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - M.H. Amiable

Fil des billets

M. H. Amiable dénonce le bilan de Sarkozy sur l’éducation et ouvre des perspectives

Al_colchatel.jpg
Marie-Hélène Amiable, députée PCF des Hauts-de-Seine, dénonce le bilan de Sarkozy sur l’éducation et ouvre des perspectives.
Quel regard portez-vous concernant le bilan de Sarkozy sur l’école? ?
Marie-Hélène Amiable. L’éducation nationale est, parmi les services publics, celui qui a payé le plus lourd tribut sous ce quinquennat, avec 79?800 suppressions de postes depuis 2007.
À cela s’ajoute ?cette démarche libérale qui ?vise à casser l’école pour mieux justifier l’arrivée du secteur marchand dans l’éducation. Mise à mal de ce service public, désorganisation, renforcement des inégalités, échec scolaire, tout cela pour démontrer qu’il faut tout transformer. Et non pour refonder un grand service d’éducation mais ouvrir la voix au secteur privé et à la concurrence entre établissements…

Lire la suite...

 

Logement social : Non au surloyer

Buslogement350.jpg
Si Gilles Catoire, le maire socialiste de Clichy, approuve et applique avec enthousiasme le surloyer et obtient le soutien de la droite pour un PLU ouvrant les vannes de la spéculation immobilière, il n'en est pas de même des maires communistes des Hauts de Seine. Voici la lettre qu'adresse C. Margaté, maire de Malakoff aux locataires...
Le gouvernement veut passer d’une solidarité nationale en faveur du logement social à une solidarité entre pauvres et modestes. Il s’apprête à faire payer aux locataires HLM le coût de son désengagement. La mobilisation de tous est indispensable pour combattre ces projets. C’est pourquoi, votre Maire et le Président de l’Office s’adressent à vous.
Au cours de l’été, le gouvernement a annoncé deux décisions d’une extrême gravité :
? Une réduction drastique des aides de l’Etat pour construire des logements HLM. De 800 millions d’euros en 2008, la loi de finances prévoit 60 millions en 2012, alors que la pénurie de logement ne cesse de s’aggraver.
? Une taxe de 2,5% sur les loyers pour compenser la baisse du budget de l’Etat, ce qui représente 340 millions d’euros par an, 320 000 € pour l’Office de Malakoff soit environ 80€ par locataire.
Ce projet est une véritable opération de « pickpocket » dans les poches des locataires HLM. Il va diminuer encore un peu plus le pouvoir d’achat des familles modestes et affaiblir les capacités des organismes HLM à investir dans l’entretien des immeubles et les constructions neuves. (Une étude récente de l’Union Sociale pour l’Habitat d’Ile de France estime à 25% la baisse du volume de construction sur la région, en un an, soit 20 000 logements neufs).

Lire la suite...

 

GRAND PARIS de Sarkozy : une réaction de M.H. Amiable, députée communiste des Hauts de Seine et maire de Bagneux

Amiable270.jpg
Dialogue Clichois publie une contribution de la Députée-Maire de Bagneux pour une métropole solidaire, durable, démocratique.
"L’autonomie des collectivités locales, principe constitutionnel renforcé par les lois de décentralisation, a montré la pertinence de la proximité pour répondre aux besoins des populations.
Cependant, l’Etat, garant de la cohérence nationale, doit continuer d’assurer ses missions de solidarité. Le partenariat Etat-Collectivités territoriales s’inscrit dans le respect de ces principes, des élus et des populations.
Le processus d’élaboration des projets doit, par ailleurs, faire une large place au débat public, compte tenu de l’importance des projets et de leurs impacts sur la vie quotidienne des franciliens.
De fait, la démocratie locale issue de la décentralisation ne peut pas être considérée comme un obstacle à l’efficacité. En d’autres termes, le Grand Paris doit être un territoire construit démocratiquement et ne peut en aucun cas être l’objet d’une autorité de tutelle, fût-elle présidentielle.
Car construire la métropole, c’est élaborer un projet de société fondé sur le mieux vivre et le mieux vivre ensemble : le citoyen est donc au cœur des enjeux et doit prendre toute sa place dans ce débat public.
De nouveaux espaces permettant ce partage de contributions peuvent être proposés, mais il est aussi possible, dans cette démarche, de s’appuyer sur l’existant : Conseils de développement, Conseil de Développement Durable, Conseil Economique et Social, Conseils de Quartiers, Conseils d’Usagers, Conseils de la Vie Associative….

Alors que l’Ile de France est la région la plus riche du pays, l’accès au savoir, à l’emploi, au logement et aux transports est confronté à des disparités sociales et territoriales durables, de plus en plus profondes et étendues.

Lire la suite...

 

Marie-Hélène Amiable, Députée des Hauts-de-Seine: Danger sur La Poste

cgtPTT.jpg
Les communistes proposent de faire un axe majeur de la lutte des usagers et des postiers :
- contre la privatisation de la Poste et contre le détournement de l'épargne populaire et,
- pour le développement du service public et le financement du logement et de l'activité économique.
Déclaration de Marie-Hélène Amiable, Députée des Hauts-de-Seine, Maire de Bagneux, concernant les annonces de Luc Chatel sur le projet de loi sur la Poste.

Le Secrétaire d’Etat chargé de l’industrie et de la consommation, Luc Chatel, a présenté devant les membres de la commission sur l’avenir de la Poste, dite commission Ailleret, le projet de loi sur cet établissement qui sera discuté fin juillet en Conseil des ministres.
Cette commission avait rendu un rapport fin décembre. Mais dans le contexte de crise économique et financière et compte-tenu des actions des salariés de La Poste, le gouvernement avait temporairement enterré le projet. Au lendemain des élections européennes, il semble qu’il y ait à nouveau urgence !
(lire la suite de la déclaration de M.H. Amiable)

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs