Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - MODEM

Fil des billets

G. Schmaus (PCF): Ensemble, relevons le défi du mépris de la démocratie !

GuySch2250.jpg
Dialogue Clichois reproduit l'intervention de G. Schmaus, président du groupe des élus communistes, sur le parvis de la mairie, le 5 février.
« Gardons Clichy à Gauche » titrait le dernier tract de notre liste d’union élue en mars 2008 par les clichois !
Le même tract – que j’ai sous les yeux, reprochait à Stéphane Cochepain du MODEM de faire liste commune avec l’UMP, parce qu’il avait rejoint, je cite « la droite, sa famille d’origine ». C’était, il y a moins de trois ans.
Le MODEM a-t-il changé pour que Gilles Catoire, maire PS de Clichy, lui ouvre en grand les portes de sa gestion municipale ? Le Modem est il passé de l’orange au rouge de la contestation de la politique des puissances d’argent conduite par Sarkozy, politique qui s’illustre par le creusement sans précédent des inégalités et par les attaques insupportables contre les retraites, les services publics et les acquis sociaux ?
Non mille fois non !

Lire la suite...

 

Devant la Mairie contre la trahison de Gilles Catoire.

Mairfev1.jpg
photo : Annie Mandois (PCF) , Gérald Goudal (NPA), Guy Schmaus (PCF) au micro, Marie Claude Fournier (Les verts), Aïssa Terchi (PG), P. Rabineau (PG), Alain Fournier (Les Verts)

L'ensemble des représentants des forces progressistes locales ont participé à la démonstration de protestation devant la Mairie de Clichy, le samedi 5 février : le PCF, le PG, le NPA, les Verts, Lutte ouvrière le POI et des camarades socialistes en désaccord avec le virage à droite de G. Catoire qui ouvre sa majorité à la droite ( MODEM), et confie des délégations aux élus qui figurait sur la liste de droite .
Annie Mandois, conseillère municipale de Levallois et candidate PCF Front de Gauche) au cantonale avait tenu à apporter son soutien aux clichois.
Mairfev2.jpg
Alain Fournier (Les Verts), Guy Schmaus (PCF), Chloé Perreau en discussion sur le parvis de la mairie.
Tous les intervenants ont tenu à condamner le déni de démocratie et le mépris du suffrage universel dont faisait preuve Gilles Catoire avec cet honteux retournement d'alliance.
Mairfev3.jpg

Au micro : Gérald Goudal (NPA), entouré de M. Lambert (LO), Annie Mandois (PCF), Guy Schmaus (PCF) et M.C. Fournier (Les Verts)

Parmi les militants socialistes présents, attachés à l'Union de la Gauche, Ibrahim Tariket, très applaudi, a courageusement dénoncé au micro le déni de démocratie et la dérive droitière de Gilles Catoire.
Mairfev4.jpg
Au micro: Ibrahim Tariket (PS)

 

Clichy : Communiqué des élus communistes

ANECR.jpg
Alors qu’il a été élu en mars 2008 à la tête de l’union de la gauche, le maire PS de Clichy Gilles Catoire vient d’annoncer l’entrée de la droite (MODEM) dans son exécutif municipal.
Cette trahison du choix démocratique des clichois a commencé dès octobre 2008 par l’éviction des élus communistes parce qu’ils se sont opposés à la main mise sur Clichy des requins de l’immobilier avec leurs tours de grande hauteur.
Elle s’est poursuivie par l’éviction d’autres élus de gauche qui, en mai 2010, s’y sont eux aussi opposés.
Sarkozy et Balkany applaudissent, eux qui rêvent d’intégrer Clichy au Grand Paris de la finance contre nos concitoyens qui y habitent, y étudient et y travaillent.
Cela va de pair avec le scandale du chauffage urbain vendu aux clichois 40% plus cher qu’ailleurs par le groupe Suez, tandis que le maire porte sa part de responsabilité.
Cela va de pair avec les renoncements de Gilles Catoire ; à empêcher la fermeture de la caserne de pompiers, à rassembler les clichois contre la destruction à terme de l’Hôpital Beaujon, à dénoncer la fermeture des classes du lycée Newton, à exiger le dédoublement de la ligne 13 du métro, à défendre toutes les victimes d’une société fondée sur les inégalités et les cadeaux aux plus riches.
Le pire serait de laisser se perpétuer cette trahison sans riposter, sans cibler les coupables, sans réagir dans l’unité citoyenne la plus large, avec tous les démocrates et les républicains qui n’acceptent pas d’être trompés, abusés, pénalisés si injustement.
C’est dans cet esprit et avec cette volonté que les élus communistes sont disponibles pour prendre leur part à l’action avec détermination, afin que Clichy reste une ville de gauche.
Clichy, le 19 janvier 2011

Annie Mendez, Christian Garnier, Guy Schmaus
Conseillers municipaux communistes de Clichy

 

Clichy : La TRAHISON DE GILLES CATOIRE

Catmair.jpg
En annonçant à l’occasion de la galette Dagobert, l’entrée au bureau municipal de la Droite MODEM, Gilles Catoire vient de trahir les électeurs clichois. Elu à la Mairie, à la tête d’une liste d’Union de la Gauche, le voilà qui livre la ville à la droite.
A droite, toute ! semble être la nouvelle devise que G. Catoire tente d’imposer aux socialistes locaux.
Quel mépris pour les électeurs ! Quel mépris pour la démocratie, le suffrage universel et les clichois !
Sans la moindre élection, les clichois vont donc avoir, début février, des maires-adjoints de droite, là même où siégeaient initialement des élus de gauche (communistes, verts, etc.) mais que Catoire a chassés.
Clichy sera ainsi la seule ville de la région parisienne à être dirigée par une équipe Droite-PS.
G. Catoire fait fi, y compris des orientations nationales et départementales de son propre parti.
Ce retournement d’alliance choque profondément le peuple de gauche à Clichy, y compris des élus et les militants socialistes écœurés par la dérive du maire.
S’inspire-t-il de Kouchner, de Besson, de Bockel, de ces dirigeants socialistes passés avec armes et bagages dans le camp de la droite et des exploiteurs ? Ce choix de l’alliance à droite, Catoire l’a mûrement préparé.
Il s’en est pris successivement aux élus communistes, puis aux élus verts, et enfin aux élus de son parti voulant maintenir le cap à gauche.
Catoire a d’abord cassé l’union de la gauche, en retirant leurs délégations aux élus communistes, coupables de défendre les intérêts des clichois en n’acceptant pas un PLU faisant la part belle aux promoteurs avec ses grandes tours.
Son PLU répond aux vœux de la droite qui a voté pour, quand à gauche, communistes, démocrates, verts, et une grande partie des élus socialistes votaient contre ! Ce PLU à la sauce Catoire s’inscrit dans le Grand Paris de Sarkozy et prévoit d’aménager Clichy pour la Finance, pas pour les clichois, pas pour les demandeurs de logements.
Seuls, les promoteurs se lèchent les babines.
Catoire a continué à faire le vide autour de lui. Confronté au refus de son PLU par les clichois et une majorité d’élus de gauche au conseil municipal, incapable d’écouter quiconque, il a choisi la fuite en avant en sollicitant et en obtenant le soutien des élus de droite.
Ces derniers viennent donc renforcer une équipe moribonde, empêtrée dans le scandale du chauffage urbain, incapable de résister à l’offensive de la droite contre l’Hopital Beaujon, contre la fermeture des filières au Lycée Newton, contre fermeture de la caserne des pompiers…
Les Clichois n'ont pas voté pour une municipalité s'accommodant sans cesse de la politique du pouvoir Sarkozy.
Ils veulent une vraie équipe de gauche.
G. Catoire n‘est plus à même de rassembler à gauche à Clichy.
Pour les forces de gauche, c'était devenu le Plus Grand Diviseur Clichois, c'est maintenant l'homme qui livre Clichy à la droite. A chaque fois qu’on cède devant la droite, c’est cette dernière qui se renforce !
Cette voie est suicidaire pour Clichy.
Clichy ne doit pas basculer à droite entre les griffes du MODEM de Bayrou ou des amis de Balkany !
Catoire choisit son camp et ce ce n’est plus celui de la gauche.
Il apparait aux yeux des électeurs socialistes ou communistes pour ce qu'il est en réalité :un politicien du passé, viscéralement anticommuniste, qui retourne aux magouilles et aux alliances SFIO-droite du passé, du temps de la IVèm République.
Les communistes clichois restent disponibles pour faire revivre l’union de la gauche à Clichy et tendent la main aux socialistes outrés par le retournement de veste de Catoire, aux radicaux, aux verts, aux démocrates pour assurer ensemble, le plus vite possible une relève à gauche à Clichy, autour d'un bon programme conforme aux intérêts et aux attentes des clichois.

 

Vote du PLU: Catoire s'appuie sur la droite UMP et MODEM ! Lire l'intervention de Guy Schmaus

GS1beauj250rot.jpg

G. Catoire a finalement réussi, grâce au renfort des voix de la droite UMP et du MODEM, à faire voter son PLU Sarko-compatible ouvrant les vannes de la spéculation immobilière sur la ville .
Ce Plan local d'urbanisme aurait il été adopté si le vote avait été à bulletin secret ? Pas certain. A gauche, les élus communistes, les Verts, des divers gauche et 5 élus socialistes, dont deux maires adjoints, ont voté contre. Un autre maire adjoint socialiste s'est abstenu.
Le renfort des 8 voix de droite à donc été décisif.
Résultat : une gauche profondément divisée (17 pour et 15 contre et 1 abstention), un maire isolé jusque dans son bureau municipal...
Le bilan de G. Catoire est très mauvais et inquiète les clichois:
- anticommuniste viscéral, il retire leur délégation aux élus communistes et casse l'union de la gauche,
- il n'écoute pas les clichois, majoritairement opposés à ses options d'aménagement pour la ville, il s'apprête à mettre en œuvre un PLU ne pouvant réjouir que les promoteurs à même de rentabiliser les grandes tours,
- désertant le combat pour le dédoublement de notre ligne de métro, il abandonne les usagers de la ligne 13 à leur sort.
- il porte, par son inaction, une lourde responsabilité dans le scandale du chauffage urbain qui alourdit les charges de chauffage des locataires et des propriétaires
Et maintenant G. Catoire joue la carte de la compromission ouverte avec la droite UMP et MODEM, lesquels lui apportent l'appui qui lui manque à gauche.
Est-ce le prélude à une ouverture à droite , à une alliance avec le MODEM ou même avec l'UMP ?
Voici l'intervention de G. Schmaus, lors du dernier conseil municipal.

"Bien penser notre ville pour les 20 ans à venir, c’est naturellement long et difficile, car le préalable à tous les choix n’a qu’un nom : l’humain. L’humain dans ses besoins, dans ses attentes, dans ses espoirs et dans ses futurs.
Or, le seul moyen de ne pas se tromper est de satisfaire à l’exigence démocratique.
Tous vos déboires, Monsieur le Maire, au sujet du plan local d’urbanisme viennent de cette « exigence démocratique » que vous avez oubliée, négligée et hélas même, méprisée.
Nous ne nous réjouissons pas, nous communistes, de votre échec, puisqu’un P.L.U. est indispensable à une bonne gestion d’une ville comme Clichy.
Mais pas un P.L.U. soumis aux puissances d’argent dont les appétits, jamais rassasiés, n’écrasent pas seulement les plus modestes, mais tous ceux qui souffrent du chômage, de la vie chère, du manque de logements aux loyers accessibles, de l’angoisse du lendemain, des multiples régressions sociales, dont le recul de l’âge de la retraite n’est pas le moindre….
Aussi, nous nous prononçons pour un nouveau plan local d’urbanisme rédigé avec et pour les clichois, fondé sur trois règles de gauche : la fidélité aux engagements, le courage de résister et de riposter, la franchise sur ce que l’on dit et ce que l’on fait."

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs