Mack300.jpg
Mackendie Toupuissant, ou l’itinéraire d’un gamin de Pantin né à Port-au-Prince, des tours de la Défense, au Conseil régional.
Il est le second sur la liste du "Front de Gauche dans le 93.
Habituellement, Mackendie Toupuissant, né en Haïti et arrivé en France à l’âge de cinq ans, se sent plus français qu’originaire d’Haïti. Enfant de Pantin, en Seine-Saint-Denis, où il rejoignit son père en 1982, et où il est aujourd’hui conseiller municipal, la souffrance du peuple haïtien le ramène dans la Caraïbe, par la solidarité.
Et il a fort à faire comme président de la plate-forme des soixante-dix associations franco-haïtiennes de l’Hexagone. Officiellement, environ 70?000 Haïtiens sont recensés en France. « En réalité, ils sont au moins 100?000 », corrige-t-il.
Le Front de gauche en Île-de-France et les communistes de Seine-Saint Denis lui ont demandé de figurer sur la liste des candidats : le jeune homme est deuxième sur la liste du 93, juste derrière Marie-George Buffet.