Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - Maghreb

Fil des billets

Reconnaitre la Palestine sans plus attendre !

Drapalenf350.jpg
Le Proche-Orient et le monde arabe connaissent de grands bouleversements, sources d’espoir pour la paix et la liberté des peuples. Notre pays doit encourager ce mouvement et pleinement s’impliquer au sein du Conseil de sécurité pour permettre l’entrée de la Palestine à l’ONU en tant qu’Etat souverain.
Le Député François Asensi, (apparenté communiste) membre du groupe d’amitié France-Territoires palestiniens est intervenu auprès du Ministre des Affaires étrangères Alain Juppé pour réclamer la reconnaissance immédiate par la France de l’Etat palestinien dans ses frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est pour capitale.
Monsieur le Ministre,
La période que nous vivons constitue un tournant dans l’évolution politique du monde arabe. L’aspiration à la démocratie observée en Tunisie, en Egypte, en Libye et dans d’autres pays se fait également sentir dans les territoires Palestiniens. Le règlement du conflit israélo-palestinien est l’une des clés de la stabilité et de la paix au Proche-Orient.
Comme vous l’avez récemment affirmé, je pense il est du devoir de la France de soutenir le printemps des peuples arabes et de renforcer les liens qui nous unissent à eux.

Lire la suite...

 

Guerre en Libye : Non à l'unanimisme béat, les députés du PCF refusent de cautionner l'intervention !

Muzpro210.jpg
© Copyright by Phototheque du mouvement social
Les députés communistes refusent l'unanimisme béat derrière la politique néo coloniale de Sarkozy, des USA et de l'OTAN. Ils sont solidaires du peuple libyen, mais condamnent fermement l'intervention militaire et les frappes aériennes.
Dialogue Clichois reproduit des extraits de l'intervention de Roland Muzeau, député communiste des Hauts de Seine et porte parole des députés communistes à l'Assemblée nationale.
Quand dans tant d’autres pays voisins, un débat a eu lieu sur l’opportunité d’entrer en guerre avec la Lybie, ici, dans notre belle démocratie, on ne donne que quelques minutes de temps de parole à la représentation nationale pour s’exprimer. Que penser d’une telle parodie de consultation démocratique alors que notre pays est déjà entré en guerre ?
Ce débat est néanmoins l’occasion pour nous d’exprimer à nouveau notre solidarité avec les peuples arabes en général, et avec le peuple libyen, en particulier, mus par un souffle de libération, aussi profond que légitime.

Lire la suite...

 

Un souffle irrésistible de liberté, par José FORT

arton12892-0c96e.jpg




Qui aurait pu prévoir au début du mois de décembre la fin des dictatures sanglantes et corrompues de Tunisie et d’Egypte ?
Qui pouvaient pronostiquer que Libyens, au prix d’une répression féroce, Algériens, Yéménites, Jordaniens, Marocains, jusqu’aux Bahreïnis descendraient dans les rues pour exiger le changement ?
Les régimes arbitraires civils, militaires, monarchistes sont aux abois.
En Tunisie et en Egypte, ce serait aller trop vite en besogne d’évoquer des « révolutions ». Les systèmes politiques et économiques restent, pour le moment, inchangés. Une première étape a été franchie avec la conquête de la liberté.
Elle a ouvert la voie à de possibles transformations révolutionnaires. Mais les hiérarchies militaires, l’administration nord-américaine, les chefs du monde occidental plus généralement, permettront-ils la construction de véritables démocraties enracinées dans le respect des droits de l’homme et de la justice sociale s’attaquant in fine aux forces de l’argent ?

Lire la suite...

 

Monde Arabe : « Rien ne sera plus comme avant », par Alain Gresh

Agresh210.jpg
Alain Gresh est directeur adjoint du Monde diplomatique et auteur de nombreux ouvrages sur le Proche-Orient. Il analyse pour l’Humanité la situation en Libye et les bouleversements ?en cours dans l’ensemble du ?monde arabe.

Avant de faire un tour d’horizon des révolutions dans le monde arabe, je voudrais avoir votre avis sur le point le plus chaud, la Libye. Après le discours violent et menaçant de Kadhafi mardi soir, à quoi peut-on s’attendre?? A-t-il les moyens d’exécuter ses menaces??
Alain Gresh. C’est difficile à dire. Ce qui est certain, c’est qu’il y a des fissures importantes dans le régime. Elles sont devenues manifestes avec la démission de plusieurs ministres et de nombreux ambassadeurs. Kadhafi est désormais isolé au plan international, mais aussi régional.
Les pays arabes, qui, la plupart du temps, répugnent à intervenir dans les affaires de leurs voisins au nom de la non-ingérence, l’ont suspendu de la Ligue arabe et ont condamné très fermement son attitude en lui demandant d’écouter son peuple. Même condamnation de la part de l’Organisation de la conférence islamique. Cela va encore accentuer les fissures au sein du régime.

Lire la suite...

 

Egypte : la révolution du Nil, par Jacques Couland

Cairevo350.jpg
Dans le cadre de la semaine anticoloniale, le PCF appelle à la plus grande mobilisation samedi 26 février à 15h00, place de la République à Paris, en solidarité avec les peuples arabes en lutte.
Pour mieux comprendre la révolution Égyptienne, Dialogue Clichois publie cette analyse à chaud de l'historien Jacques Couland, spécialiste du monde arabe, parue dans la revue marxiste Économie et politique.
Après celle de Tunisie, l’Intifâda qui a submergé Égypte depuis le 25 janvier, a abouti au bout de 18 jours.
Un second dictateur a été écarté du pouvoir. Une attention particulière était d’autant plus consacrée à ces événements, qu’au-delà des enjeux nationaux, Égypte occupait une place de premier choix dans le dispositif stratégique régional des États-Unis et de l’Europe : premier État arabe à avoir contracté un accord de paix avec Israël, en position de médiateur dans le conflit israélo-palestinien et entre les courants palestiniens eux-mêmes, il copilotait avec la France l’Union méditerranéenne dans sa nouvelle version euro-arabe.
Le mouvement du 25 janvier a certes des origines directes, immédiates, mais résulte néanmoins des effets cumulés d’un régime instauré par Sadate à partir de 1971 : liquidation de l’héritage nassérien, « lois de la honte » (islamisation partielle), adhésion aux Plans d’Ajustement Structurel du FMI, ouverture aux investissements étrangers avec octroi de privilèges fiscaux, privatisations d’entreprises publiques, démantèlement progressif de la réforme agraire.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs