AAfaujhopy.jpg
Les Hôpitaux de proximité et de haut niveau comme Beaujon doivent avoir les moyens de remplir leur mission.
Le projet de Financement de la Sécurité Sociale 2012 (PLFSS 2012) vient d’être voté en première lecture avec l’opposition argumentée du groupe Front de Gauche.
En effet, les propositions du gouvernement socialiste pour la première année de la mandature révèlent une continuité désolante avec les politiques des dix dernières années.
La logique comptable fait passer la réduction des dépenses de santé avant la satisfaction des besoins de la population, la fiscalisation rampante casse notre système de protection sociale solidaire et universelle, la tarification à l’activité (T2A) ne permet pas aux hôpitaux publics de faire face à leurs obligations de service publique de santé.
La loi Hôpital Patient Santé Territoire (HPST) inchangée organise toujours la mise en concurrence du public/prive, les restructurations et/ou fermetures de services et établissements.
Beaujon est sommé de se regrouper avec Bichat, Mourier...Sa maternité est menacée de fermeture alors que le dernier drame de Figeac vient cruellement d’éclairer les conséquences funestes pour les patients de ce genre de décisions administratives !
Après les élections de mai/juin, nous étions endroit d’attendre une rupture significative avec ces politiques destructrices ! Il n'en est rien.