Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - OTAN

Fil des billets

Paix : Refusons le budget atlantiste de la "Défense" (budget de guerre) du Gouvernement

AAcolpic.jpg
Le Mouvement de la Paix appelle les parlementaires et les citoyens à refuser le budget de la Défense.

La crise de la dette est là et pourtant, les députés sont appelés à voter le 7 novembre un budget de la Défense de plus de 39 Milliards d'euros.
Ce choix budgétaire, morbide pour une économie moderne dans un monde globalisé, doit-il demeurer celui de la France ?
Ce budget est la conséquence de la réintégration de la France dans le commandement militaire de l'Otan et du vote de la Loi de programmation militaire 2010-2013 qui engloutira ces prochaines années 186 milliards d’euros au bénéfice de la Défense, dont 102 milliards seront consacrés à l’équipement des forces.
Ces sommes colossales devraient servir à éradiquer la faim dans le monde, assurer un accès à l'eau potable à tous, garantir une éducation primaire pour tous partout sur la planète.
Ces objectifs sont sous-financés et pourtant ils correspondent à des engagements de la communauté internationale regroupés dans le "Programme d'action pour une culture de la paix et de la non-violence".
Le Mouvement de la Paix vous invite à vous mobiliser pour refuser ce budget intolérable et exiger des investissements dans les besoins sociaux, qui sont les seuls à permettre de résoudre la crise.
Pour cela :
- Signez la cyber-pétition en ligne qui sera envoyée en votre nom aux parlementaires, députés et sénateurs, de votre département - cela ne prend que quelques instants;
- Faites signer cette pétition autour de vous (en téléchargeant la pétition en un fichier pdf) et renvoyez les signatures au comité du Mouvement de la Paix de votre département ou au siège national du Mouvement de la Paix, Maison de la Paix, 9 rue Dulcie September, 93400 Saint Ouen;
Demandez un rendez-vous aux parlementaires de votre département pour les mettre devant leur responsabilité;
Faites suivre ce message (en format html) à vos connaissances pour former la chaîne de la paix.
Nous comptons sur vous.
Le Mouvement de la Paix
www.mvtpaix.or

 

Rony Brauman à Libération :«Je ne crois pas aux bombardements pour instaurer la démocratie»

Broman300.jpg
Rony Brauman est ancien président de Médecins sans frontières. Professeur associé à Sciences-Po, il réfléchit depuis des années aux effets des interventions humanitaires.

Une partie des opposants à l’intervention américaine en Irak soutiennent cette fois la résolution du Conseil de sécurité sur la Libye. Pas vous. Pourquoi ?
Parce que je ne crois pas plus qu’avant aux vertus de bombardements aériens pour installer la démocratie ou «pacifier» un pays. La Somalie, l’Afghanistan, l’Irak, la Côte-d’Ivoire sont là pour nous rappeler aux dures réalités de la guerre et de son imprévisibilité.
«Protéger les populations» signifie, en pratique, chasser Kadhafi et le remplacer par un Karzaï local si l’on va au bout de la logique, ou diviser le pays en gelant la situation. Dans les deux cas, nous ne serons pas capables d’en assumer les conséquences. A quel moment cette guerre sera-t-elle considérée comme gagnée ?

Lire la suite...

 

La Libye n’est ni la Tunisie ni l’Egypte: aider les insurgés à se libérer eux mêmes de la dictature ! Analyse de Gérard Filoche (PS)

Filoche2.jpg
Gérard Filoche est militant socialiste et chroniqueur à l'Humanité Dimanche, il livre son analyse sur l'intervention en Libye et se démarque nettement des positions de son parti qui soutient l'intervention des deux mains.
L’histoire et la structure des pouvoirs n’est pas la même à Tripoli qu’à Tunis et au Caire, et la force et la nature du mouvement populaire n’ont pas été les mêmes. Il n’y a pas eu de « Place Tahrir » en Libye.
Sans doute parce que, à l’est du pays, de Tobrouk à Benghazi, les premiers insurgés spontanés, ont vu rapidement se structurer, à leur tête, des forces tribales, politiques et armées, économiques aussi, car le pétrole est là, qui ont pris le contrôle du mouvement et changé la donne de l’insurrection populaire contre l’insupportable dictature de Kadhafi.
Il faut constater qu’un des tout premier résultat de l’arrivée des nouveaux dirigeants politiques de l’est libyen a été de faire fuir 130 000 travailleurs immigrés vers l’Egypte et aussi 154 000 vers la Tunisie qui se sentaient menacés, certes par les combats et les bandes et l’armée de Kadhafi, mais en grande partie aussi par les insurgés eux-mêmes qui voyaient en eux, les premiers jours, des « mercenaires » possibles au service du pouvoir.
Peut-on parler de mouvement démocratique lorsqu’ils ont massacré des noirs dans la région ? Non seulement les noirs mais tous les immigrés en Libye se sont sentis en danger. D’où l’exil massif de 300 000 travailleurs aux deux frontières.

Lire la suite...

 

A. Gérin (PCF): En se mettant au service de l'OTAN, Sarkozy abaisse la France

Sarko_va-t-en-guerre.jpg
La guerre en Libye augure mal de l’intervention militaire pour l’opinion arabe.
En contradiction avec ses affirmations, le Président Nicolas Sarkozy et le gouvernement Fillon acceptent de bafouer la légitimité de l’ONU.
La France s’est abaissée en se mettant au service de l’OTAN. C’est l’aveu d’une mise en cause de l’indépendance nationale assumée par la France et l’Europe pour des visées impérialistes.

Lire la suite...

 

Guerre en Libye : Non à l'unanimisme béat, les députés du PCF refusent de cautionner l'intervention !

Muzpro210.jpg
© Copyright by Phototheque du mouvement social
Les députés communistes refusent l'unanimisme béat derrière la politique néo coloniale de Sarkozy, des USA et de l'OTAN. Ils sont solidaires du peuple libyen, mais condamnent fermement l'intervention militaire et les frappes aériennes.
Dialogue Clichois reproduit des extraits de l'intervention de Roland Muzeau, député communiste des Hauts de Seine et porte parole des députés communistes à l'Assemblée nationale.
Quand dans tant d’autres pays voisins, un débat a eu lieu sur l’opportunité d’entrer en guerre avec la Lybie, ici, dans notre belle démocratie, on ne donne que quelques minutes de temps de parole à la représentation nationale pour s’exprimer. Que penser d’une telle parodie de consultation démocratique alors que notre pays est déjà entré en guerre ?
Ce débat est néanmoins l’occasion pour nous d’exprimer à nouveau notre solidarité avec les peuples arabes en général, et avec le peuple libyen, en particulier, mus par un souffle de libération, aussi profond que légitime.

Lire la suite...

 

Déclaration commune des partis communistes et ouvriers contre l’agression impérialiste en Libye

Interlib.jpg
Dialogue clichois publie cette déclaration signée de 43 partis communistes, mais non par le PCF.
Les assassins impérialistes menés par les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne et l’OTAN dans son ensemble, et cela avec le consentement de l’ONU, ont lancé une nouvelle guerre impérialiste. Cette fois en Libye.
Leurs prétextes prétendument humanitaires sont tout à fait mensongers ! Ils jettent de la poudre aux yeux des peuples ! Leur véritable objectif, ce sont les hydrocarbures en Libye.
Nous, partis communistes et ouvriers, condamnons l’intervention militaire impérialiste.
Le peuple de Libye doit déterminer lui-même son avenir, sans interventions impérialistes étrangères. Nous appelons les peuples à réagir et à exiger l’arrêt immédiat des bombardements et de l’intervention impérialiste !.

 

Libye : NON A l'INTERVENTION MILITAIRE!

Colpaixjpg.jpg
En extrême difficultés dans l'opinion, Sarkozy veut entraîner la France dans la guerre pour reserrer les rangs derrière lui, dévoyer le mouvement des peuples dans le Maghreb et participer, aux cotés de l'impérialisme US et de ses complices de l'OTAN, au pillage des ressources pétrolières libyenne.
Voici un communiqué du PCF. Le Parti communiste français exprime son opposition totale à une intervention militaire en Libye. Des responsables de l'insurrection populaire ont plusieurs fois exprimé leur refus d'une telle intervention.
Kadhafi lui-même, tout en bombardant des villes et en réprimant de façon criminelle, instrumentalise cette menace pour tenter d'enlever toute légitimité au mouvement qui veut la fin de son régime dictatorial. L'installation d'une zone d'interdiction aérienne dans l'espace libyen comporterait un risque grave d'escalade.
Le PCF condamne toute tentative des Etats-Unis, de l'OTAN ou des pays de l'Union européenne pour arrêter et récupérer les révolutions et les mouvements populaires en cours. Alors que les peuples du monde arabe se soulèvent dans des mouvements de grande portée, à partir des exigences de démocratie et de justice, Nicolas Sarkozy joue sur les peurs et agite les thèmes de l'Islam, du terrorisme, de l'invasion par les flux migratoires pour ses ambitions électorales et politiciennes.
Les autorités françaises doivent au contraire prendre la mesure de l'importance historique des bouleversements du monde arabe. Elles doivent aider à des issues positives en aidant l'ensemble des démocrates et des progressistes qui y contribuent.

 

Pour la Paix, non à l'OTAN!

non-otan.jpg
Appel signé par 62 partis communistes et ouvriers: « Pour la paix! Non à l'OTAN! »

« Dans un contexte marqué par l'approfondissement de la crise structurelle du capitalisme, par l'approfondissement de l'exploitation des travailleurs et des peuples, par les rivalités inter-impérialistes et par des processus complexes de réagencement des forces à l'échelle internationale, l'impérialisme se lance dans de nouvelles dérives anti-démocratiques et des interventions militaristes et avance avec des solutions de force pour tenter de se perpétuer et de défendre ses intérêts de classe. »
« L'offensive militarisée menée par les puissances impérialistes et par l'OTAN a un caractère global et multiforme.
« La guerre impérialiste s'intensifie à l'échelle mondiale sous prétexte de lutte contre le terrorisme. Les blocs impérialistes, comme l'OTAN, se renforcent. La militarisation de l'Union Européenne s'accélère avec l'adoption frauduleuse du Traité de Lisbonne dans lequel est inscrit la conception de l'Union comme pilier européen de l'OTAN.

Lire la suite...

 

Mikis Theodorakis: « Prémonition de grands malheurs pour la Grèce »

Mikis250.jpg
Le célèbre compositeur et musicien grec Mikis Théodorakis s'exprime sur la crise qui s'abat sur son pays.
Avec le sens commun dont je dispose, je ne peux pas expliquer et encore moins justifier la vitesse à laquelle notre pays a dégringolé à partir de 2009, au point d’en arriver au FMI, perdant ainsi sa souveraineté nationale et passant à un régime de tutelle.
Et il est curieux que personne jusqu’à présent ne s’est occupé du plus simple, à savoir de notre parcours économique chiffré à partir de données, degré par degré, de manière à ce que nous ignorants comprenions les motifs réels de ce développement vertigineux et sans précédent, qui a abouti à la perte de notre identité nationale accompagné de l’humiliation internationale.
J’entends parler d’une dette de 360 milliards, alors qu’en même temps je vois les mêmes dettes, voire de plus grandes, dans de nombreux autres pays.
Donc, celle-là ne peut pas être la cause de notre malheur. De plus, un élément s’ajoute à mon trouble, celui de l’exagération des coups internationaux, portés sur un pays à l’économie insignifiante, ce qui finit par être suspect.

Lire la suite...

 

Fidel Castro : Les contradictions de la politique extérieure des Etats-Unis

Fidel.jpg Bien qu'ayant passé la main, Fidel Castro, le leader historique de la révolution cubaine, continue de suivre l'actualité de très près, et livre volontiers ses réflexions sur Internet.
Il analyse les premiers pas d'Obama à la tête des Etats-Unis. Fidel note que ce Président ne ressemble pas à son prédécesseur G.W. Bush, et se trouve englué dans des contradictions. Il parle de paix mais relance l'Otan, organisation agressive.
Obama dit vouloir en finir avec les armes nucléaires mais continue de prôner le bouclier antimissile, cette surenchère poussant à la guerre des étoiles. Il s'est fait élire en attirant les suffrages populaires mais est le meilleure défenseur de Wall Street et vole au secours de la Finance...(Lire l'analyse de Fidel Castro.)

Lire la suite...

 

Déclaration commune des partis communistes et ouvriers à l'occasion du 60 ém anniversaire de l'OTAN

OTANInterdit.jpg Les partis communistes ont publié une déclaration commune à l'occasion du 60 em anniversaire de l'Otan. Dialogue clichois, la met en ligne.
On signalera, pour le regretter, que le PCF n'est pas signataire de cette déclaration, à l'inverse par exemple de nos camarades grecs, portugais, espagnols, italiens, cubains, sud africains, indiens, etc.
"L'OTAN a été créé pour faire face à l'Union soviétique, le premier État des travailleurs dans le monde, qui a non seulement résisté à l'arrivée des nazis, mais aussi les a défaits et qui a donné une impulsion dans les luttes pour la libération nationale et sociale dans le monde.
Les gouvernements capitalistes des Etats-Unis, du Canada et de l'Europe occidentale ont mis en place une machine militaire, répressive et une politique d'intimidation des populations. Cette réalité était à la base de l'OTAN.
Son objectif, faire obstacle et résister, y compris par l'usage des armes, à tout changements progressistes. Afin de garantir les intérêts de l'impérialisme, l'OTAN a soutenu les régimes réactionnaires et des dictatures, notamment en Grèce, en Turquie, en Espagne, au Portugal et elle a joué un rôle de premier plan dans le partition de Chypre. (Lire la suite).

Lire la suite...

 

La France hors de l'OTAN, dissolution de l'OTAN!

natotod250.jpgC'est à Strasbourg le 60e anniversaire de l’OTAN, une instance politico-militaire agressive qui organise, structure sur le plan opérationnel et hiérarchise une hégémonie occidentale dans une vision du monde fondée sur la domination américaine, sur la logique de force, sur la guerre, dans la défense des intérêts stratégiques et économiques du capitalisme financier mondialisé.
Voici la déclaration de J. Fath, responsable des orientations internationales du PCF.

"L’OTAN a pour mission d’assurer dans la durée les conditions de la sauvegarde des intérêts liés au capitalisme.
Pour certains, l’OTAN n’a plus lieu d’être puisque sa raison initiale d’existence, le bloc de l’Est, a disparu avec la chute du mur et les bouleversements de l’histoire. C’est vrai. Mais lors de ce sommet de 2009, les 27 membres de l’Alliance adapteront pour la troisième fois (après 1991 et 1999) le « concept stratégique » de l’OTAN.
Donc le problème essentiel n’est pas que l’OTAN serait une Alliance du passé. La question est justement que sa stratégie actuelle et ses projets produisent et aggravent des tensions et des conflits sans résoudre les problèmes du monde, sans apporter de réponses aux questions du développement humain, des besoins sociaux, des attentes démocratiques.

La crise systémique du capitalisme montre qu’il faut aussi changer de stratégie, de vision du monde, de conception de la sécurité internationale.

Sauf à accepter une impasse dangereuse et une escalade permanente entre crises et réponses militaires et sécuritaires. On en voit dès aujourd’hui les limites au Moyen-Orient et en Asie.

Les citoyens de France ont une raison supplémentaire d’aller manifester à Strasbourg, c’est la décision prise par Nicolas Sarkozy de réintégrer complètement la France dans le commandement militaire de l’Alliance.
Etant donné ce qu’est l’OTAN, on ne peut s’étonner du choix annoncé. Le Président de la République s’est en effet présenté dès le départ comme un pro-américain fermement décidé à jouer le rôle de meilleur allié des Etats-Unis dans la « famille occidentale ».
Il affirme contre toute évidence que son choix conforte l’indépendance nationale.
Comme si une hiérarchie de puissances, un consensus obligé sur une politique et une stratégie communes, une chaîne de commandements ne constitueraient pas pour la France des contraintes, un affaiblissement et un alignement consenti !… Quant à la politique européenne de sécurité et de défense, les Traités - c’est noir sur blanc - la maintiennent dans une forme de compatibilité/subordination par rapport aux engagements souscrits dans le cadre de l’OTAN.

La manifestation de Strasbourg n’est donc pas réservée aux experts en stratégies… Cela concerne tout le monde. C’est un moment de rassemblement citoyen et pacifiste. C’est une autre façon d’agir pour changer de politique en France et changer d’Europe. D’ailleurs cette manifestation sera internationale, un moment d’expression des convergences progressistes européennes à construire dans l’action.__

Le besoin d’une dissolution de l’OTAN et d’un nouveau système de sécurité collective et préventive se fait sentir avec force, pour l’Europe et pour le monde, pour favoriser les conditions économiques et sociales d’une sécurité humaine fondée sur la justice, la solidarité et la paix, dans la réponse aux attentes sociales qui montent partout dans le monde."

Jacques Fath

 

OTAN, les signes dangereux de Nicolas Sarkozy

nato.jpg
Le débat à l’Assemblée nationale sur le retour de la France dans le commandement intégré de l’Otan (NATO en anglais) s'est déroulé en 4 èm vitesse, sans véritable débat national. Pourtant cet alignement atlantiste constitue une rupture majeure de la politique extérieure française, extrêmement préoccupante, menée sous la férule de N. Sarkozy et de l'ex socialiste B. Kouchner.

Les élus communistes sont totalement opposés à ce coup porté à l'indépendance nationale et dénonce ce gage de soumission donné à l'impérialisme américain et à sa politique agressive vis à vis des peuples.
L'Otan n'a d'ailleurs plus sa raison d'être. Le Général de Gaulle doit se retourner dans sa tombe, devant cette décision qui inquiète au plus haut moins les anciens ministres des affaires étrangère : Dominique de Villepin, Hubert Védrines, ou les anciens ministres de la Défense Jean Pierre Chevènement et Paul Quilès. Une manifestation se déroulera à Strasbourg, le 4 avril, pour exiger le retrait de la France et la dissolution de l'OTAN. Entretien avec Arielle Denis, coprésidente du Mouvement de la paix, et animatrice de la campagne du Collectif OTAN-Afghanistan.

Lire la suite...

 

NON à l'OTAN !


logoFlyerOTAN-220.gif
Jean Paul Lecoq (Deputé communiste à l'Assemblée Nationale), Wolfgang Gehrcke (député au Bundestag, Allemagne), Daniel Cirera (Militant pour la paix) et Willi van Ooyen (Port parole Bundesausschuss Friedensratschlag, député au parlement du Land de Hesse, Allemagne) viennent de s'adresser aux députés pour dire non à l'OTAN, non à l'atlantisme que veulent imposer aux européens Sarkozy et Merkel.

Dialogue Clichois reproduit leur appel.

"Nous en appelons aux députés de l'Assemblée Nationale francaise : dites NON aux projets de Président Sarkozy qui veulent que la France réintègre les structures militaires de l'OTAN, écrivent-ils. Le Président Sarkozy veut un retour complet de la France dans l'OTAN. La Chancelière Fédérale allemande, Mme Merkel, veut une extension de l'OTAN dans le monde.
Tous deux veulent s'allier encore plus étroitement aux Etats-Unis. Nous répondons : plus d'OTAN signifie moins d'ONU. Plus d'OTAN veut dire augmentation des dépenses militaires et plusde soldats en Afghanistan. Plus d'OTAN accroît les tensions dans le monde et affaiblit les structures non militaires de la sécurité.
Le ministre francais des Affaires Etrangères, M. Kouchner, affirme que plus d'OTAN renforce l'amitié franco-allemande. Nous répondons : l'amitié franco-allemande ne repose pas sur des bases militaires, mais sur une coopération au jour le jour entre Francais et Allemands. Francais et Allemands manifesteront à Strasboug et à Baden-Baden lors du sommet de l'OTAN (du 3 au 5 avril 2009) contre la politique belliciste de l'OTAN et pour une europe de paix. Ils veulent le désarmement et la fin de la guerre en Afghanistan. Nous serons à leurs côtés. Nous en apppelons à l'Assemblée Nationale francaise : dites non aux plans de Président Sarkozy concernant l'OTAN! Nous exigeons du gouvernement fédéral allemand qu'il mette fin à la politique interventioniste de l'OTAN!
Nous proclamons : une coopération avec les Etats-Unis sur des bases militaires n'est pas dans l'intérêt de l'Europe".

 

(2) A quoi sert l’OTAN ?, par Serge Halimi

missile350.jpg
Monsieur Nicolas Sarkozy voulait que sa présidence marque la rupture avec un « modèle social français » auquel la faillite du capitalisme financier à la mode américaine vient de rendre des couleurs.
A-t-il alors résolu d’en finir avec une autre tradition française, celle de l’indépendance nationale ? Bien qu’il n’ait jamais évoqué une telle « rupture » au cours de sa campagne électorale, et qu’il ait ensuite conditionné un retour de la France dans le commandement intégré de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) à un renforcement de la défense européenne, M. Sarkozy a néanmoins annoncé que la décision du général de Gaulle avait vécu.
Il y a quarante-trois ans, le fondateur de la Ve République quitta le commandement intégré de l’Organisation à une époque où, pourtant, l’Union soviétique maintenait sous sa férule plusieurs pays d’Europe. On peut donc se demander pour quel motif — ou en vue de quelles guerres — la France devrait faire machine arrière aujourd’hui que le pacte de Varsovie n’existe plus et que nombre de ses anciens membres (Pologne, Hongrie, Roumanie, etc.) ont rejoint l’Union européenne et l’Alliance atlantique.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs