HomMercierJC052.jpg
Photo : les jeunes communistes clichois déposent leur gerbe au pied de la stèle
Plus de 200 clichois ont participé dimanche soir 25 septembre, à l'hommage rendu à Jean Mercier, quartier Nord, dans le square qui porte aujourd'hui son nom. Parmi les participants, outre les représentants des partis de gauche, des élus communistes Annie Mendez, Christian Garnier et Guy Schmaus, on relevait une forte présence de la jeunesse dont des jeunes communistes clichois. Preuve que le combat de Jean Mercier est toujours d'actualité.
Rappelant ses liens d’amitiés, Guy Schmaus a évoqué à travers ses souvenirs, la figure de Jean Mercier, le maire communiste de la Libération, interné au camp de Chateaubriant pour fait de résistance où il fut le parrain du jeune communiste Guy Moquet, fusillé par les nazis.
Les participants ont chaleureusement applaudi Mm Odette Nilès, jeune amie de Guy Moquet et Présidente de l’amicale de Châteaubriant, qui avait tenu à participer à cet hommage de la ville de Clichy.
Homercier2.jpg
G. Catoire, G. Schmaus, A. Mendez, M. Gitton et les élus clichois
Dans son allocution, le maire actuel Gilles Catoire a souligné le rôle de Jean Mercier dans le relèvement de la ville au sortir de la guerre.
Quatre gerbes ont été déposées au pied de la stèle honorant sa mémoire : une de la Jeunesse communiste de Clichy par Mathilde, Nordine et Victor, une seconde au nom du PCF de Clichy par François Delalleau et Zora, une troisième au nom des Elus communistes de Clichy par Annie Mendez et Guy Schmaus, et la dernière au nom de la ville de Clichy par Gilles Catoire. Voici l'allocution de Guy Schmaus, Président du groupe des élus communistes.
Cher Jean,
Profil anguleux sous ton béret. Fume-cigarettes aux lèvres « ton dernier plaisir », le tout jeune sénateur que je suis t’écoute dans ton petit deux-pièces du 144 rue Martre.