Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - P. Le Hyaric

Fil des billets

Non à la stratégie du choc, par P. Le Hyaric (PCF)

AAmanPLH.jpg
Dans le cadre de la journée européenne pour l’emploi et l’industrie, la CGT a eu mille fois raison d’appeler à la mobilisation et au débat mardi dernier. Il faudra encore d’autres mobilisations unitaires pour faire entendre plus fort la voix des travailleurs, des privés d’emplois, des retraités qui souffrent, de celles et ceux que l’avenir angoisse.%%% Il faudra que le gouvernement socialiste les entende et crée les conditions d’une amélioration de leur situation en se plaçant à leurs côtés.
Car, en face, du côté du grand patronat, des actionnaires et autres banquiers, la pression est forte, la mobilisation est déjà très élevée, avec une multitude de chantages aux délocalisations, aux fuites de capitaux et aux hurlements qui sont autant de refus de contribuer aux biens communs de la Nation.
Il paraît assez incroyable qu’une petite équipe de patrons-bobos, dont certains sont déjà installés à l’étranger, ait pu exploiter les légitimes inquiétudes de dirigeants de PME, jusqu’à faire plier le gouvernement en quelques heures en refusant de payer un impôt sur les plus-values de cessions d’entreprises.
Et donc en oubliant allègrement qu’ils doivent pour une large part leur richesse aux salariés de leurs entreprises qui, d’une manière ou d’une autre, devront compenser ce qu’ils refusent de verser. Ils se sont baptisés les « pigeons », alors qu’ils sont plus proches des rapaces.
Un gouvernement de gauche ne peut continuer sans cesse à répondre à des demandes de droite.
A commencer par ce nouveau traité européen qui n’est rien d’autre qu’un traité de classe au service des puissants, qu’il s’ingénie à faire adopter sans débat public, sous les yeux rieurs et moqueurs de la droite, du Medef et de la Banque centrale européenne.
Selon de nombreux experts, le respect des dogmes européens va conduire à une augmentation de 300 000 chômeurs et à une récession ou quasi récession.

Lire la suite...

 

30 septembre : Marche pour un REFERENDUM!

Aanonref1.jpg
Une enquête choc a été réalisée par un grand institut de sondage, vingt ans après le vote sur le traité de Maastricht.
64% de nos concitoyens répondent qu’ils voteraient aujourd’hui non à un référendum sur ce texte. Et 76% considèrent que l’Union européenne n’agit pas de « façon efficace pour limiter les effets de la crise économique ».
Une majorité de nos concitoyens ne rejette pas l’idée d’une construction européenne, mais rejette la politique appliquée au sein de cette Europe, qui n’aboutit qu’à plus d’austérité et de chômage, de destructions des exploitations familiales agricoles et d’affaiblissement de nos atouts agro-alimentaires.
Pourtant, à l’époque, ceux qui comme nous, menaient une campagne pour alerter sur les graves dangers que comportait ce traité de Maastricht, étaient vilipendés, accusés « d’anti-européens » ou même d’attardés.
Nous aurions préféré avoir tort.

Lire la suite...

 

ALERTE: Empêchons le totalitarisme austéritaire dans la zone euro !

aeurobank.jpg
Plusieurs journaux allemands ont révélé ces dernières heures qu’un coup de force est en cours de préparation pour le Conseil européen (réunion des chefs d’Etat et de gouvernement) des 28 et 29 juin.
Patrick Le Hyaric, Directeur de l’Humanité et Vice président du groupe de la Gauche unitaire européenne / Gauche verte nordique au Parlement européen, alerte sur les conséquences d'un plan mené en catimini.
"Celui-ci est mené par un quatuor de personnalités non élues, dirigeant pourtant les institutions européennes: M. Draghi, président de la Banque centrale européenne, M. Barroso, président de la Commission de Bruxelles, M. Van Rompuy, président du Conseil de l’Union et M. Junker, président de l’euro-groupe.
Non content de faire accepter le traité austéritaire initié par M. Sarkozy et Mme Merkel, non content de cacher au grand public deux projets de règlements qui donnent les pleins pouvoirs à la Commission sur les budgets nationaux, voici que ce quatuor propose de faire un grand saut dans le fédéralisme ultralibéral européen.
Ils préparent un plan en quatre axes:
* la création d’une union bancaire, pour renforcer l’Union monétaire et soutenir les marchés financiers
* le deuxième axe vise à s’affronter aux syndicats nationaux pour « assouplir les règles sur le marché du travail et à faire tomber toutes les frontières douanières ». C’est la surexploitation et la concurrence débridée au profit des puissances d’argent
* ce super plan prévoit en troisième lieu la création d’une « Union budgétaire » au nom de la sacro-sainte discipline budgétaire, entendre austérité renforcée
* enfin, pour coiffer le tout, les quatre mousquetaires au service des financiers veulent créer « une union politique », c'est-à-dire de donner les pleins pouvoirs aux institutions européennes, c'est-à-dire à eux-mêmes, pour instituer le totalitarisme austéritaire.
Voilà qui renforce encore la nécessité pour les populations de se doter de parlementaires du Front de gauche qui, eux, agissent pour la solidarité en Europe, un changement des missions de la Banque centrale européenne et pour refuser le pacte d’austérité budgétaire et le remplacer par un pacte de développement humain, social et écologique, grâce à une nouvelle répartition des richesses.
Il y a danger. La mobilisation est indispensable."

 

Maintenant, un Front de gauche fort dans une majorité de gauche au Parlement

aholetayr.jpg
Le gouvernement Ayrault regroupe toutes les sensibilités du PS : l'aile gauche du PS ( Hamon, Montebourg....) voisine avec l'aide droite blairiste ( Valls...) gagnée au libéralisme, c'est significatif des contradictions et de l’ambiguïté du PS et de F. Hollande. Comment prétendre répondre à l'urgence sociale sans rompre franchement avec les recettes libérales ? Sans remettre en cause la logique et les traités européens qu'Hollande , Ayrault, Moscovici et la plupart des ministres ont soutenus au referendum et ratifiés au Parlement? En vérité, pour réussir la gauche a besoin de l'apport novateur du PCF et du Front de gauche et des mesures contenues dans le programme l'Humain d'abord.
Voici l'opinion de P. Le Hyaric, député européen et directeur de l'Humanité.
Cette semaine s’est définitivement tournée la sombre page du sarkozysme, avec l’installation de F. Hollande à l’Élysée et la mise en place de son premier gouvernement. De premières mesures sont annoncées.
Certaines sont emblématiques et marquent la volonté du nouveau pouvoir de ne plus faire de «l’argent» la marque de la puissance. C’est le cas de la diminution de la rémunération du Président de la République et des ministres comme celle des dirigeants des entreprises publiques.
Une orientation à soutenir et à renforcer, notamment pour ces patrons des banques et des grandes firmes privées qui gagnent jusqu’à l’équivalent de quatre cent fois plus que le salaire moyen dans l’entreprise.
Évidemment ces actes positifs ne règlent pas la question principale et fondamentale à laquelle sont confrontées notre société et la collectivité citoyenne en son entier : celle du nécessaire engagement de la gauche pour un nouveau partage des richesses.
L’augmentation substantielle de la prime de rentrée scolaire comme celle des effectifs dans l’éducation nationale ou pour la sécurité sont une bonne chose.
Mais le débat qui perdure entre les organisations syndicales, le Front de Gauche et le nouveau gouvernement socialiste est de savoir si cela peut se faire uniquement par simple redéploiement des crédits publics ou par des réformes structurelles, telles qu’une nouvelle fiscalité plus favorable au travail et dissuasive pour la spéculation financière ; un nouveau crédit public, contribuant lui aussi à l’activité et à l’emploi, impliquant une profonde réforme bancaire, jusqu’à la création de pôles publics financiers et bancaires.
Le blocage temporaire des prix de l’énergie et une taxe flottante sur les carburants peuvent également améliorer le pouvoir d’achat. Mais cela aura une portée limitée s’il n’est pas décidé d’augmenter substantiellement les salaires minimums, les retraites et les prestations sociales en promouvant une nouvelle répartition des richesses, tout en impulsant une nouvelle manière de les produire.
Tout le contraire de l’austérité, qui, non seulement fait mal au plus grand nombre, mais qui anémie l’activité comme en témoignent nos voisins européens.
Si l’on veut promouvoir la justice, il faut effectuer des ruptures. Inventer une nouvelle voie devient une nécessité pour qu’une cohérence nouvelle permette d’associer efficacité économique et sociale au service du développement humain et écologique.
La question est au cœur des élections législatives. Elles devront bien sûr donner une majorité à l’Assemblée Nationale aux forces qui ont permis la victoire de François Hollande.

Lire la suite...

 

"En avant, pour la réussite du changement à gauche", par Patrick Le Hyaric

Aholbar.jpg
Avec toutes les électrices et électeurs de gauche, progressistes et de l’écologie politique, nous nous réjouissons qu’une majorité nette de nos concitoyens vienne d'élire François Hollande et de mettre fin au sarkozysme.
La page est enfin tournée d'un quinquennat de la régression sociale et démocratique qui a fait tant souffrir notre peuple, tant défiguré et affaibli notre pays, tant stigmatisé, tant divisé, tant opposé les uns aux autres en piétinant les plus belles valeurs de notre République.
(...)Nous sommes soulagés, heureux et nous félicitons chaleureusement François Hollande pour son élection. Une victoire à laquelle nous avons activement participé.
Avec lui tout peut commencer.
Nous souhaitons ardemment, dans l’intérêt de nos concitoyens, que la gauche réussisse, qu’elle s’attaque à la crise, qu’elle améliore la vie quotidienne de chacune et chacun.
e défi est immense car les puissances d’argent, les institutions européennes, la droite, l’extrême-droite et le grand patronat vont se mobiliser pour dresser des obstacles sur la route des changements que vous espérez depuis si longtemps.

Lire la suite...

 

La chance de la gauche, par Patrick Le Hyaric

ApatLH.jpg
Comme cette campagne électorale serait terne sans le formidable dynamisme du Front de Gauche, le talent de Jean-Luc Mélenchon et ses propositions pour changer de politique. Nos concitoyens se trouveraient enserrés dans un étouffant étau.
D’un côté, M. Sarkozy jouant sur les peurs et les divisions pour tenter de se sauver et le système avec lui.
De l’autre, des orientations perçues comme ne répondant pas aux attentes. Bref, on pourrait certes avoir une alternance, mais sans perspective de vivre mieux. Sans espérances.
Or, l’espoir est en train de renaître. Grâce au Front de Gauche des millions de nos concitoyens, dont beaucoup étaient tentés par l’abstention, relèvent la tête. C’est cela qui a fait pousser des cris d’orfraie à Mme Parisot hier.
C’est bon signe !

Lire la suite...

 

L'union Européenne subventionne les délocaliseurs !, par P. Le Hyaric (PCF)

Asarkofinatraitlisb.jpg
L'Europe du traité de Maastricht et de Lisbonne, traités approuvés par la droite (Sarkozy et Bayrou) mais aussi par les socialistes français (F. Hollande, DSK et M Aubry) et la majorité des Verts (Eva Joly, Cohn-Bendit), organise la concurrence libre et non faussée et n'hésite pas à subventionner les groupes champions de la délocalisation.
Voici une intervention du député communiste européen P. Le Hyaric dénonçant ce scandale.
J’ai récemment posé une question écrite à la Commission européenne sur un sujet qui à mon sens démontre l’inanité du fonctionnement de l’Union européenne.
Il s’agissait d’industrie automobile, plus précisément du constructeur français PSA qui venait d’annoncer un grand plan prévoyant la suppression de plus de 5 000 emplois en France, au sein de l’entreprise et parmi ses sous-traitants et intérimaires.
Une grande entreprise qui détruit massivement de l’emploi, c’est toujours un drame.
Quand, comme c’est le cas pour PSA Peugeot-Citroën, elle annonce un résultat net en augmentation de 18,5% en un an, c’est immoral. Mais quand en plus elle a bénéficié de subventions publiques, on est en plein scandale !
La Commission a en effet autorisé en 2008 une aide à la recherche et au développement de 3,5 millions d’euros à PSA en 2008, et un prêt de 3 milliards d’euros de la part de l’État français dans le cadre de son plan automobile.

Lire la suite...

 

Parlementaires, votez NON !

asarkofinforte.jpg
Dialogue Clichois reproduit cet appel de P. Le Hyaric (PCF) aux parlementaires concernant le nouveau mécanisme européen de stabilité, mis au point par l'Europe pour museler les peuples, imposer partout l'austérité et asseoir la domination des marchés.
Le texte a malheureusement été adopté par l'assemblée nationale par 256 voix pour, 44 contre et 131 abstentions.
La droite a évidemment voté pour.
Les députés du PS se sont abstenus sur ce mécanisme voulu par la Finance internationale, confirmant ainsi les propos de F. Hollande au Gardian suivant lesquels la Finance n'a rien à craindre de son accession à l'Elysée..:
L’Assemblée nationale est appelée à se prononcer cet après midi sur l’un des traités Sarkozy-Merkel, baptisé « mécanisme européen de stabilité ».
Il ne s’agit pas d’une caisse de secours pour venir en aide aux pays européens en difficulté dans le cadre d’une solidarité bien comprise.
C’est un « FMI européen » au sein duquel siègera le FMI de Washington. C’est une camisole de force.
Le même talon de fer austéritaire, antisocial et inefficace qui s’applique en ce moment au peuple grec.

Lire la suite...

 

P. Le Hyaric (PCF) : Sortir des impasses de l'Euro-austérité

crisexplicnul.jpg
Ce n’est plus un petit vent mauvais qui souffle sur l’Europe mais une tornade qui, pour le compte du monde de la finance, aspire, déchiquette, détruit les droits sociaux et humains acquis, pendant des décennies, au fil des combats sociaux des ouvriers, des intellectuels et des créateurs. Un recul sans précédent de la démocratie est à l’œuvre sur notre continent.
Régression sociale inconnue depuis la seconde guerre mondiale, injustices, inégalités, appauvrissement, se conjuguent avec la mise en place d’un totalitarisme d’un type nouveau, appliqué par des mandataires, anciens commissaires européens ou de la Banque centrale européenne, aux pouvoirs spéciaux, au service du capital financier international.
Le fossé séparant les puissances d’argent et les peuples va s’agrandissant. Ces forces de l’argent, portées par les banques privées, les fonds d’investissements, des compagnies d’assurance, ont les mains libres grâce aux politiques libérales menées par les gouvernements successifs de droite, mais aussi malheureusement par des gouvernements de gauche, de tendance sociale-libérale en Europe.
Elles livrent une véritable guerre aux peuples, qui n’épargne pas le capital productif. Guerre avec ses fronts économiques, monétaires entre le dollar et l’euro, et politiques, allant jusqu’à imposer à la tête des Etats les mandataires de leur choix. Après l’Irlande et le Portugal, la finance vient d’installer ses « administrateurs judiciaires » à la direction de la Grèce et de l’Italie.
Nous sommes à un moment où les contradictions internes du capital peuvent exploser.

Lire la suite...

 

P. Le Hyaric (PCF) : Unité populaire

Hiaric250.jpg
Extrait de l'éditorial de P. Le Hyaric, sur son blog et dans l'Humanité Dimanche
On est effaré de constater que l’ancien Président du Fonds monétaire international qui était, paraît-il, incontournable, a choisi de vivre dans une prison dorée pour préparer sa défense. Un loyer à 35 000€ par mois, auquel s’ajoutent des avocats et une sécurité, hors de prix.
Cet étalage de richesses et d’argent pendant que trop de nos concitoyens se meurent à tenter de gagner leur vie est répugnant. Comment a-t-on pu prétendre représenter la gauche et plus encore dire aux militants socialistes que le seul espoir se trouvait de ce côté ?
Combien ont eu raison celles et ceux qui, comme nous, ont refusé, au prétexte de la menace de l’extrême-droite, de se rallier dés le premier tour, en abandonnant tout autre projet et candidat alternatifs. Certes, il n’est pas interdit d’avoir de l’argent, mais je doute fort qu’on puisse ainsi vivre dans cette opulence et se préoccuper réellement du sort des classes populaires.
Pas plus que je n’arrive à comprendre que des candidats socialistes à la présidentielle puissent considérer que Mme Lagarde et M. Strauss-Kahn soient interchangeables à la direction du FMI.
Est-ce à dire que si Mme Aubry était Présidente de la République, elle aurait proposé Mme Lagarde à la direction du FMI, comme M. Sarkozy l’a fait pour M. Strauss-Kahn ?
Comment ensuite feindre de s’étonner de l’effacement dangereux du clivage entre la gauche et la droite dans l’imaginaire populaire ?

Lire la suite...

 

Pouvoir d'achat : augmentez les salaires, baisser les prix!, par P. Le Hyaric (PCF)

pouvoir.JPG
Il faut décidément être hors de la vie réelle, celle que vit l’immense majorité de nos concitoyens pour parler comme le font les représentants de la grande oligarchie française.
Le PDG de la firme Total annonce sans frémir que le litre de carburant va atteindre deux euros. Son groupe a réalisé plus de dix milliards de profit. Il en demande plus ! L’État ne dit pas non puisque, du même coup, il prélèvera davantage de taxes.
La majorité de celles et de ceux qui se rendent aux pompes perçoivent le SMIC et très souvent en deçà du SMIC. Notre PDG, lui, gagne deux millions cinq cent mille euros par mois !

Lire la suite...

 

Le programme secret de Sakozy pour 2012

162714_171283182913629_100000958457476_330440_6154176_n.jpg
Dialogue Clichois publie un article de P. Le Hyaric (PCF) dévoilant au grand jour les plans de Sarkozy.
Cela ne se sait pas. Mais M. Sarkozy et l’UMP ont déjà un programme pour les prochaines élections législatives et présidentielles.
Son nom de code : « PNR 2011-2013 » (Programme national de réforme 2011- 2013). C’est ce document, toujours secret, que le gouvernement et l’Elysée sont en train de rédiger pour le déposer sur l’autel sacrificiel de la Commission de Bruxelles.
Il est la cynique traduction des diktats qu’imposerait le « pacte pour l’Euro » dont M. Sarkozy lui-même et Mme Merkel sont les co-auteurs. Il s’agit d’une bombe à fragmentation contre tous les droits sociaux et humains, contre les travailleurs, avec autant de mines déposées sur le chemin de la jeunesse en quête d’avenir.
La casse du système des retraites est mise en exergue comme un modèle « juste, crédible et équilibré qui répond aux besoins de soutenabilité des dépenses publiques ».

Lire la suite...

 

Refuser le pacte de l’argent, par Patrick Le Hyaric (PCF)

Enchainesclave.jpg
Pacte de compétitivité?! Le choix des mots accolés par le tandem Merkel-Sarkozy en dit long sur leur conception de l’Europe. Le développement humain, le progrès social, le travail pour toutes et tous, l’éducation, la création?? Non?! La compé-ti-ti-vité?! C’est-à-dire une concurrence acharnée entre les salariés et la mise en route d’un bulldozer écrasant, sur ordre de l’oligarchie industrielle et financière, les salaires, l’emploi, les protections sociales, les systèmes de retraite, les services publics?; augmentant les impôts indirects liés à la consommation, tout en diminuant les impôts sur les sociétés?; détruisant les cadres du débat social.
C’est écrit noir sur blanc dans un texte qui circule depuis quelques jours dans les bureaux ministériels.

Lire la suite...

 

Ils suppriment l'ISF et augmentent vos impôts!, par P. Le Hyaric (PCF)

Franceruin.jpg
Le pouvoir de droite prépare une contre révolution fiscale. Sous couvert de cet infâme bouclier fiscal, marqueur symbolique de l’injustice et des inégalités, du début du quinquennat, de l’injustice et des inégalités, voilà qu’en un tour de passe-passe, le Président de la République répond à la demande des plus fortunés en tentant de supprimer totalement ou partiellement l’impôt sur les grandes fortunes.
Ceci éclaire d’ailleurs les fumeux débats autours des déficits publics. Il y a déficit des caisses publiques parce que, depuis des années, les gouvernements ont diminué la fiscalité sur les riches et le capital.

Lire la suite...

 

Palestine : le mauvais coup d'Obama, par Patrick Le Hyaric (PCF)

Endtheoc3.jpg
Au cœur du printemps des peuples arabes M. Obama vient de rendre un très mauvais service à la cause de la sécurité de la paix en opposant son veto au Conseil de Sécurité des Nations Unies sur un texte qui stipulait : « les colonies israéliennes établies dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967 y compris Jérusalem-Est, sont illégales et constituent un obstacle majeur à la réussite d’une paix juste, durable et globale ».
Ce document, parrainé par 130 pays, ne faisait que reprendre les mots, le langage, l’écriture d’une multitude d’autres résolutions pourtant approuvées par les Etats-Unis.
Quelques jours plus tôt d’ailleurs, lors d’une réunion du Quartet, les Etats-Unis avaient tout fait pour qu’aucune pression ne soit exercée à l’encontre des dirigeants israéliens pour les amener à discuter.
Or, les bouleversements actuels dans les pays arabes ne peuvent être dissociés de la question de l’Etat palestinien dans les frontières de 1967.

Lire la suite...

 

P. Le Hyaric : Des propositions pour une issue à la crise européenne

CamaradeH400.jpg
L’ampleur, la gravité, la durée de la crise qui frappe si durement les populations, particulièrement le monde du travail, la jeunesse et les plus fragiles, appelle l’ouverture d’un vrai débat démocratique sur les choix de politiques économique, budgétaire, monétaire, sociale en France et dans toute l’Europe.
Or, nous n’entendons sur les grands médias qu’un seul son de cloche ressassé toujours par les mêmes experts, les mêmes chroniqueurs, affichant peut-être des couleurs différentes mais pour une seule et même thèse selon laquelle il n’y aurait qu’une politique possible : celle du dogme de la soumission de l’action politique aux exigences de la rapacité des requins de la finance.
Selon eux, comme la pluie ou la neige, les marchés financiers auraient une existence naturelle, nécessaire pour l’efficacité économique.
Dés lors, ils considèrent que les marchés dictent leurs lois en lieu et place des élus. La phrase la plus prononcée dans les cercles dirigeants est : « les marchés vont-ils l’accepter ? » Quelle ineptie qui tourne le dos à l’intérêt général !

Lire la suite...

 

Retraite : L’affrontement de classes, par P. Le Hyaric (PCF)

cgt92manif2octH400.jpg
Les bidouillages gouvernementaux sur les chiffres n’y changent rien.
La journée d’action unitaire ?de samedi dernier contre l’abrogation du droit à la retraite à 60 ans a été puissante, diversifiée, déterminée. Les journaux régionaux comme les images télévisées le confirment amplement.
Un mouvement populaire contre la régression sociale s’enracine dans la société.
Depuis les 23?mars, 29?mai, 24?juin, 7?septembre, 23?septembre, bien au-delà des trois millions de manifestants de samedi dernier, ce sont plusieurs millions de citoyens qui ont manifesté au moins une fois, et pour beaucoup, ils l’ont fait pour la première fois de leur vie.

Lire la suite...

 

La Commission Européenne est à la botte des marchés financiers

PLHuma.jpg
Sur le terrain, comme à Bruxelles : P. Le Hyaric, député communiste européen et directeur de l'Huma

Pour la commission européenne, répondre à la crise c'est satisfaire les marchés financiers et écraser les solidarités.
C'est ce qu'explique le député communiste européen, Patrick Le Hyaric :
"Alors que cette année 2010 a été décrétée « année de lutte contre la pauvreté en Europe », et que le chômage ne cesse d’augmenter, la Commission européenne prépare pour cette fin de semaine un conseil économique et financier des plus antisociaux qui va accentuer la désindustrialisation, le chômage et la pauvreté.
Au moment du déclenchement de la crise, de nombreuses institutions ont salué le rôle des politiques de solidarité dans les pays européens comme « amortisseurs de la crise », pourtant la commission pousse à la destruction de ces solidarités.

Lire la suite...

 

Restons mobilisés sur les retraites, par P. Le Hyaric

retraitebisjpeg.jpg
On a déjà dit ici à quel point le pouvoir de droite sert d’abord la classe des possédants. D’ailleurs, il y’a une consanguinité entre ceux qui gouvernent et les plus fortunés.
Ainsi, l’aujourd’hui ministre de la destruction du travail, M. Woerth, était hier ministre de la caisse de l’Etat. Ministre du budget, il a inventé vingt-deux impôts et taxes nouvelles sur les travailleurs et les retraités, pendant que son épouse gérait le patrimoine de la plus grande fortune de France, Mme de Bettencourt.
Cette dame qui gagne l’équivalent du SMIC toutes les trois minutes ! Non contente de sa vie de « rentière spéculatrice », il semblerait que cette dame oublie de déclarer des morceaux de son patrimoine comme des îles lointaines qu’elle achète comme nous allons acheter notre baguette de pain ou encore certains comptes dans les paradis fiscaux.

Lire la suite...

 

Retraites : Le Pouvoir n'a pas partie gagnée..., par Patrick Le Hyaric

le_hyaricHV130.jpg
Le gouvernement veut continuer de tenter de nous enfumer. Une large majorité de nos concitoyens est opposée à sa contre-réforme des retraites. Tous y perçoivent le recul social et l’injustice.
De fait, il s’agit d’une contre révolution.
Le retour sur l’un des grands progrès social de ces dernières années, mis en œuvre par un gouvernement de gauche.

Lire la suite...

- page 1 de 2

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs