Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - PSA

Fil des billets

Manifestation pour l'interdiction des licenciements à la Fête de L’Humanité

AAfetH1.jpg
Des salariés d’entreprises en lutte venus en car de toute la France ont défilé en cortège pour réclamer l’interdiction des licenciements économiques.
Tous avaient leurs slogans. « De l’argent il y en a dans les caisses de PSA » scandaient les salariés d’Aulnay, « Avec 9 milliards de profit, Sanofi doit créer des emplois et non les détruire », ou encore les métallos de Gandrange qui chantaient « on en a marre de ces guignols qui ferment nos usines et nos écoles.
AAFeth2.jpg
Amin Tamsamani, délégué CGT de Sanofi sur le site menacé de Romainville dénonce la suppression depuis 2004 de 3000 emplois en Seine Saint Denis.
« Le but de la direction, c’est de verser 4 milliards d’euros de dividende à ses actionnaires.

Lire la suite...

 

L'union Européenne subventionne les délocaliseurs !, par P. Le Hyaric (PCF)

Asarkofinatraitlisb.jpg
L'Europe du traité de Maastricht et de Lisbonne, traités approuvés par la droite (Sarkozy et Bayrou) mais aussi par les socialistes français (F. Hollande, DSK et M Aubry) et la majorité des Verts (Eva Joly, Cohn-Bendit), organise la concurrence libre et non faussée et n'hésite pas à subventionner les groupes champions de la délocalisation.
Voici une intervention du député communiste européen P. Le Hyaric dénonçant ce scandale.
J’ai récemment posé une question écrite à la Commission européenne sur un sujet qui à mon sens démontre l’inanité du fonctionnement de l’Union européenne.
Il s’agissait d’industrie automobile, plus précisément du constructeur français PSA qui venait d’annoncer un grand plan prévoyant la suppression de plus de 5 000 emplois en France, au sein de l’entreprise et parmi ses sous-traitants et intérimaires.
Une grande entreprise qui détruit massivement de l’emploi, c’est toujours un drame.
Quand, comme c’est le cas pour PSA Peugeot-Citroën, elle annonce un résultat net en augmentation de 18,5% en un an, c’est immoral. Mais quand en plus elle a bénéficié de subventions publiques, on est en plein scandale !
La Commission a en effet autorisé en 2008 une aide à la recherche et au développement de 3,5 millions d’euros à PSA en 2008, et un prêt de 3 milliards d’euros de la part de l’État français dans le cadre de son plan automobile.

Lire la suite...

 

Automobile : Le PCF dénonce les délocalisations qui hypothèquent l'avenir

AvBGM.jpg
Dialogue Clichois reproduit cette intervention de Brigitte Gonthier-Maurin, Sénatrice communiste concernant l'avenir de la filière automobile.
La perte de l’emploi industriel en France s’explique par la volonté de dégager des profits en délocalisant la production et la recherche
L’industrie automobile joue un rôle particulier au cœur du secteur industriel.
Son poids économique, son impact sur toutes les autres filières, son rôle en tant que productrice d’un bien de consommation de masse, sont autant d’éléments qui en font un des cœurs du développement économique de notre pays.
Pourtant, ces dernières décennies, les gouvernements ont nié l’importance d’une base industrielle forte, choisi d’engager des politiques au service des actionnaires.
A l’heure des bilans, force est de constater que ces politiques libérales sont un échec social, environnemental et économique.

Lire la suite...

 

Pour l'essor de PSA, de la filière automobile et industrielle

apeugeot2.jpg

Nous ne voulons pas d'une région dédiée aux financiers !
En 30 ans, la part de l'emploi industriel en France est passée de 32,2 %...à 19,9 % !
Pour consommer et produire français, encore faut-il stopper la casse du potentiel industriel de notre pays !
Malgré ses bons résultats financiers et les dividendes grassement versés à ses actionnaires, la direction de PSA confirme sa stratégie de suppression de plusieurs sites de production et de recherche en France et en Europe, dont celui d'Aulnay-Sous-Bois.
Son chiffre d'affaire à augmenté de 3,5% en 2011 et le PDG se paye 9 000 euros par jour !
Sous la pression de Moody's et des actionnaires, il décide de supprimer 6 800 postes en Europe, dont 5 000 en France. Plus de 2 000 concernent la recherche et le développement.
Le PCF et ses élus sont mobilisés car la mise en œuvre de ces funestes projets, avec les emplois directs du site, mais aussi les 15.000 emplois recensés dans le réseau de sous-traitance, serait une catastrophe sociale et un coup fatal porté à la filière automobile française.
Faire une croix sur PSA-Aulnay, c'est bien sûr porter un coup terrible à l'emploi, à l'avenir des salariés de l'ensemble de la filière automobile dans laquelle travaillent de nombreux alto-séquanais.
Cela conduit aussi à affaiblir l'économie de notre pays et de son poumon économique, l'Ile-de-France.
Le PCF veut en finir avec ces politiques de casse et de délocalisation qui n'ont cessé d'accélérer la désertification industrielle de la région avec les conséquences que l'on sait pour ces territoires et leurs populations.

Lire la suite...

 

Suppressions d'emplois à PSA : une saignée inacceptable !

centpeugeot.jpg
Outre ces emplois directs, ce sont 15.000 emplois chez les sous-traitants qui sont désormais menacés par ces funestes projets.
Pour la première fois, c’est l’activité « Recherche et Développement » qui paie le plus lourd tribut avec 2.100 postes supprimés en France, soit plus de la moitié de l’effectif total du constructeur automobile dans ce secteur, alors que dans le même temps PSA accélère le développement des centres « Recherche et Développement » au Brésil et en Chine.
Les sites de la région parisienne sont particulièrement touchés avec 600 postes en moins à Vélizy et 400 à La Garenne.
A cela s’ajoutent les craintes graves qui pèsent sur les sites d’Aulnay-sous-Bois et de Sevelnord.
Cette saignée est inacceptable !
D’autant que le chiffre d’affaires de PSA du 3ème trimestre est en hausse de 3,5%, et de 7,7% depuis le début de l’année. Pour la branche automobile, l’augmentation est de 4,4% depuis janvier.
A cela s’ajoutent 11 milliards d’euros de réserves financières. 257 millions d’euros ont été versés en 2011 aux actionnaires, M. Philippe Varin, PDG de PSA, s’octroyant pour sa part une rémunération de 8.900 euros par jour, samedi et dimanche compris !

Lire la suite...

 

RSA : la droite ouvre la chasse aux pauvres

BagnardWau.jpg
Laurent Wauquiez, ministre du gouvernement Sarkozy a engagé cette semaine une bagarre contre ce qu'il appelle l'assistanat.
Les chômeurs pourraient vivre avec 75% du SMIC et travailler 5 heures gratuitement par semaine. Il devrait essayer pour voir, lui qui touche 14000€ par mois !
L'écart auquel il faut s'attaquer, c'est celui des inégalités sociales !
En parlant de « cancer de la France », le ministre accuse de manière scandaleuse les personnes en situation de grande précarité.
Cette politique du bouc émissaire stigmatise la classe la plus précaire de la population. C'est insupportable !
Avec de telles déclarations, la droite décomplexée, continue de draguer ouvertement l'électorat d'extrême droite.
Mais qui sont les « vrais assistés » ?
Les millionnaires : 5% détiennent plus de 80% des richesses, ils sont soutenus par le gouvernement qui enchaîne les cadeaux fiscaux : bouclier fiscal, allégement de l'ISF...
Les banques : l'État a bien assisté les banques lorsqu'il a injecté 300 milliards d'euros pour les sauver lors de la crise financière !
Les grandes entreprises : en 2010, l'État accorde 160 milliards de subventions aux entreprises sans contrepartie en terme d'emplois.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs