Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - Pacte budgétaire

Fil des billets

"Le nouveau Traité européen va propulser La Poste dans une impasse", par Bernard Dupin (CGT)

AAlaposte.jpg
(photo : Clichy Octobre 2009, les militants du PCF et du PS organisent ensemble le referendum contre la privatisation de la Poste)

Bernard Dupin est administrateur CGT du Groupe La Poste. Il expose ici les dangers du nouveau Traité pour ce précieux service public qu'est La Poste.

Le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), plus connu sous le nom de pacte budgétaire européen, est un mécanisme qui aura de nombreuses conséquences sur la vie quotidienne des postiers et des usagers de La Poste.
Ce traité qui prévoit l'institution d'une règle d'or budgétaire nationale définit clairement des possibilités de sanctions venant de la Cour européenne de justice pour les pays qui ne respecteront pas des budgets en équilibre ou en excédent.
Un Traité pour vider le social de l'entreprise
En clair, l’Etat qui est l’actionnaire majoritaire du Groupe La Poste va accélérer sa politique de dividendes dont le taux actuel qui vient de passer de 25% à 36% sera loin de correspondre aux énormes contraintes budgétaires prévues.
Les 130 à 145 millions de dividendes annuels reversés par La Poste à l’Etat apparaissent d’ores et déjà comme quantités négligeables dans les perspectives à venir.
C’est donc l’ensemble du modèle économique actuel de La Poste basé uniquement sur l’écrémage des emplois, la baisse des charges et la vente du patrimoine, qui non seulement ne sera pas remis en cause, mais qui va au contraire prendre de plus en plus de consistance.
Les conséquences apparaissent donc évidentes pour un bilan social qui s’annonce encore plus dégradé et un service public postal très rapidement mis dans l’incapacité de répondre aux besoins de la population.

Lire la suite...

 

La fondation Copernic: LE PACTE BUDGETAIRE EST UNE ABERRATION !

AAencl.jpg
Le président de la République a décidé de faire ratifier par le Parlement le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) de la zone euro, plus connu sous le nom de Pacte budgétaire.
Ce pacte a pour objectif de contraindre les États à couper dans les dépenses publiques, et d’organiser l’austérité sous la direction de la Commission européenne.
La supercherie du Pacte de croissance
Malgré les engagements de la campagne présidentielle, François Hollande a renoncé à renégocier le Traité.
Il l’a simplement complété par un « Pacte de croissance », acté lors du sommet européen des 28 et 29 juin.
Plus rien ne s’opposerait alors à une ratification.
En réalité, il s’agit d’une supercherie montée en opération de communication.
Le Pacte de croissance représenterait 120 milliards d’euros, soit 1% du PIB européen. C’est déjà très peu, surtout sur plusieurs années.
Mais en fait, ces 120 milliards n’existent pas.
Pour la moitié, il s’agit simplement de redéployer des fonds structurels déjà engagés, donc indisponibles. L’autre moitié concerne une recapitalisation à hauteur de 10 milliards € de la Banque européenne d’investissement (BEI), censée pouvoir dégager une capacité de prêts de 60 milliards aux entreprises privées : rien ne dit que ces dernières l’utiliseront, quand la demande de crédit des entreprises européennes est aujourd’hui atone pour cause de récession.
Bref, ce Pacte de croissance n’en est pas un — alors même qu’il est discutable de croire que c’est la croissance qui permettra de résoudre les problèmes actuels
Rien, en tout cas, dans ce « Pacte de croissance » ne compensera l’effet récessif du TSCG.

Lire la suite...

 

TSCG : Une fuite en avant pour toujours plus d'austérité et de chômage

AAfancheuropref.jpg
En appelant à un « vote massif » au Parlement en faveur du Traité européen (TSCG) dit Traité Merkozy, J.M. Ayrault invite la gauche à joindre ses voix aux élus de droite pour voter le texte signé en mars à Bruxelles par Nicolas Sarkozy.
Exit la fable d'une renégociation, envolées les belles paroles de campagne d’Hollande qui promettaient d'en découdre avec les marchés financiers.
Aujourd'hui, le Premier ministre ne donne plus que l'objectif de réduction du déficit public.
Cet appel à une ratification massive est hélas en cohérence avec le budget d'hyper-austérité et le « choc fiscal » préparés pour 2013, avec les projets menaçant le financement de la protection sociale, celui des collectivités locales et qui porterait atteinte au niveau de vie des salariés et des services publics.
Une accélération de la casse des services publics découlerait de la très forte baisse des dépenses publics envisagées.
Déjà l’hypothèse de la « TVA sociale », c’est-à-dire l’augmentation de la Tva pesant sur la consommation des ménages et à laquelle Sarkozy avait dû renoncer devant la protestation, refait surface. Tout comme la perspective d’une augmentation de la CSG et d’une aggravation de la flexibilité et de la précarité.
C’est toujours la même logique libérale : alléger les charges dues par les patrons en les remplaçant par des ponctions nouvelles sur les ménages et les salariés.
Il faut dire stop et pousser le gouvernement à changer de voie.

Lire la suite...

 

J. Guedj (PS), député et président du Conseil général de l'Essonne s'oppose au traité européen.

AAwikJ_r_me_Gued.jpg

Comme la majeure partie des députés de l'aile gauche du PS, le député et président du Conseil général de l'Essonne, Jérôme Guedj est opposé au traité européen de stabilité.
Il s'en explique dans un entretien pour Le Nouvel Observateu.r
Voici ci-dessous des extraits.

Pourquoi êtes-vous décidé à voter non au traité européen ?
J. Guedj. J'ai indiqué dès le mois de juillet que je voterai non. Je m'y tiens.
Les raisons sont exactement les mêmes que celles que nous évoquions déjà le 2 mars dernier, quand Nicolas Sarkozy nous avait présenté le même texte.
Ce traité est une mauvaise réponse à la crise que traverse l'Europe.
Le TSCG tourne le dos à l'origine des maux. Il dit que le seul mal dont nous souffrons est l'endettement trop important des Etats, et la mauvaise gestion des dépenses publiques.
Il ne dit pas un mot sur la responsabilité des marchés financiers dans cette crise et sur l'absence de régulation. Il ne dit pas un mot non plus sur le rôle de la BCE qui doit soutenir les Etats, et sur la gouvernance au service de la croissance que doit adopter l'UE.

Lire la suite...

 

Non à l’austérité permanente: Refusons le Pacte budgétaire, ouvrons le débat en Europe !

Achanmot.jpg
Le mouvement social et ses organisations se mobilisent contre le Traité de pacte Budgétaire. voici un appel en cours, très pluraliste dans ses signataires.
Le président de la République veut faire ratifier au plus vite par le Parlement le Traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) de la zone euro, plus connu sous l’intitulé de « Pacte budgétaire », tel qu’il a été signé par Nicolas Sarkozy le 25 mars dernier.
Pourtant, les faibles mesures « de croissance » annoncées le 29 mai dernier ne constituent en rien la « renégociation » promise par le candidat François Hollande d’un traité qui « ajoute l’austérité à l’austérité ».
Ce Pacte budgétaire aggrave les politiques néolibérales prônées depuis des années et qui ont mené aux problèmes actuels de la zone euro. Il représente d’abord une absurdité économique. En imposant que le « déficit structurel » d’un État soit inférieur à 0,5 %, il va obliger à des coupes drastiques dans les dépenses publiques.
Il va priver la puissance publique de moyens indispensables pour mener des politiques permettant d’engager la transition sociale et écologique. Or nous avons besoin au contraire de développer et de rénover les services publics et la protection sociale pour répondre aux nombreux besoins non satisfaits, réduire les inégalités sociales et réaliser l’égalité entre les femmes et les hommes.
Nous avons besoin d’investissements publics considérables pour financer la transition énergétique, réduire les pollutions, assurer la reconversion écologique des modes de production et de consommation, créer des millions d’emplois.
L’obligation d’équilibre budgétaire permanent sera un frein majeur pour s’attaquer à la crise sociale et écologique.

Lire la suite...

 

Clichois, exigeons un referendum sur le Traité Européen !

Apetref.jpg
Dès le mois d'Aout, présents sur le marché, les communistes clichois ont engagé la bataille contre le Traité Européen Merkel-Sarkozy et appellent les clichois à exiger de F. Hollande un referendum afin que le peuple tranche.
Mettre le doigt dans l’engrenage du traité austéritaire serait une folie pour un gouvernement qui prétend au changement.
Les français ont repoussé à 55% le précédent traité européen et les Clichois à 51 %. Le nouveau Traité est sa copie conforme.
Ce traité budgétaire européen a été écrit par les forces de droite pour enfiler à tous les peuples du continent une camisole de force, l’austérité. Ce traité qui ravit le MEDEF et les patrons inscrirait l’obligation de l’austérité dans la constitution puisqu’il aurait alors valeur constitutionnelle par la loi organique. Il vise à faire payer la crise aux travailleurs !

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs