AAMontebourg.jpg
Le rapport Sartorius concernant l’avenir de PSA-Aulnay entérine le renoncement inacceptable du gouvernement devant le projet de fermeture de l’usine PSA Aulnay-sous-Bois.
Il prépare l’opinion à un plan social injuste qui n’a rien de nécessaire !
Le ministre Arnaud Montebourg abandonne ses moulinets avec son sabre de bois et se courbe devant les actionnaires de Peugeot : notre ministre de l'Esbrouffe ne juge plus les licenciements inacceptables.
Tout comme F. Hollande à la TV.
Les propos présidentiels rappellent ceux d’un ex Premier ministre socialiste, Jospin, laissent entendre que l’Etat ne peut rien faire face aux requins de la finance quand ceux-ci décident de liquider les fleurons de l’industrie française. F. Hollande n’a pas été élu pour ça.
A Aulnay-sous-Bois, entre 300 et 400 salariés du groupe en difficulté se sont réunis mardi dernier sur le parking du site, laissant éclater leur colère.