Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - RGPP

Fil des billets

Fonctionnaires : le 31 mai mobilisation pour les salaires!

8Logounis.jpg
Huit organisations syndicales de la fonction publique ont lancé un appel commun à la mobilisation le 31 mai, sur les salaires des fonctionnaires, suite au gel du point d’indice en 2012 pour la deuxième année consécutive.
Les fonctionnaires sont invités à se mobiliser sous les formes locales les plus appropriées, donc des rassemblements, manifestations ou grèves.
Déclaration
Les organisations syndicales (CFDT - CFTC - CGC - CGT - FO - FSU - SOLIDAIRES - UNSA), réunies ce jour, condamnent la politique d’austérité salariale menée par le gouvernement à l’égard des agents publics. Celle-ci aggrave encore un contexte marqué par les suppressions d’emplois et la dégradation des conditions de travail.
Elles dénoncent l’absence de véritables négociations salariales qui auraient dû permettre a minima le maintien du pouvoir d’achat des agents publics pour 2011 et 2012.

Lire la suite...

 

Politiques publiques : La CGT dit non à un plan de rigueur

ManifCGTIDFH400.jpg
Communiqué de la CGT :
Pour rassurer les spéculateurs et les marchés financiers, le gouvernement prépare un nouveau plan de rigueur.
Selon la ministre de l’Economie, les dépenses publiques, hors charges d’intérêt de la dette, seront gelées en valeur pendant trois ans, c’est-à-dire qu’elles ne suivront pas l’inflation (prévue à 1,5 % en 2011, 1,75 % en 2012 et 2013).
Ces économies se traduiront par la réduction des moyens des services publics et la baisse des effectifs. Le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite va se poursuivre, ce qui implique la suppression de 34 000 postes par an. 100 000 ont déjà été supprimés.

Lire la suite...

 

FONCTIONNAIRES : LA CHASSE EST OUVERTE !, par Roland Perrier

bombeump300.jpg
Eric Woerth ouvre la chasse aux fonctionnaires .
Commentant le projet de décret sur la « réorientation professionnelle des fonctionnaires », il déclare le 02 février 2010 : « Si la personne refuse d’être mutée après trois propositions d’emploi, c’est qu’au fond elle n’a plus envie de travailler dans l’administration ».
Ce projet de décret que le gouvernement tentera de soumettre au Conseil supérieur de la fonction publique de l’Etat (...) est proposé en application de la loi dite mobilité et parcours professionnels du 3 août 2009.
Elle avait fait l’unanimité contre elle et provoqué déjà des luttes conséquentes.

Lire la suite...

 

Mobilisation interprofessionnelle le 23 mars : COMMUNIQUÉ COMMUN CFDT, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA

sarkolouis.jpg
Lors du sommet social qui s’est tenu aujourd’hui, le président de la République s’est limité à annoncer une série de rendez-vous. Les organisations syndicales continuent de manifester leur profonde inquiétude sur l’emploi, le pouvoir d’achat et les retraites.
Le gouvernement n’a apporté aucune réponse concrète sur l’emploi, les salaires, le pouvoir d’achat, les conditions de travail et les politiques publiques.

Lire la suite...

 

Le social selon C. Bartolone (PS): 400 suppressions de postes !

claude_bartolone.pngL
400 suppressions de postes ! Quel est le conseil général qui, au mépris des services à rendre à la population, casse les services publics et applique d’une main de fer les recommandations de N.Sarkozy, de F.Fillon et de E. Woerth ?
Qui met en œuvre, avec zèle, la politique de réduction générale des politiques publiques (la RGPP) dénoncée par les syndicats mais réclamée par la droite ?
Une collectivité dirigée par un Sarkozyste de choc ? Perdu ! C’est.... le Conseil général de la Seine-Saint-Denis dirigé par le fabiusien Claude Bartolone.
Inimaginable du temps où ce conseil général était dirigé par des élus communistes !
Aujourd’hui, plutôt que de mobiliser la population pour exiger du Gouvernement le reversement des sommes dues au département du fait des transferts de charge, C. Bartolone découvre les solutions libérales et applique les recettes de la droite .
Et "Barto" n'y va pas avec le dos de la cuiller: il supprime 400 postes…
C’est du Sarko, sans Sarko.
Question subsidiaire à l'heure des régionales, car ces plans de licenciements ne figuraient pas dans les programmes électoraux des candidats socialistes : en sera-t-il de même demain à la Région, si J.P. Huchon est réélu et a du mal à boucler son budget ?

Lire la suite...

 

Déclaration du comité national pour des états généraux des services publics

SPTout.jpg
Après les batailles sur l’eau, le rail, l’éducation, la santé… La votation citoyenne en défense de La Poste vient de démontrer à la fois le fort potentiel de résistance et d’attachement aux services publics existant dans la population, l’efficacité de l’unité la plus large et l’importance de mettre ensemble citoyenn-es/usagé-e-s, personnels et élu-e-s.
La résistance est indispensable, mais nous ne pouvons nous contenter de défendre un existant que nous voulons transformer, ni nous résigner à le faire dans le cadre d’un choix de société par nature antagonique à l’essence du Service Public (SP). Il nous faut reprendre l’offensive idéologique sur le terrain du Service Public (et pas seulement de tel ou tel Service Public).



Les politiques néolibérales viennent d’exploser dans une crise économique, sociale et environnementale qui confirme à la fois leur inefficacité, leur coût et l’injustice qu’elles produisent.
Nous sommes convaincus que notre époque est celle d’une prise de conscience par les peuples de l’unité de leur destin. Nombre de biens et de services sont appelés à entrer dans le patrimoine commun de l’humanité ce qui appelle une large appropriation sociale et la mise en œuvre de services publics à tous niveaux : local, national, international, mondial.
Le XXI° siècle peut et doit être l’ « âge d’or » du service public. En raison de son expérience et de son histoire, la contribution de notre pays pourrait être essentielle dans cet avènement.
(lire la suite de la déclaration)

Lire la suite...

 

Services publics et territoires : où va-t-on ?

braderie350.jpg
Depuis bientôt un quart de siècle les services publics et plus particulièrement ceux qui répondent le plus directement aux missions d’intérêt général sont soumis aux attaques de la marchandisation.
Rappelons-le, la Fonction Publique est au cœur de la notion de service public, lui-même vecteur de l’intérêt général dont la prise en compte remonte loin dans notre histoire.

Les services publics dépecés

Avec l’arrivée de la droite sarkozyste, répondant aux nouvelles exigences du capitalisme, les attaques se sont diversifiées et intensifiées. (lire la suite sur la politique de révision générales des politiques publiques, la RGPP)

Lire la suite...

 

Réforme des collectivités de Sarkozy Le Medef dit merci !

index.png
Après La Poste, Nicolas Sarkozy s’attaque au service public communal et territorial. Le projet gouvernemental de réforme des collectivités locales est une régression sans précédent dans l’histoire de la vie démocratique du pays.
Il se cache sous le nom de Révision générale des politiques publiques (RGPP). L’objectif de cette réforme est d’éloigner les citoyens de tout pouvoir de décision pour faire place net aux marchés financiers, de les priver de leurs représentants élus les plus proches, d’étouffer les services publics et de les livrer aux affairistes.
Ils visent à intégrer de gré ou de force les élus locaux aux gestions capitalistes : administrer les villes et département conformément aux attentes essentielles du MEDEF et des marchés financiers.
Ce projet accentuera les inégalités entre territoires et citoyens.
(voir la suite du billet et les propositions alternatives des communistes)

Lire la suite...

 

Vers un big-bang des finances locales

sarko300.jpg
Bercy planche sur la suppression de la taxe professionnelle (TP), annoncée par Nicolas Sarkozy le 5 février dernier et dont la facture serait supportée par les ménages, tandis que les collectivités locales perdraient la maîtrise de leurs budgets.
La TP est cet impôt sur le capital, payé par les entreprises aux communes, intercommunalités, départements et régions: 28 milliards de recettes ont été perçues par les collectivités au titre de la TP..
Une bombe à retardement est amorcée pour faire imploser le financement des collectivités locales. Le compte à rebours est enclenché.
Le gouvernement veut aller très vite : l’avant-projet de réforme devrait être bouclé en mai, pour être intégré dans la loi de finances pour 2010 débattue à l’automne.
Avant la fin de l’année, le Parlement devrait avoir voté le principe de la disparition définitive de la TP. Son entrée en vigueur s’étalerait sur 2010 et 2011.
Bercy souhaiter faire avaler la pilule aux élus locaux, dans le cadre de la « conférence nationale des exécutifs », installée à Matignon pour plancher sur la réforme des collectivités.
Les communuistes et leurs élus s'y opposent farouchement.
(lire l'analyse)

Lire la suite...

 

Rapport Balladur : la CGT y voit des propositions très éloignées des besoins des usagers et du service public territorial

balladur300.jpg
La Fédération CGT des services publics estime dans un communiqué que "le rapport Balladur prend appui sur des préoccupations réelles. Vingt cinq ans après les premières lois de décentralisation, le débat sur les échelons territoriaux et leur coût est légitime du point de vue de l’amélioration du service public pour répondre aux besoins des populations. Or, plutôt que d’apporter de véritables réponses allant dans le sens du progrès social, les propositions du rapport Balladur s’inscrivent dans une vision idéologique marquée par le libéralisme économique".

Pour les auteurs du rapport, ce qu’ils qualifient de « morcellement » communal français serait à l’origine de la constitution de régions françaises trop étriquées et d’agglomérations trop réduites.
A leurs yeux, le niveau de la région défini comme stratégique et le niveau communal, niveau de réponse aux besoins de « proximité », doivent atteindre la « masse critique » de la compétitivité entre territoires à l’échelle européenne, dans le cadre de la concurrence libre et non faussée et de la mondialisation marchande.
(lire la suite)

Lire la suite...

 

L'Europe actuelle contre les services publics

Lepors280.jpg
Pour Anicet Le Pors, ancien ministre de la fonction publique l'Union Européenne est très hostile aux services publics, pourtant ceux-ci sont indispensables pour assurer les missions d'intérêt général, et donc promis à un bel avenir, dans une civilisation de progrès.
A l'opposé de leur démantèlement auquel conduit la RGPP (révision générale des politiques publiques), la crise appelle leur extension et leur prolongement afin de leur donner une dimension européenne et internationale. Lire les réflexions d'A. Le Pors.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs