Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - S. Bonnery

Fil des billets

Des moyens pour l'école, par Stéphane Bonnery (PCF)

Alecolsept11.jpg
Les moyens de réorienter l’école existent ! Une majorité d’idée peut se construire. Les moyens financiers et statutaires ne sont pas tout.
La façon de les utiliser est également importante, d’où toutes les propositions que nous avons élaborées ( ...) sur les choix politiques de réorientation de la pédagogie et des programmes (culture commune réflexive, prendre pour référence l’enfant qui n’a que l’école, etc.).
Pour autant, c’est une imposture que de faire croire que l’on peut permettre à l’école de relever les nouveaux défis qui lui sont posés avec moins de moyens.
C'est pourtant ce dogme de la réduction des dépenses éducatives et sociales que porte la droite, de concert avec la politique européenne actuelle.
Le Ps, qui était globalement sur cette position il y a peu encore, veut avec Hollande recréer des postes pris sur les ministères voisins, mais dans la fourchette imposée par les règles libérales.

Lire la suite...

 

Les propositions du PCF pour l'Ecole

anecole.JPG
Dans plus d’une cinquantaine de débats sur le programme partagé, parmi lesquels figure notamment le forum national de Rennes, le réseau-école du PCF a fait part de ses analyses et propositions, et nous avons pris en compte des arguments formulés par les nombreux citoyens qui y ont participé.
Sans entrer dans les détails de nos multiples propositions, voici l’essentiel de ce que nous en retenons, qui a trouvé un large écho.
Stéphane Bonnery, Benoît Hooge, Wilfried Lunel, Marine Roussillon

Lire la suite...

 

Débat à gauche : Pas de compromis médiocre sur l'Ecole!

Alecol1900.jpg
Les questions de l’Ecole et de la réussite scolaire des enfants préoccupent grandement nos concitoyens, à l’heure ou la droite casse l’école, avec la baisse programmée des dépenses publiques.
Mais, pas plus hier qu’aujourd’hui, le système de formation n’est à la hauteur des exigences de savoir et de formation du XXIèm siècle.
Avancer des propositions fortes et crédible pour une école de la réussite pour tous, une école vraiment égalitaire est aussi un des enjeux de ces cantonales.
Stéphane Bonnery, chercheur en sciences de l’éducation et dirigeant communiste, souligne, pour le regretter, qu’au sein du Front de Gauche, existent des désaccords avec le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon.
Pourquoi en effet, avoir peur d’avancer l’idée de la transformation nécessaire et de la démocratisation du système scolaire ? Dialogue Clichois publie des extraits de son éditorial de la Lettre du Réseau école du PCF.

Lire la suite...

 

Rentrée scolaire : « le gouvernement a rompu avec l’idée de service public », interview de Stéphane Bonnery, chercheur en science de l'éducation

educnat.jpg
Le sociologue Stéphane Bonnéry revient sur les étapes du désengagement de l’État de l’éducation nationale. Pour lui, les réformes du système scolaire sont partie prenante d’une refonte globale des institutions.

Stéphane Bonnéry est maître de conférences en sciences de l’éducation à l’université de Paris-VIII et responsable du réseau école du PCF. Il a publié la Construction des difficultés et des inégalités scolaires (2007), aux Éditions la Dispute.

"Le système éducatif français ne cesse de subir des réformes, souvent contestées. À partir de quand peut-on parler d’un désengagement de l’État de l’éducation nationale ?

Stéphane Bonnéry. La question du désengagement de l’État ne date pas du retour de la droite au pouvoir. On peut remonter à plus loin. Longtemps, l’État a développé les systèmes éducatifs dans le seul but de stimuler l’économie.
Parce qu’elle avait besoin d’une main-d’œuvre plus formée. Autour des années 1980, on a assisté à un basculement : les États intervenaient, orchestraient, donnaient des règles, impulsaient ou contraignaient mais ne prenaient pas en charge le renforcement du système éducatif. Dans ce cadre, des projets aux intentions louables ont vu le jour.
Comme par exemple la création des ZEP (zones d’éducation prioritaire). Mais, rapidement, les dynamismes locaux ont été instrumentalisés pour décharger l’État de ses objectifs financiers nationaux. On a fait croire qu’une école différente pour les enfants des quartiers populaires serait une meilleure solution, au lieu de mettre les moyens pour faire la même école qu’ailleurs. La droite a profité de ces zones prioritaires pour opérer un désengagement net et brutal.
(lire la suite de l'entretien)

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs