srilanka350.jpg
En France, vivent plusieurs dizaines de milliers de tamoules réfugiés de la guerre au Sri Lanka et parmi eux, de nombreux demeurent à Clichy où ils constituent une communauté très active au niveau associatif et culturel.
Après des milliers de pertes et un bain de sang effroyable, le peuple tamoul, victime de la guerre, cherche à se reconstruire politiquement en tant que nation libre.
La Maison du Tamil Eelam a organisé le 12 et 13 Décembre avec la collaboration des associations franco-tamoule de FRANCE et l’aide des collectivités locales une consultation démocratique, via un referendum, auprès de la communauté sri lankaise de France.
Ce référendum avait pour objet de revaloriser la Résolution dite du Vaddukoaddai dans ces principes les plus fondamentaux.
Les électeurs tamoules étaient appelés à se prononcer sous la forme d’un vote par OUI ou NON sur la déclaration suivante :
« J’aspire à la création d’un Etat tamoul indépendant et souverain, le Tamil Eelam, dans le Nord et l’est de l’île du Sri Lanka, en admettant que les Tamouls de l’île du Sri Lanka sont une nation distincte, ont une patrie traditionnelle et ont le droit à l’autodétermination. »

A Clichy, le OUI a réuni 563 suffrages.