Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - abolition de la peine de mort

Fil des billets

Les Assassins !

atroy-davis.jpg
Honte aux juges de Georgie, honte à la Cour Suprême des Etats-Unis, honte à Barack Obama qui ont laissé faire le crime : Troy Davis, malgré la rétraction des témoins à charge a été mis à mort.
Voici une déclaration du PCF.
Troy Davis : « Aujourd’hui, les droits de l’Homme sont en deuil »
Le monde se réveille sur une effroyable nouvelle : Troy Davis a été exécuté cette nuit, après 5 heures d’attente. Nos premières pensées vont à sa famille, à sa sœur, ses proches et aux milliers de militants qui ont soutenu Troy pendant ses vingt années de calvaire passées dans les couloirs de la mort.
Alors que son procès a manifestement été bâclé, marqué par de faux témoignages, taches noires indélébiles, comment, un grand pays civilisé comme les États-Unis, a-t-il pu permettre l’assassinat de Troy Davis ?
Mumia Abu-Jamal, Hank Skinner… et plusieurs milliers de détenus sont actuellement dans les couloirs de la mort aux États-Unis et ailleurs dans le monde.
Le PCF appelle à combattre cette barbarie légale.
Le cœur de Troy s’est arrêté de battre, mais son combat pour l’abolition du châtiment cruel est plus que jamais d’actualité.
Aujourd’hui, les droits de l’Homme sont en deuil. L’abolition de la peine de mort est une exigence universelle et le 22 septembre sera désormais marqué d’une pierre noire.
Parti communiste français, Paris, le 22 septembre 2011.

 

EMPÊCHONS L’EXECUTION DE TROY DAVIS !

86983.jpg
Le gouverneur de l’Etat américain de Géorgie vient de signer l’ordonnance d’exécution contre Troy Davis. Sa mise à mort est programmée pour le 21 septembre 2011.
Son ultime recours est le Comité des grâces de Géorgie.
Comme lors des campagnes précédentes, le Collectif Unitaire national de soutien à Mumia Abu-Jamal s’associe à l’appel d’Amnesty International pour sauver cet homme qui, comme Mumia, crie son innocence (depuis 20 ans) et demande un nouveau procès.

C’est maintenant, ultime recours, au Comité des grâces de Géorgie de décider si Troy Davis, condamné pour le meurtre d’un policier, doit vivre ou mourir.
"Cette exécution n’est pas inévitable, déclare Geneviève Garrigos, présidente AIF. Le Comité des grâces de Géorgie peut changer la donne. En juillet 2007, il a déclaré que ses membres ne confirmeront l’exécution que s’ils sont absolument convaincus qu’aucun doute sur la culpabilité de Troy Davis ne persiste dans leur esprit.
Or, depuis cette date les doutes quant à sa culpabilité n’ont fait que croître. Restons tous mobilisés pour Troy ! ". Seule la mobilisation de l'opinion publique peut le sauver.
Amnesty International va rapidement appeler à une mobilisation citoyenne pour éviter la mort d’une personne, peut-être innocente.
Le 28 août 1991, Troy Davis a été condamné à mort, sans aucune preuve matérielle, pour le meurtre du policier Mark Allen MacPhail commis deux ans plus tôt.
Sept des neuf témoins du procès se sont depuis rétractés ou ont contredit leur témoignage initial dans des déclarations sous serment, certains accusant la police d’avoir fait pression sur eux.
L’un des deux derniers témoins est le principal suspect, mis en cause par d‘autres témoins.
Amnesty International s’oppose à la peine de mort en toutes circonstances, quels que soient la nature du crime commis, les caractéristiques de son auteur ou la méthode utilisée par l’Etat pour exécuter.
Signez et faîtes signer sans attendre la pétition d’Amnesty en cliquant sur le lien ci-après : http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Peine-de-mort/Actualites/Empechez-l-execution-de-Troy-Davis-3361

 

Mumia Jamal : Signez la Lettre ouverte à Obama

mumianb.jpg
Les menaces d'éxécution, d'ici début décembre, du journaliste Mumia Abu Jamal se précisent aux Etats-Unis.
Journaliste noir américain, Mumia Abu-Jamal a été condamné à mort en 1982 à l’issue d’un procès truqué.
Accusé du meurtre d’un policier, il a toujours crié son innocence. Il est aujourd’hui l’une des figures emblématiques du combat pour l’abolition universelle de la peine capitale.
D’un continent à l’autre, sa situation suscite une mobilisation continue depuis une quinzaine d’années.
Signez la lettre-pétition ci-dessous, ou imprimez le document suivant que vous enverrez au Collectif Unitaire National de Soutien à Mumia Abu-Jamal (80 organisations), 43 bd Magenta, 75010 Paris.

Monsieur le Président,



La Cour Suprême des États-Unis vient de rejeter le recours du journaliste Mumia Abu-Jamal, condamné à mort en 1982 au terme d’un procès dont l’iniquité est internationalement reconnue.
Cet homme qui ne demande qu’à défendre son innocence se voit ainsi refuser tout nouveau procès.
Cette décision de la plus haute autorité juridictionnelle constitue une atteinte aux droits humains les plus élémentaires. Elle bafoue gravement la Constitution américaine eu égard aux conditions de déroulement du procès et à la sélection du jury selon des critères raciaux.
La gravité de la situation appelle une intervention de votre part pour faire respecter les droits de cet homme et empêcher que l’irréparable ne soit commis. Aussi, nous vous demandons instamment d’user de votre autorité morale pour mettre un terme à l’acharnement judiciaire dont est victime Mumia Abu-Jamal, figure emblématique du combat universel contre la peine de mort.
L’opportunité vous est donnée de mettre votre pays en phase avec l’immense espoir soulevé par votre élection, celui de contribuer à l’éradication de la souffrance humaine.
Et ce sens, il y a urgence à mettre en oeuvre un moratoire contre la peine de mort comme vous y invite la Résolution de l’Organisation des Nations Unies. Une telle décision grandirait assurément l’image des États-Unis d’Amérique.
YES, YOU CAN, sauver Mumia Abu-Jamal et abolir la peine de mort !
Espérant sincèrement que vous entendrez cet appel, nous vous assurons, Monsieur le Président, de nos plus respectueuses salutations.

Pour signer cette lettre à Barack Obama cliquer sur le lien suivant : http://secure.mrap.fr/Signez-la-lettre-petition-a-Barack.html

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs