sarkozypoliceecole350.jpg
Fin juin, l’Assemblée Nationale a voté, sur proposition de l’UMP, la suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire. Voila une décision de pyromanes se faisant passer pour des pompiers !
Les évaluations de l’administration comme les recherches universitaires ont déjà montré l’inefficacité en la matière de la seule sanction. L’objectif de l’UMP est donc ailleurs : mettre à l’index les familles et les élèves en difficulté ; faire de tout problème de société un problème de culpabilité individuelle, qui dédouane le gouvernement des effets de sa politique qui ne peut qu’accroitre l’absentéisme.
La suppression des postes de travailleurs sociaux et des professionnels de l’éducation nationale (conseillers d’orientation-psychologues, enseignants de RASED, conseillers principaux d’éducation, etc.) ne peut que laisser s’enfoncer davantage les familles les plus précaires (qui sont le plus souvent concernées par l’absentéisme).