bocq250.jpg Alain Bocquet, avait déjà récemment interpellè le Premier ministre pour mettre les dividendes à contribution. Le député communiste vient très logiquement de déposer une proposition de loi visant à affecter les dividendes des entreprises à la garantie de l’intégralité des salaires des salariés subissant des périodes de chômage partiel.
Cette loi est urgente : Arcelor Mittal s'apprête à verser 1,8 milliard d'euros de dividendes et prétend licencier plus de mille salariés ! Priorité doit être donnée aux salaires, pas aux actionnaires. Lire plus bas l'exposé des motifs et les deux articles de lois proposés.