chassaigne350.jpg

Le Comité Balladur vient de rendre public ses 20 propositions de réforme territoriale.
Sont ainsi proposées : la suppression des départements de la petite couronne (93, 92 et 94) et leur fusion avec Paris, le dépeçage et la fusion de régions en super régions, la fin des pouvoirs réels des communes au profit d'institutions supra communales, la poursuite du démantèlement des services déconcentrées de l'Etat, la diminution du nombre des élus, la création de grandes métropoles régissant d'en haut les territoires (Lyon, Marseille, Toulon, Nice, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Rennes, Lille, Strasbourg).

Balladur et ses complices se prononcent pour la fin de la "compétence générale" pour les départements, principe important qui leur permet aujourd'hui de mettre en oeuvre des politiques originales progressistes s'ils le souhaitent, et leur enfermement dans le financement du social à la place de l'Etat. L'attaque est gravisisime. Tout ce qui est important et stratégique serait décidé d'en haut, loin des villes, loin des gens.
Et pour couronner le tout : un encadrement très contraignant des dépenses des collectivités locales est prévu afin de les obliger à leur tour à réduire les services publics, les services rendus à la population! André Chassaigne, Président des élus communistes revient sur les dangers pour la démocratie.