R_Confiant255.jpg
Pourquoi la droite relance-t-elle le thème de l’identité nationale ?
Eric Besson a donc demandé aux préfets, y compris ceux de l’Outre-mer, d’organiser ce qu’il appelle « le Grand Débat sur l’Identité Nationale ». Des critiques ont aussitôt fusé de part et d’autre de l’échiquier politique : « diversion à la veille des élections régionales », « néo-pétainisme », « volonté de reconquérir un électorat de Droite déboussolé par les récentes « affaires » Frédéric Mitterrand et Jean Sarkozy , etc …
En fait, l’exemple des Antillais suffit à démontrer l’inanité d’un tel débat et à réduire à néant les propositions de l’ancien socialiste. Ecoutons, en effet, un passage-clef de sa proposition : « Mettre en place un contrat avec la Nation, passant par un entretien d’assimilation permettant de s’assurer un meilleur niveau de pratique de la langue française et des connaissances des valeurs de la république » Décortiquons cette proposition du point de vue antillais et commençons par « le contrat avec la Nation ».