assembee-nationale-bouclier-fiscal-isf.jpg
La guerre des pauvres, c’est le rêve des riches . Par touches successives, au gré de quelques phrases-chocs, de propositions-tests avancées par des ministres ou des parlementaires UMP en mission, les thèmes et les cibles de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy se précisent.
Tout ce qui sera susceptible d’agglomérer les voix les plus à droite à celles de femmes et d’hommes en perte d’espoir collectif sera bon à prendre pour les stratèges de l’Élysée.
Pour tenter de résoudre l’impossible équation (se succéder à lui-même en 2012, quand il ne peut compter aujourd’hui que sur le soutien d’un Français sur trois), le président sortant cherche son salut dans la division.
Et pour les gogos, Sarkozy supprime le bouclier fiscal pour mieux allèger l'Impôt sur les grandes fortunes ! Résultats les milliardaires sont gagnants et au total paieront encore moins d'impôt. Pendant ce temps les pauvres sont invités à s'opposer entre eux...