Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - atlantisme

Fil des billets

La France hors de l'OTAN, dissolution de l'OTAN!

natotod250.jpgC'est à Strasbourg le 60e anniversaire de l’OTAN, une instance politico-militaire agressive qui organise, structure sur le plan opérationnel et hiérarchise une hégémonie occidentale dans une vision du monde fondée sur la domination américaine, sur la logique de force, sur la guerre, dans la défense des intérêts stratégiques et économiques du capitalisme financier mondialisé.
Voici la déclaration de J. Fath, responsable des orientations internationales du PCF.

"L’OTAN a pour mission d’assurer dans la durée les conditions de la sauvegarde des intérêts liés au capitalisme.
Pour certains, l’OTAN n’a plus lieu d’être puisque sa raison initiale d’existence, le bloc de l’Est, a disparu avec la chute du mur et les bouleversements de l’histoire. C’est vrai. Mais lors de ce sommet de 2009, les 27 membres de l’Alliance adapteront pour la troisième fois (après 1991 et 1999) le « concept stratégique » de l’OTAN.
Donc le problème essentiel n’est pas que l’OTAN serait une Alliance du passé. La question est justement que sa stratégie actuelle et ses projets produisent et aggravent des tensions et des conflits sans résoudre les problèmes du monde, sans apporter de réponses aux questions du développement humain, des besoins sociaux, des attentes démocratiques.

La crise systémique du capitalisme montre qu’il faut aussi changer de stratégie, de vision du monde, de conception de la sécurité internationale.

Sauf à accepter une impasse dangereuse et une escalade permanente entre crises et réponses militaires et sécuritaires. On en voit dès aujourd’hui les limites au Moyen-Orient et en Asie.

Les citoyens de France ont une raison supplémentaire d’aller manifester à Strasbourg, c’est la décision prise par Nicolas Sarkozy de réintégrer complètement la France dans le commandement militaire de l’Alliance.
Etant donné ce qu’est l’OTAN, on ne peut s’étonner du choix annoncé. Le Président de la République s’est en effet présenté dès le départ comme un pro-américain fermement décidé à jouer le rôle de meilleur allié des Etats-Unis dans la « famille occidentale ».
Il affirme contre toute évidence que son choix conforte l’indépendance nationale.
Comme si une hiérarchie de puissances, un consensus obligé sur une politique et une stratégie communes, une chaîne de commandements ne constitueraient pas pour la France des contraintes, un affaiblissement et un alignement consenti !… Quant à la politique européenne de sécurité et de défense, les Traités - c’est noir sur blanc - la maintiennent dans une forme de compatibilité/subordination par rapport aux engagements souscrits dans le cadre de l’OTAN.

La manifestation de Strasbourg n’est donc pas réservée aux experts en stratégies… Cela concerne tout le monde. C’est un moment de rassemblement citoyen et pacifiste. C’est une autre façon d’agir pour changer de politique en France et changer d’Europe. D’ailleurs cette manifestation sera internationale, un moment d’expression des convergences progressistes européennes à construire dans l’action.__

Le besoin d’une dissolution de l’OTAN et d’un nouveau système de sécurité collective et préventive se fait sentir avec force, pour l’Europe et pour le monde, pour favoriser les conditions économiques et sociales d’une sécurité humaine fondée sur la justice, la solidarité et la paix, dans la réponse aux attentes sociales qui montent partout dans le monde."

Jacques Fath

 

NON à l'OTAN !


logoFlyerOTAN-220.gif
Jean Paul Lecoq (Deputé communiste à l'Assemblée Nationale), Wolfgang Gehrcke (député au Bundestag, Allemagne), Daniel Cirera (Militant pour la paix) et Willi van Ooyen (Port parole Bundesausschuss Friedensratschlag, député au parlement du Land de Hesse, Allemagne) viennent de s'adresser aux députés pour dire non à l'OTAN, non à l'atlantisme que veulent imposer aux européens Sarkozy et Merkel.

Dialogue Clichois reproduit leur appel.

"Nous en appelons aux députés de l'Assemblée Nationale francaise : dites NON aux projets de Président Sarkozy qui veulent que la France réintègre les structures militaires de l'OTAN, écrivent-ils. Le Président Sarkozy veut un retour complet de la France dans l'OTAN. La Chancelière Fédérale allemande, Mme Merkel, veut une extension de l'OTAN dans le monde.
Tous deux veulent s'allier encore plus étroitement aux Etats-Unis. Nous répondons : plus d'OTAN signifie moins d'ONU. Plus d'OTAN veut dire augmentation des dépenses militaires et plusde soldats en Afghanistan. Plus d'OTAN accroît les tensions dans le monde et affaiblit les structures non militaires de la sécurité.
Le ministre francais des Affaires Etrangères, M. Kouchner, affirme que plus d'OTAN renforce l'amitié franco-allemande. Nous répondons : l'amitié franco-allemande ne repose pas sur des bases militaires, mais sur une coopération au jour le jour entre Francais et Allemands. Francais et Allemands manifesteront à Strasboug et à Baden-Baden lors du sommet de l'OTAN (du 3 au 5 avril 2009) contre la politique belliciste de l'OTAN et pour une europe de paix. Ils veulent le désarmement et la fin de la guerre en Afghanistan. Nous serons à leurs côtés. Nous en apppelons à l'Assemblée Nationale francaise : dites non aux plans de Président Sarkozy concernant l'OTAN! Nous exigeons du gouvernement fédéral allemand qu'il mette fin à la politique interventioniste de l'OTAN!
Nous proclamons : une coopération avec les Etats-Unis sur des bases militaires n'est pas dans l'intérêt de l'Europe".

 

(2) A quoi sert l’OTAN ?, par Serge Halimi

missile350.jpg
Monsieur Nicolas Sarkozy voulait que sa présidence marque la rupture avec un « modèle social français » auquel la faillite du capitalisme financier à la mode américaine vient de rendre des couleurs.
A-t-il alors résolu d’en finir avec une autre tradition française, celle de l’indépendance nationale ? Bien qu’il n’ait jamais évoqué une telle « rupture » au cours de sa campagne électorale, et qu’il ait ensuite conditionné un retour de la France dans le commandement intégré de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) à un renforcement de la défense européenne, M. Sarkozy a néanmoins annoncé que la décision du général de Gaulle avait vécu.
Il y a quarante-trois ans, le fondateur de la Ve République quitta le commandement intégré de l’Organisation à une époque où, pourtant, l’Union soviétique maintenait sous sa férule plusieurs pays d’Europe. On peut donc se demander pour quel motif — ou en vue de quelles guerres — la France devrait faire machine arrière aujourd’hui que le pacte de Varsovie n’existe plus et que nombre de ses anciens membres (Pologne, Hongrie, Roumanie, etc.) ont rejoint l’Union européenne et l’Alliance atlantique.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs