privil.jpg
30, 7 milliards d’euros !
C’est le montant record d’exonération de cotisations de Sécurité Sociale accordée en 2008 par l’Etat aux employeurs.
C’est l’agence Acoss* qui révèle l’ampleur de ces cadeaux fiscaux, qui suivent un rythme annuel dynamique, en progression de +13,1% par rapport à l’année précédente (13,5% en 2007 et 13,6% en 2006). Il paraît que c’est pour sauver des emplois ! Tous ceux qui ont perdu leur emploi depuis un an et demi peuvent témoigner de l’efficacité d’une telle politique.
Le PCF propose l’arrêt immédiat de cette politique de cadeaux fiscaux et d’exonérations de cotisations sociales, car c'est autant d'argent qui font défaut pour financer la protection sociale (retraites, santé).