apergia1350.jpg
Irrésolution et divisions.
C’est ce qui domine en dépit de la décision de l’Union européenne (UE) de convoquer un nouveau sommet le 10 mai afin de finaliser l’aide à la Grèce.
Irrésolution? ? Il y a eu déjà nombre de réunions et la Grèce attend toujours.
Il y a pourtant le feu à la maison? : le 19 mai, le Trésor public grec doit rembourser une échéance de 9 milliards d’euros et risque de ne pas pouvoir le faire, se retrouvant dans une situation de banqueroute.