acarteimagR.jpg
Les élus du groupe communiste et citoyen du conseil général des Hauts-de-Seine, la fédération du PCF 92 et le MJCF 92, organisent, du 6 au 10 février, une semaine d’actions départementales afin d’exiger le remboursement à 50 % de la carte de transports Imagine R par le conseil général.
Lundi 6 février à 18 heures sur le parvis de la Défense, à l’appel du MJCF 92, et le mercredi 8 février de 8 heures à 10 heures dans le hall du RER A de la Défense, à l’initiative des conseillers généraux du groupe communiste et citoyen et du PCF 92, les alto-séquanais pourront soutenir cette campagne de pétition.
Puis le vendredi 10 février, lors de la séance publique de l’assemblée départementale, les premiers milliers de signatures déjà recueillies dans chaque ville seront remises au Président du conseil général des Hauts-de-Seine.
Le remboursement à 50 % de la carte Imagine’R par le département permettrait aux collégiens, lycéens et étudiants des Hauts-de-Seine de moins de 26 ans d’avoir plus facilement accès aux offres de formation, d’emploi et de loisirs.
Le département des Hauts-de-Seine, le plus riche de France avec un budget de 2 milliards d’euros, en a les moyens. En pleine crise économique, ce dispositif serait une mesure de justice sociale en faveur des jeunes.
Les jeunes en ont besoin, le 92 en a les moyens !
Le département des Hauts-de-Seine est un véritable lien entre Paris et la grande couronne, il offre à ses habitants de nombreux bassins d’emplois et de formations, de multiples lieux de culture et de zones de loisirs.
Tous ces lieux sont accessibles à travers un réseau important de lignes de métros, de RER, de trams et de bus. Réseau, qui, suite à l'exigence des franciliens que nous avons relayée, va se densifier dans les années à venir.
A l’heure où la question de la lutte contre la ségrégation géographique des territoires est au cœur des débats pour le développement de l'Ile-de-France, notre département se doit de mener une politique forte en matière d’accès aux transports et de droit à la mobilité trop souvent remis en cause par le coût des transports.
En pleine crise économique, alors que les jeunes sont la catégorie sociale qui s’est le plus appauvrie, que de nombreuses familles rencontrent d’importantes difficultés, nous réclamons une vraie politique sociale en faveur des jeunes des Hauts-de-Seine.
C’est pourquoi nous demandons le remboursement à 50 % de la carte Imagine’R par le Conseil Général pour tous les jeunes bénéficiaires de ce titre de transport, collégiens, lycéens, étudiants, sans conditions de ressources.
signature sur internet : pétition carte imagine'R