Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - chômage

Fil des billets

Le chômage explose en octobre

AAbabchom.jpg
Le chômage a de nouveau explosé en octobre.
Selon les statistiques de Pôle emploi, le nombre de demandeurs d'emploi (en catégorie A) a augmenté de 46 500 personnes. En septembre, il avait déjà bondi de près de 47 000 personnes et atteint désormais 3,3 millions.
Mais si l’on considère les demandeurs d’emplois de catégorie B et C, la France compte 4 870 800 personnes inscrites à Pôle emploi.
Notons que 70 000 couples comptent deux chômeurs et sont ainsi dans une situation dramatique.
Les derniers chiffres de Pôle emploi révèlent une nouvelle flambée du chômage des seniors. Près d’un million d’hommes et de femmes de plus de 55 ans sont touchés.
De son côté, le Prisme (organisme patronal), indique que les chiffres de l'emploi intérimaire au mois d'octobre sont en contraction de 15% sur un an.
Depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée, près de 230 000 personnes supplémentaires se sont ainsi inscrites à Pôle emploi.
Parce qu'elle se plie aux desiderata du MEDEF et des marchés financiers, la politique de F. Hollande et du gouvernement va dans le mur.
Pour le PCF, il est temps de sécuriser l’emploi.
Le PCF propose un moratoire sur les licenciements, une loi contre les licenciements boursiers la et suppression des niches fiscales et sociales.
Il faut emprunter une autre voie que l’austérité qui ruine la croissance et en finir avec l’allègement des charges sociales des entreprises qui n’enraye en rien la montée du chômage et coute cher à l’Etat et aux salariés.
Le PCF, par la voix de P. Laurent, en appelle au « redéploiement des grandes filières? industrielles » et à «?un coup d’arrêt immédiat aux prédateurs?» comme Mittal.
Au-delà, c’est un modèle de «?coopération?» et de «?partage?» qui place «?l’humain d’abord?» que les communistes entendent opposer à celui de la concurrence et du profit.
«?Nouveaux droits et pouvoirs aux salariés?», «?système de sécurisation de l’emploi et de la formation?», protection «?des savoirs et savoir-faire de toute privatisation?», «?constitution de pôles publics industriels à l’échelle de l’Europe?», «?protection intelligente?» contre le dumping social, «?effort de recherche?»… ne sont que quelques-unes des pistes, appuyées sur une autre utilisation de l’argent

 

Tous à la Manif : Non au Traité, non au chômage, non aux bas salaires!

AACharbrig.jpg
3 millions de chômeurs, ça impose de rompre enfin avec la politique mise en œuvre par Sarkozy et le MEDEF.
Le cap des 3 millions de chômeurs, constitue une alerte extrêmement grave. Et encore, ce chiffre ne prend en compte que les personnes n'ayant pas du tout travaillé en France métropolitaine.
Au total, ce sont donc près de 5 millions de salariés privés d'emploi que compte notre pays aujourd'hui, DOM compris.
Ce désastre peut même tourner à la catastrophe si l'on ne rompt pas enfin et définitivement avec la politique mise en œuvre par Sarkozy.
Avec la flexicurité et la recherche d'un « compromis historique » sur la baisse du coût du travail et le recul du droit du travail, comme le demande le MEDEF au lieu de sécuriser l'emploi et la formation et de faire reculer les coûts du capital (intérêts, dividendes...), on ne ferait qu'aggraver les difficultés de l'emploi, l'insuffisance des qualifications et la faiblesse de la croissance.
Le TSCG, en condamnant à perpétuité les peuples à l'austérité via la règle d'or, redoublerait en ce sens. Les Français, le 6 mai dernier, n'ont pas voté pour cela.
De toute urgence, le gouvernement doit décréter un moratoire sur tous les plans sociaux pour la recherche de solutions alternatives s'appuyant sur les contre-propositions des salariés.
La Manif du 30 septembre doit servir à cela !

Lire la suite...

 

La Droite championne du chômage, par J. M. Durand

avalsark.jpg
Sarkozy et la droite sont les champions toute catégorie du chômage : 51 800 inscrits supplémentaires à pôle emploi en novembre et un total de 4 244 800 chômeurs, soit + 5,6% en un an et le plus haut niveau depuis douze ans! En 2012 le taux de chômage pourrait atteindre 10,7%.
Xavier Bertrand, le ministre du travail, qui avait promis de faire repasser ce taux sous la barre des 9% à la fin 2011 met son échec au compte du « ralentissement de la croissance »! Mais pourquoi la croissance ralentit ?
Au nom de la sauvegarde de la note « AAA » l'Élysée et Matignon multiplient les plans d'austérité qui, faisant reculer la demande et la croissance jusqu'à la récession, enveniment le chômage, creusent les déficits et dettes publics.
Le « sommet social » auquel Sarkozy a convié les syndicats le 18 janvier prochain au-delà de son évidente visée électoraliste, a pour objectif de nouveaux allègements de cotisations sociales patronales et d'engager des baisses de salaires nets.

Lire la suite...

 

Secours catholique : Plus pauvres, les jeunes sont les moins aidés

AffgenprecSecCath.jpg
Comme chaque année depuis 1995, le Secours Catholique publie un rapport présentant son analyse statistique de la pauvreté en France, sur la base des situations rencontrées dans ses accueils.
Ce rapport statistique montre qu’en 2010, la situation des personnes les plus en difficulté a continué à se dégrader.
Il s’agit, en particulier, des familles avec enfants, qui souffrent le plus de la crise économique.
Le Secours catholique demande plus de moyens pour soutenir la «?génération précaire?». Selon l’association caritative, les 18-25 ans sont surreprésentés dans les lieux d’accueil.

Lire la suite...

 

RSA : la droite ouvre la chasse aux pauvres

BagnardWau.jpg
Laurent Wauquiez, ministre du gouvernement Sarkozy a engagé cette semaine une bagarre contre ce qu'il appelle l'assistanat.
Les chômeurs pourraient vivre avec 75% du SMIC et travailler 5 heures gratuitement par semaine. Il devrait essayer pour voir, lui qui touche 14000€ par mois !
L'écart auquel il faut s'attaquer, c'est celui des inégalités sociales !
En parlant de « cancer de la France », le ministre accuse de manière scandaleuse les personnes en situation de grande précarité.
Cette politique du bouc émissaire stigmatise la classe la plus précaire de la population. C'est insupportable !
Avec de telles déclarations, la droite décomplexée, continue de draguer ouvertement l'électorat d'extrême droite.
Mais qui sont les « vrais assistés » ?
Les millionnaires : 5% détiennent plus de 80% des richesses, ils sont soutenus par le gouvernement qui enchaîne les cadeaux fiscaux : bouclier fiscal, allégement de l'ISF...
Les banques : l'État a bien assisté les banques lorsqu'il a injecté 300 milliards d'euros pour les sauver lors de la crise financière !
Les grandes entreprises : en 2010, l'État accorde 160 milliards de subventions aux entreprises sans contrepartie en terme d'emplois.

Lire la suite...

 

CAC 40?: 80 milliards de profits se font la malle

Cac40fete.jpg
Groupes du CAC 40?: ce qui ne peut plus durer...Ils ont réalisé 80?milliards de profits, les multipliant par deux en 2010. Ils prospèrent alors qu’en France le chômage se maintient à un haut niveau et que la croissance se traîne. Enquête sur ce grand écart et sur les moyens d’y remédier.
Total, 5e groupe pétrolier mondial, qui affiche un bénéfice 2010 de 10?milliards d’euros, en hausse de 25?% sur 2009, claironne qu’il va en verser la moitié à ses actionnaires. Cela équivaut à un peu plus des trois quarts des dépenses de personnel du groupe en France et dans le monde. Le géant de l’or noir ne fait pas exception.
À quelques cas près, les groupes du CAC 40 montent tous au paradis. Bénéfice en hausse de 25?% pour L’Oréal, de 73?% pour LVMH, de 900?% pour Michelin… Et les dividendes sont au rendez-vous.
Cette envolée des profits nourrit les revendications des personnels.

Lire la suite...

 

Avec Sakozy: pas de Noël ni d'étrennes pour les Smicards !

Devdurmis350_copie.jpg
5ème année sans coup de pouce au Smic au 1er janvier !
Pour la cinquième année consécutive, le SMIC n'augmentera pas, si ce n'est du minimum légal.
La crise n’est pas la même pour tout le monde.
Les entreprises du CAC 40 disposent d’un matelas de trésorerie de 150 milliards et soignent leurs actionnaires.
Leurs dividendes ont augmenté en plein cœur de la crise en 2009, pendant que la masse salariale des entreprises baissait de 9,8 %.
La rémunération moyenne annuelle des patrons du CAC 40 est égale à 170 fois le Smic, soit 3,1 millions d’euros par an. Quant aux 2 millions de salariés « smicards », ils devront se contenter de 55 centimes en plus par jour …
Et beaucoup moins pour ceux et surtout celles qui sont à temps partiel !
Au faux prétexte de ne pas pénaliser l’emploi, ce gouvernement à la botte du MEDEF et des marchés financiers persiste à ne pas prendre en compte les besoins des salariés....
Mais l'emploi continue de chuter : 2.698.100 personnes étaient ainsi sans emploi et à la recherche d'un emploi en novembre (catégorie A).
Et si l'on prend en compte les autres catégories (B et C) de demandeurs d'emplois, la barrière des 4 millions de chômeurs vient d'être franchie en novembre....
Cette société là, nous les communistes nous n'en voulons plus !

Lire la suite...

 

CGT: La dure réalité des chiffres du chômage

CGTousensemble.jpg
"Après la fausse accalmie du mois de juin, les chiffres du chômage repartent à la hausse avec 10 700 demandeurs d’emploi supplémentaires en juillet.

Officiellement, 2 535 000 demandeurs d’emploi sont recensés à Pôle Emploi. Encore ne s’agit-il ici que des demandeurs d’emploi inscrit en catégorie A, les chômeurs en CRP, CTP, DRE, Activité réduites, etc.…ne sont pas pris en compte dans ce calcul.

La situation sur le front de l’emploi reste donc plus qu’inquiétante.

Sur le terrain, les plans sociaux se multiplient, le nombre de licenciements économiques a augmenté de plus de 60% en un an. La rentrée s’annonce difficile : 600 000 jeunes s’apprêtent à rentrer sur le marché du travail les mesures du traitement social du chômage (chômage partiel, RTT, CRP, CTP…) arrivent à échéance la situation à Pôle Emploi reste plus que tendue.

Pour la Cgt, il est urgent de revaloriser les salaires, les pensions et les minima sociaux pour relancer la consommation qui reste le principal moteur de la croissance.

La chute spectaculaire de l’emploi industriel (+5% sur 12 mois) légitime la demande de la Cgt d’organiser une conférence nationale sur l’industrie avec les pouvoirs publics.

Trop d’entreprises profitent de la crise pour se restructurer à bon compte. C’est pourquoi la Cgt revendique des droits nouveaux d’intervention des salariés dans la gestion des entreprises. Notamment, leur présence dans les organes de direction avec voies délibératives et un droit suspensif des plans de suppressions d’emplois afin de favoriser l’émergence de propositions alternatives sur l’emploi.

La Cgt appelle dores et déjà les salariés à se mobiliser massivement partout en France le 7 octobre 2009."

 

Sarkozy a la banane, mais la France est en récession et le chômage explose .

lagardepourboire350.jpg
La prévision actuelle de croissance du gouvernement est de -1,5%. Nous avions noté ici-même, son caractère fantaisiste. Voilà que le Premier ministre François Fillon estime maintenant "probable" que la récession sera en fait de - 2,5%.
Des institutions économiques comme l’OCDE ou le FMI suggèrent des hypothèses encore plus basses et la Commission européenne table sur une baisse de la croissance de 3% en France. Mr Sarkozy s’avère en réalité être le Président de la récession, des bas salaires et du chômage massif. Comme son compère en Espagne, le socialiste Zapatero qui dirige un pays de 4 millions de chômeurs. Les mêmes politiques produisent les mêmes effets. Faute de s’attaquer à la logique capitaliste.
En Europe, la crise du capitalisme s’étend de la sphère financière à celle de la production. Selon les données de l'Insee, la production industrielle française a baissé pour le septième mois consécutif en mars (- 1,4%).

Lire la suite...

 

45 800 chômeurs de plus en décembre: le Gouvernement refuse de changer le cap!

adelicenciements.jpg
Avec 45 800 chômeurs de plus en décembre, et 200 000 depuis l’été dernier, Nicolas Sarkozy ne peut plus masquer la réalité : il est le Superprésident du Superchômage.
. En un an, le chômage a augmenté de + 11,4% .
Avec 2 114 300 chômeurs de catégorie 1, la France enregistre son huitième mois consécutif de hausse du chômage. Une hausse qui affecte les salariés dans leur ensemble : hommes, femmes, jeunes, seniors, précaires, licenciés économiques. .
Comme l'avaient annoncé les communistes, les études économiques (OFCE) font ressortir que la loi permettant la défiscalisation des heures supplémentaires a largement torpillé l’emploi.
Le pouvoir d’achat et la consommation sont en baisse. D’après l’INSEE, en décembre, les dépenses de consommation, tous ménages confondus, a reculé de 0,9%.
Et les choses ne devraient pas s'arranger en 2009, si rien ne change : même Mm Ch. Lagarde, notre béate ministre de l'Economie doit abandonner ses prévisions de croissance fantaisistes et admet que la France pourrait être en récession cette année. Et le Gouvernement Fillon affirme ne pas vouloir changer de cap ! (voir la suite)

Lire la suite...

 

Le capitalisme ça fait mal: 100 000 nouveaux chômeurs de plus en France

placideanpe330.jpg

dessin Placide : http://www.leplacide.com

Le nombre de chômeurs a augmenté de 46900 en octobre. Ainsi depuis l’été, la France de Sarkozy et du MEDEF compte 100 000 chômeurs de plus. La barre symbolique des deux millions est franchie : le chiffre rendu public est celui de 2 004.500 demandeurs d’emplois. Encore s’agit-il de chiffres sous-estimés : le chômage partiel n’est pas comptabilisé, ni les chômeurs de plus de 58 ans, ni les radiations autoritaires. Les offres d’emplois d’emplois de l’ANPE ont reculé de 5,5% et sont tombées, au troisième trimestre, sous le plancher des 300.000. Et ce n'est pas tout : l’OCDE prévoit la récession pour la France en 2009, avec une croissance négative de - 0,4%. Selon l’OCDE, le chômage pourrait atteindre les 7,5% de la population active et continuer de croître jusqu’en 2010 avec un pic à 8,7%. Si les luttes n'inversent pas la vapeur, ce sont donc, en France, des centaines de milliers de chômeurs supplémentairesà déplorer pour 2009.
L'Union Européenne compte désormais 17,2 millions de personnes au chômage. On voit là le résultat des politiques européennes, du Traité de Lisbonne et des stratégies-bidons pour l'emploi - soutenu par la droite et les sociaux démocrates- qui ont nourri la crise. Il faut d'urgence changer de cap en France, comme en Europe.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs