Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - chauffage urbain de Clichy

Fil des billets

Clichy : Gilles Catoire sur le gril du chauffage urbain

radiateur-fonte-03.jpg
Des hausses exorbitantes : + de 50% d’une année sur l’autre

Plus 50 % d’une année sur l’autre, le prix du chauffage urbain avait en 2004 fait éclater la colère des locataires de l’O.P.H.L.M. de Clichy. Une colère d’autant plus légitime que tout le monde savait officiellement depuis l’an 2000 que les tarifs de la S.D.C.C., la Société de distribution de chaleur de Clichy, filiale du groupe multinational Suez, étaient plus élevés qu’ailleurs : entre 30 % et 50 % selon tous les rapports d’experts.

Il fallait donc trouver les causes et les responsables pour corriger ces inacceptables anomalies. Mais malgré plusieurs réunions, s’étalant sur trois ans, de la Commission consultative des services publics locaux, impossible de savoir d’où venaient ces anomalies et, donc, quelles mesures prendre pour obtenir une baisse significative des prix, le remboursement des sommes trop versées par les Clichois durant des années, et pour éliminer les incohérences juridiques de la concession passée entre la Ville et le fournisseur de vapeur.
Il fallait donc savoir pourquoi les quatre rapports des experts pointant tous de gros dysfonctionnements étaient restés lettre morte. Ce dossier est sur la place publique depuis dix ans mais les énigmes demeurent.

Nous étions en présence d’un blocage du maire de Clichy puisque, en 1995, il renouvela sans rien y changer la concession jusqu’en 2015. C’est la raison pour laquelle Guy Schmaus réclame avec les élus communistes depuis plus d’un an la création d’une « mission d’information et d’évaluation » sur le chauffage urbain de Clichy, prévue par une loi initiée par Lionel Jospin en 2002. Elle est de droit si un sixième des élus municipaux le demande. C’est le cas à Clichy !

Catoire lève la séance pour empêcher la discussion !

Mais, lors du Conseil municipal du 24 mars, Gilles Catoire est allé jusqu’à lever la séance pour empêcher la discussion et le vote du voeu communiste réclamant cette mission d’information. Guy Schmaus a donc saisi le préfet qui, dans sa réponse du 27 avril, indique qu’il a demandé des explications au maire de Clichy.
Souhaitons qu’une Commission d’enquête réellement pluraliste, où chaque groupe du Conseil municipal pourra désigner un titulaire avec les mêmes droits et les mêmes devoirs, conformément à la loi, voie enfin le jour au prochain Conseil municipal ! C’est cela la démocratie.
Cette commission devra en six mois éclaircir les mystères du chauffage urbain et conclure par des propositions concrètes, comme le remboursement des sommes dues aux Clichois.

SUEZ A LES MOYENS DE REMBOURSER LES CLICHOIS !

Tous les Clichois sont concernés, soit comme contribuables, soit comme contribuables et consommateurs à la fois. La liste des abonnés, quant à elle, est éloquente : bâtiments communaux, écoles, Office de l’habitat, hôpital Beaujon, Fondation Roguet, L’Oréal, Verger Delporte, et de nombreux copropriétaires…

Au bout du compte, le groupe Suez, qui a fait 6,5 milliards d’euros de profits en 2008, a les moyens de dédommager les Clichois. Et la municipalité a besoin de mettre rapidement un peu d’ordre dans ses rapports avec la S.D.C.C… Ainsi, les Clichois auront enfin leur chauffage urbain à un prix comparable à celui des autres.

Il serait utile que la loi Jospin soit complétée par un contrôle citoyen du fonctionnement de cette société financée par nos deniers.

(source 60jours à Clichy)

 

G. Catoire, au dessus des Lois ?

mairie.jpg
G. Catoire, le maire socialiste de Clichy la Garenne, sous la pression des élus communistes, s'était engagé à créer une mission d'information pour faire la clarté sur le mystère du chauffage urbain qui voit la SDCC, société retenue par la Mairie, fournir la vapeur à un prix prohibitif aux établissements clichois.
On parle ainsi, sur ces dernières années, de 20 millions d'euros de trop versés, par rapport aux prix habituels du marché.
Hors, lors du dernier conseil Municipal, G. Catoire a brusquement retiré de l'ordre du jour, la création de cette mission, qui était le dernier point y figurant!
La création de cette mission est un droit. G. Catoire s'estime-t-il au dessus des lois de la République ? Guy Schmaus, Président du groupe communiste se voit contraint de s'adresser au Préfet de la République des Hauts de Seine pour un rappel à la Loi.
"Les quatre expertises commandées par la ville depuis 10 ans ont toutes, révélé des anomalies et avancé des propositions mais aucune n’a connu de corrections fiables" rappelle Guy Schmaus, dans ce courrier.
(Lire l'intégralité de la lettre de Guy Schmaus)

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs