courbechom.jpg
Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité en France métropolitaine a nettement progressé en septembre, de 0,9% à 2,780 millions de personnes, soit 26.000 demandeurs de plus.
La France compte désormais 4,4 millions de chômeurs, un niveau jamais vu depuis près de douze ans.
Après trois mois de hausse (mai-juin-juillet) et une petite baisse de 2.000 personnes en août, le nombre des demandeurs d'emploi sans aucune activité a ainsi progressé d'environ 58.000 depuis le début de cette année (+3% sur un an).
Les politiques d'austérité et de soumission aux impératif du AAA des Agences de notation vont entraîner partout en Europe, une baisse de la consommation et peser négativement sur la croissance et grossir encore et toujours la bulle du chômage.
Enrayer ce flot montant du chômage suppose de rompre avec cette logique imposée par les marchés financiers et non pas, comme Hollande et le PS le proposent, de l'appliquer plus que jamais une fois Sarkozy battu.
Ainsi, il devient indispensable de nationaliser le système bancaire pour arrêter le robinet de la spéculation et réserver le crédit aux entreprises qui créent de l'emploi et embauchent .
Quant à la Banque Centrale Européenne elle doit pouvoir prêter directement aux états pour développer les services publics, les emplois et créer les richesses qui réduiront la dette publique.