santetritherap350.jpg
La part des dépenses hospitalières dans le produit intérieur brut (3,7 %) est plus faible qu’en Suisse (4 %), et équivalente au Danemark (3,8 %), légèrement supérieure à l’Allemagne (3,1 %) sans parler des États-Unis (4,9 %) qui ont les performances sanitaires les moins bonnes. De plus, en France, les hôpitaux ont la particularité d’assumer une part des dépenses de recherche (15 % du budget des CHU) et d’enseignement.
La France n’est pas suréquipée avec 7 lits d’hôpitaux pour 1000 habitants, alors qu’il y en a 8,3 en Allemagne, 7,6 en Autriche ou encore 6,9 en Finlande. Quant au personnel l’effectif moyen d’infirmiers par lit dans les services de soins aigus est de 0,58 en France et de 0,77 en Allemagne, 0,87 au Luxembourg ou encore 0,82 en Autriche. La part des dépenses de l’hôpital public dans les dépenses de l’assurance-maladie est passée de 42 à 34 % en 20 ans. Ces données sont issues des statistiques officielles de l’OCDE.