guyetannie350.jpg
Clichy, le 17 février 2009

Monsieur le Maire
Lors de la discussion sur les orientations budgétaires du 3 février 2009, j’ai souhaité que, sans attendre, vous convoquiez la commission des finances, afin d’examiner, documents sur table, quelles économies il était possible de prévoir pour que le budget 2009 reste au-dessous de 3 % d’augmentation, alors que votre projet fixe à 3,9 % la hausse de la taxe d’habitation des Clichois., soit plus d’un point au-dessus de l’érosion monétaire.
La crise, vous ne l’ignorez pas, pèse lourdement sur la vie quotidienne des familles et elle va encore aggraver le sort de nos concitoyens.
Aussi, je me permets de renouveler la proposition faite au nom des élus communistes de Clichy, pour que soient revues les lignes budgétaires qui n’altèrent pas la gestion sociale de la ville.

Si j’insiste, c’est que dans le débat du 3 février 2009, certains collègues ont, eux aussi, estimé que des économies étaient possibles.

Je vous saurais gré, Monsieur le Maire, de satisfaire cette requête que commandent, tout à la fois l’intérêt des clichois, la vocation sociale d’une municipalité de gauche et notre devoir de transparence.

Ne doutant pas de votre bienveillante attention, Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments distingués.

Guy Schmaus
Sénateur honoraire
Président du Groupe communiste
Chevalier de la Légion d’Honneur