plaque_200.jpg
Le pouvoir aura dû s’y prendre à plusieurs fois. Elles avaient déjà été annoncées pour le 1er janvier 2008. A partir du 15avril 2009, ça y est : de nouvelles plaques minéralogiques entrent en vigueur pour les nouvelles immatriculations de véhicules.
Dans leur réticence, sinon leur résistance, les Français ne se sont pas trompés sur l’enjeu premier de ce changement : l’élimination de la référence au département.
Les numéros de département sur les plaques d’immatriculation ne sont pas un détail, mais une référence omniprésente, assimilée par tous, à un échelon territorial et administratif que le pouvoir veut supprimer.
(lire la suite) .