Au nom des élus communistes, Guy Schmaus est intervenu dans le débat sur le Grand Paris, lors du Conseil municipal du 22 septembre.
Après la prise en compte de leur amendement portant sur la ligne 13, les élus communistes ont voté le voeu adopté par le Conseil municipal de Clichy (voir en annexe).

Dialogue clichois publie l'intervention de G. Schmaus :

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs, chers collègues,
La séance du conseil municipal de ce soir peut être utile, si nous alertons avec clarté et combativité les clichois sur les dangers pour leur vie, pour leur ville, pour leur région et pour leur pays, du projet Sarkozien du Grand Paris.
Nous souscrivons à votre demande de report du projet de loi, mais cela ne change rien au fond, car ce texte de loi vise à tout chambouler, à tout chapeauter, à tout verrouiller sous la férule autoritaire du chef de l’état.
Il prévoit déjà 29 décrets pour menotter le futur Grand Paris. Mais il n’est que la traduction législative du discours du 29 avril à Chaillot où, le chef de l’état, suite à son habituel catalogue de bonnes intentions, a détaillé ses ambitions.
Il veut, je le cite :
« Une métropole apte à rivaliser, avec Londres, New York, Tokyo et Shanghai. »
C’est à dire une métropole soumise à la folle dictature des marchés financiers au dépens du reste.
( lire la suite de l'intervention)