Nmarchand300.jpg
Dialogue Clichois publie ce point de vue de Nicolas Marchand, dirigeant communiste, sur l'offre nationale du PCF pour les Régionales :
Je suis favorable à une initiative du PCF pour des listes de large rassemblement de type front de gauche élargi; il s'agit de faire prévaloir des propositions transformatrices sur lesquelles il faut donc être bien plus précis que ne l'est le projet qui nous a été présenté.
Nous devons tout faire aussi, même si c'est difficile, pour une cohérence nationale.
L'incohérence, ou le soupçon d'électoralisme pourrait nous couter cher pour la suite.
Le Parti a besoin d'un maximum d'élus dont l'implication dans la gestion soit utile à son combat et aux luttes, au renforcement de son influence et au rayonnement de ses idées. Une évaluation serait utile à faire et à débattre sur ce plan politique et pas seulement sur des bilans de gestion.
Cela dit, on ne doit pas l'oublier, quel que soit les systèmes électoraux, le socle des élus communistes, c'est l'influence du Parti; c'est une base plus solide que la bonne volonté de tel ou tel partenaire.
L'expérience du front de gauche aux européennes, si elle a eu ses limites, a suscité un intérêt et des attentes qu'il ne faut pas décevoir.