acrobligne13.jpg
La journée du 13 mars aura été une journée de mobilisation des communistes autour de l'exigence de dédoublement de la ligne 13, refusé par l'Etat Sarkozien, la Région dirigée par le socialiste J.P. Huchon et le STIF.
La galère quotidienne, le ras le bol et la colère ne cessent de grandir chez les usagers, écœurés de voir prévaloir le Grand Paris de la Finance au détriment des usagers dans le développement des réseaux de transport.
Contrairement aux affabulations de l'Etat, de la Région et du STIF , la ligne 14 - dont l'utilité n'est évidemment pas en cause-, ne permettra nullement de décongestionner la ligne 13 durablement.
La RATP, le STIF et la Région se sont contentés d'une concertation bidon où tout était décidé d'avance et dont le but premier était l'enfumage des usagers.
Ceux qui, comme le maire de Clichy G. Catoire, ont cru à la solution ligne 14, plutôt que de rejoindre le rassemblement pour le dédoublement de la ligne 13 devraient enfin ouvrir les yeux : contrairement à leur affirmation, il n'y aura pas de nouvelle station de la Ligne 14 sur Clichy !
La station Maison du Peuple, miroir aux alouettes brandie par Catoire à fait pschiiiit !
Les communistes de Clichy, d'Asnières, de Gennevilliers, de la RATP, de Paris, de St Denis, etc. représentant au total 17 sections ont, le matin et le soir, distribué un 4 pages aux usagers, fort bien accueilli.
F. Delalleau, candidat PCF-Front de gauche aux législatives, et G. Schmaus, président du groupe des élus communistes de Clichy ont participé à cette initiative rassembleuse.
De son côté la CGT- RATP dans le communiqué ci dessous porte une appréciation négative sur le projet de contrat entre le STIF (dirigée par la Région) et la RATP qui tourne le dos aux intérêts des usagers et dégraderait encore la situation des transports parisiens tout en accroissant l'exploitation des salariés.
Usagers et agents de la RATP, même combat!