Liberte-Delacroix.gif
En lançant à grand renfort médiatique le débat sur l’identité nationale, Eric Besson, hier socialiste et aujourd'hui ministre de Sarkozy, a fait un choix qui rappelle les pires heures de notre histoire.
Il a choisi sa France : c’est celle de la haine de l’étranger et du renfermement.
Le choix des communistes est tout autre.
Notre France est ouverte au monde et généreuse. Notre France est solidaire. Elle prend soin de chaque citoyen quelques soient ses origines, son métier, ses croyances ou ses orientations de vie.

(lire la suite du billet)