Conqnoy230.jpgEn 2009, si les groupes de l’indice vedette de la Bourse de Paris ont réalisé 47 milliards de bénéfices, ils ont réduit leurs effectifs en France de plusieurs milliers de postes et privé la protection sociale d’importantes ressources.
Les groupes du CAC 40 ont joué un rôle important dans le creusement du déficit de la Sécurité sociale : c’est ce que révèle le décompte de l’évolution de leurs effectifs en 2008 et 2009, effectué à partir d’informations données par les directions.
En cause, leur politique d’emploi.
L’an dernier, leurs effectifs en France ont baissé d’environ 60 000.