Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - déficit public

Fil des billets

Union européenne : le PS et les Verts pactisent avec la droite !

logoumps.jpg
La député socialiste française Pervenche Berès vient de présenter au Parlement Européen un Rapport sur la crise, dans lequel elle soutient les plans d'austérité, demande des mesures encore plus sévères que celles Sarkozy pour réduire les déficits publics et envisage non seulement le report de l'age de départ en retraite, mais également la fin de la retraite par répartition.
Ce rapport qui constitue une aubaine pour les marchés financiers et le MEDEF a été adopté par la droite, par les socialistes et par les Verts (Europe Ecologie). Jacky Hénin, député européen (PCF) s'émeut de ce double langage et dénonce l'hypocrisie du PS' qui critique (mollement) Sarkozy à Paris et l'encourage à Strasbourg!.

Intervention de Jacky Hénin, Député Européen (PCF) :

« Le rapport de Pervenche Berès(1) (Député PS européen) sur les recommandations concernant les mesures et initiatives à prendre dans le cadre de la crise financière économique et sociale a été voté ce matin au Parlement Européen.
Depuis des mois, les mobilisations syndicales et populaires se succèdent en France et en Europe, pour s’opposer à la casse des droits et acquis sociaux, à la privatisation des retraites et de la sécurité sociale, au gel des salaires et des retraites, pour refuser de faire payer aux peuples une crise dont ils ne sont pas responsables.
Si ce rapport s’émeut de la crise et tente de "moraliser le marché"(2), il soutient les plans d’austérités dans les différents pays Européens. L’ensemble du rapport constitue en effet un éloge au pacte de stabilité et demande des mesures plus contraignantes encore, assorties de sanctions aux états membres et l’obligation de réduire les déficits(3).

Lire la suite...

 

Le Front de gauche et la BCE, par Michel de Chanterac

bce175.jpgEurop2.jpg
Le contrôle démocratique et la réorientation de la Banque Centrale Européenne constituent désormais un enjeu central pour une sortie progressiste de la crise du système capitaliste.
Il s'agit de tourner l'euro et le crédit vers les besoin du développement humain pour en finir avec un système où l'utilisation de l'argent sert avant tout de carburant aux marchés financiers.
Cette question devient donc, de facto, un enjeu primordial aussi pour les Elections Européennes: vouloir une Europe sociale et écologique sans dénoncer le Traité de Lisbonne et le pacte de stabilité, sans remettre en cause le rôle de la BCE, c'est de la pure démagogie.
Laissons cela au MODEM, aux socio-libéraux du PS, aux Verts qui refusent de s'attaquer aux logiques capitalistes. Dialogue clichois publie un article de M. de Chanterac, paru dans l'Humanité, qui insiste, à juste titre, sur la nécessité de permettre demain à la BCE de prêter aux Etats afin que ceux-ci n'aient plus besoin de se tourner vers les marchés financiers pour emprunter.
C'est un premier axe. Mais surtout, ce sont les critères eux-même des crédits accordés qu'il faut revoir ! Il s'agit de rendre le crédit sélectif, en modulant les taux afin de le diriger non plus vers les marchés financiers et la spéculation, mais vers les investissements à long terme utiles au développement humain et à l'amélioration de l'état de l'environnement.
Sur ces points, les propositions du Front de gauche gagneraient à préciser les choses, d'autant plus que les propositions du PCF, dans ce domaine, sont percutantes...

Voici le point de vue de M. de Chanterac:

"Il y a, dans la déclaration de principe du Front de gauche pour changer l’Europe, peu de chose sur les missions réelles de la Banque centrale européenne (BCE) et une position assez formelle pour qu’elle « soit mise au service des populations et soumise à un contrôle démocratique ».

Tout le monde dit ça et ça ne mange pas de pain. Il faut rappeler certains faits. Le contrôle public des banques centrales est une conquête du Front populaire (contre l’oligarchie de l’époque, les « 200 familles ») et cela a été confirmé dans le programme du Conseil national de la Résistance à la Libération. Cette filiation historique mérite d’être rappelée dans la campagne des européennes.
(voir la suite de l'article)

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs