AAMANIFRET.jpg
Les retraités ne sont pas des privilégiés contrairement à la campagne de bourrage de crâne enclenchée par la Cour des Comptes dirigée par le socialiste Didier Migaud.
Plusieurs milliers de retraités ont défilé ce jeudi à Paris et dans de nombreuses villes à l'appel des syndicats. Objectif: défendre leur pouvoir d’achat, l’accès aux soins (la question du prix des mutuelles, notamment) et la prise en charge de la perte d’autonomie, dénoncer les hausses d’impôts injustes à venir .
A l’appel de leurs organisations syndicales, dont l’Union confédérale des retraités CGT, des milliers de retraités, pensionnés ou préretraités, ont battu le pavé, parfois sous la pluie, mais toujours dans la bonne humeur, partout dans le pays.
La colère des retraités est renforcée par le choix du gouvernement de créer une contribution supplémentaire de 0,15% sur leurs revenus imposables afin de financer la prise en charge de la dépendance.