Manifestation en faveur des services publics
Comme l’a redit le député communiste André Chassaigne, le 16 février, "La santé ne doit pas être une marchandise soumise à de multiples aléas conduisant à l’abandon de toute régulation."

Le débat parlementaire sur la loi Bachelot a débuté le 10 février. Alors que le mouvement de protestation gagne en ampleur, que l’ensemble des organisations représentatives des personnels de santé rejette ce projet gravissime, le gouvernement tente de passer en force.

Les parlementaires communistes mènent la bataille pour contrecarrer ce projet dangereux pour la santé.