drapalgtun300.jpg
Le 27 janvier le PCF organisera à son siège, Place du Colonel Fabien, une soirée de solidarité avec le peuple Tunisien, avec Pierre Laurent (PCF), Mouhiedine, Cherbib, militant des Droits de l'Homme, Tarek Ben Hiba, Pdt de la Fédération tunisienne pour une citoyenneté des deux rives, Abdel Thabet du Parti Communistes des Ouvriers Tunisiens et Souayr Belhassem, Pdt de la Fédération internationale des Droits de l'Homme.
Dialogue clichois publie cette déclaration du PADS, nos camarades communistes algériens.

Les communistes algériens saluent la victoire de l’intifadha du peuple tunisien. La dictature de la clique de Ben Ali est tombée. Les manifestations des jeunes et des travailleurs ont eu raison de la tyrannie malgré une féroce répression.
Cette intifadha a aiguisé les contradictions apparues au sein de la bourgeoisie tunisienne sur la façon de gouverner pour préserver ses intérêts de classe, face à la propension de certains de ses clans les plus corrompus à monopoliser le pouvoir, face aussi aux répercussions de la grave crise internationale du capitalisme.
Le peuple tunisien, les travailleurs et toutes les catégories sociales exploitées et marginalisées par un capitalisme dépendant de l’impérialisme sont maintenant appelés à développer encore plus leur mobilisation pour empêcher que la fuite de Ben Ali ne se transforme en simple révolution de palais et ne soit confisquée par la bourgeoisie et ses éléments les plus réactionnaires et les plus rusés, sous quelque bannière politique ou idéologique que ce soit.