Dareau250.jpg La majorité de droite du Sénat a rejeté hier la proposition de loi abrogeant le service minimum à l’école défendu par les communistes. Cette loi s'inscrit dans un contexte de remise en cause du droit de grève. Les enseignants, les parents, les lycéens ont mille fois raison de se battre contre le démantèlement de l'éducation nationale et pour l'école de la réussite pour tous. Les maires de toutes tendances dénoncent son caractère inapplicable.
Cette Loi sur le service minimum met en cause la sécurité des enfants en faisant appel à des personnels non qualifiés et non formés pour s'occuper des enfants et jette les bases d'un sous service public au rabais. Lire l'intervention de Brigitte Gonthier- Maurin, sénatrice communiste des Hauts de Seine.