AAfetH1.jpg
Des salariés d’entreprises en lutte venus en car de toute la France ont défilé en cortège pour réclamer l’interdiction des licenciements économiques.
Tous avaient leurs slogans. « De l’argent il y en a dans les caisses de PSA » scandaient les salariés d’Aulnay, « Avec 9 milliards de profit, Sanofi doit créer des emplois et non les détruire », ou encore les métallos de Gandrange qui chantaient « on en a marre de ces guignols qui ferment nos usines et nos écoles.
AAFeth2.jpg
Amin Tamsamani, délégué CGT de Sanofi sur le site menacé de Romainville dénonce la suppression depuis 2004 de 3000 emplois en Seine Saint Denis.
« Le but de la direction, c’est de verser 4 milliards d’euros de dividende à ses actionnaires.