baffe.gif
C’est moins la hausse des dépenses (+ 3,8 %) que la chute des recettes ?(– 4,2 %) qui ont fortement creusé les déficits publics en France en 2009. En cause : le soutien apporté par le pouvoir aux banques et au capital contre le social.
D’où viennent les déficits? ? Il faut effectivement utiliser le pluriel, car si celui de l’État est le plus gros (117,2 milliards d’euros en 2009), s’y ajoutent ceux de la Sécurité sociale (24 milliards) et des collectivités territoriales (5,6 milliards).
La raison de ces trous est simple et le pouvoir la cache? : c’est d’abord l’insuffisance des recettes publiques.