Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - financement des retraites

Fil des billets

APPEL DU PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS

DÉTERMINÉS POUR GAGNER !

arton5156-3a1f3.jpg
Nous sommes plusieurs millions dans tout le pays à nous mobiliser contre le projet gouvernemental des retraites, plusieurs millions à exiger son abandon et l'ouverture d'un véritable débat sur une réforme alternative garantissant la retraite à 60 ans, à taux plein.
La lutte est massive et populaire : 3 Français sur 4 la soutiennent et condamnent le refus de négocier du gouvernement.
71% des français rejettent ce projet injuste socialement et inefficace économiquement, un vrai recul de société.
Le président et son gouvernement méprisent les attentes populaires et traitent la jeunesse en ennemie!
De cette société-là, on ne veut pas ! Nous avons tous fait nos comptes ! Le recul de l'âge légal de départ à la retraite, l'allongement de la durée de cotisation, c'est vouloir diminuer le montant de nos pensions et ouvrir la porte à la capitalisation.
Cette attaque en prépare d’autres contre la sécurité sociale et les services publics.
Ensemble, nous sommes des millions à rejeter la société ultralibérale, modelée par Sarkozy et sa majorité : une société autoritaire et antisociale, aux ordres du MEDEF et des marchés financiers.

Lire la suite...

 

Retraites : On remet ça encore plus fort le 19 octobre !

Sarko250.jpg
Il n’y a bien que le pouvoir pour déceler un essoufflement de la mobilisation contre son projet de retraite.
La jeunesse sort dans la rue, grèves et blocages se multiplient pour arrêter le bras des casseurs du droit à la retraite à 60 ans. De plus en plus isolé et battu par la rue, il choisit le mensonge, la violence et le mépris.
Le pouvoir cache cependant mal une fébrilité qu’il tente de dissiper à coup de millions d’Euros dans une opération de communication animée par le trio infernal : Lagarde-Woerth et Châtel !
Les dirigeants syndicaux ont raison d’être satisfaits de la mobilisation du samedi 16 octobre marqué par un fort taux de participation et la montée en puissance des jeunes conscients d’être les principaux concernés par cette réforme injuste. Mardi 19, tous ensemble il nous faudra encore pousser très fort. Arrêts de travail massifs et manifestations qui battent les records des 2, 12 et 16 octobre sont un objectif réaliste.
Le droit à la retraite à 60 ans à taux plein et sans annuités supplémentaires est l’exigence centrale du peuple de France. Elle doit être entendue du pouvoir mais aussi par tous les partis politiques de gauche. Pas de problème avec le PCF qui y est favorable.
Où ça coince, c’est avec le Parti Socialiste qui fait bande à part et refuse lui aussi d’écouter les exigences exprimées.

Lire la suite...

 

Retraites : le débat à gauche sur les points essentiels

LassretraiteV300.jpg
Retraites : que dit-on à gauche sur les questions essentielles et quelles propositions du PS et du PC?
Aujourd'hui, mais les choses peuvent évoluer dans la mesure où le mouvement social s'empare de ces questions, il faut constater que pour maintenir ce droit à la retraite à 60 ans, les approches à gauche sont différentes.
Les différences portent notamment sur la durée de cotisation et sur les mesures à prendre pour assurer le financement du système de retraites !

Lire la suite...

 

Retraite : L’affrontement de classes, par P. Le Hyaric (PCF)

cgt92manif2octH400.jpg
Les bidouillages gouvernementaux sur les chiffres n’y changent rien.
La journée d’action unitaire ?de samedi dernier contre l’abrogation du droit à la retraite à 60 ans a été puissante, diversifiée, déterminée. Les journaux régionaux comme les images télévisées le confirment amplement.
Un mouvement populaire contre la régression sociale s’enracine dans la société.
Depuis les 23?mars, 29?mai, 24?juin, 7?septembre, 23?septembre, bien au-delà des trois millions de manifestants de samedi dernier, ce sont plusieurs millions de citoyens qui ont manifesté au moins une fois, et pour beaucoup, ils l’ont fait pour la première fois de leur vie.

Lire la suite...

 

FINANCER LES RETRAITES: Suffit-il de répartir autrement les richesses?

beretrougeH350.jpg
La retraite à 60 ans, à taux plein, voilà la revendication qui rassemble aujourd'hui des millions de françaises et de français.
Mais comment la financer ?
Certains à gauche (NPA, Verts, ATTAC, et même certains syndicalistes) sous estiment les besoins réels de financement pour assurer la retraite à 60 ans à taux plein et s'en tiennent à des solutions simplistes qui en réalité ne remettent pas vraiment en cause le système capitaliste. Ainsi, suffit-il de répartir autrement les richesses?
NON ! répond l’économiste Denis Durand : Le financement des retraites représente aujourd’hui environ 12 % du PIB. Pour garantir la retraite à 60 ans à taux plein pour tous, il faudrait 6 points de PIB supplémentaires. Facile, entend-on dire souvent à gauche. Il suffit de « changer la répartition des richesses ». Comment ? Par l’impôt. On ferait payer plus d’impôts aux riches pour financer l’assurance vieillesse.
Même pas besoin de changer le pouvoir dans l’entreprise, ni de s’attaquer à la dictature des marchés financiers ! En somme, on pourrait apporter des solutions à la crise du capitalisme…sans changer la société ! Malheureusement, les choses ne se passent pas comme cela dans la « vraie vie ».
La répartition des richesses dépend de la façon dont elles sont produites.

Lire la suite...

 

Réforme des retraites : injuste et irresponsable

refretraitesH300.jpg
Le ministre du travail Eric Woerth a présenté sa réforme sur les retraites qu'il qualifie de « responsable » et « juste ».
C'est un véritable coup de poignard contre le modèle social français.
Ce projet sera supporté essentiellement par les salariés déjà durement touchés par la crise (22,6 milliards d'euro). Injuste, mais aussi inefficace, cette réforme ne touche pratiquement pas au capital (4,4 milliards d'euro).
Dans la lignée des mesures d'austérité mises en place par l'Union européenne, cette réforme est une véritable capitulation devant les marchés financiers.

Lire la suite...

 

"Une bonne retraite à taux plein dès 60 ans, est-ce possible ?" discutons-en le 23 juin, à Clichy

Retraitonjuste180.jpg
La très grave crise qui ébranle actuellement l’Europe ne doit rien au hasard.
Elle est le fruit d’une construction européenne au service du capitalisme financier qui organise systématiquement la déréglementation et la concurrence pour assurer de juteux profits aux marchés financiers et aux actionnaires du CAC 4O.
Les États s'endettent pour rétablir les profits des banques et sauver les spéculateurs.
Cette politique libérale est catastrophique pour les peuples de l’Union, les plongeant dans le chômage, la précarité et les restrictions de tous ordres.
Partout les gouvernements de droite ou socialistes veulent faire payer la crise au peuple et pas aux milliardaires, pas aux spéculateurs.
Tous tentent d'asphyxier les services publics et de repousser l'âge de la retraite. En France, le Gouvernement, les banquiers et les patrons veulent la peau de la retraite à 60 ans à taux plein.
Pourtant d'autres pistes que l'allongement des années de cotisation ou l'augmentation des cotisations salariales existent. Mais le Gouvernement refuse de les examiner! Les communistes de Clichy invitent les clichois à débattre sur l'avenir des retraites et à dialoguer le mercredi 23 juin, de 19 à 21H, avec Pascal Borelly, dirigeant national du PCF, à la Maternelle Jules Ferry , rue Dagobert.

Lire la suite...

 

Retraite: Un grand enjeu de civilisation, par Patrick Le Hyaric

Lehya250.jpg
Le débat sur l’avenir des retraites porte sur un enjeu de civilisation. Il conditionne une large part du mode d’existence de chaque être humain, du petit enfant à la personne âgée.
Il doit être relié à un défi essentiel : la sécurisation de la vie de chacune et de chacun.
C’est pourquoi l’âge du départ en retraite et le financement de cette période de la vie recoupent une multiplicité de questions telles que l’emploi, le partage des richesses produites, l’avenir des jeunes et l’activité de celles et ceux qui accèdent à une retraite bien méritée après avoir contribué au développement économique, social, humain, de la collectivité.
Ce droit doit être pleinement inscrit dans les mutations de la société. Et les interrogations nouvelles surgissant sur la place et sur l’utilité sociale de celle ou de celui qui accède à la retraite, doivent trouver des réponses en fonction des désirs de chacun.

Lire la suite...

 

Retraite à 60 ans : Pas question de battre en retraite!

retraitaubry.jpg
Les attaques contre la retraite se multiplient depuis des années. « Réformes » après « réformes », les retraités vivent de moins en moins bien avec leurs pensions, les salariés, les jeunes se demandent s'il y aura pour eux une vie après la vie professionnelle.
Du « travailler plus pour gagner plus » de Nicolas Sarkozy ne reste plus que « travailler plus », les heures supplémentaires, le dimanche, le lundi de pentecôte, les 35h dans le collimateur et maintenant la retraite à 62, 65 et pourquoi pas 70 ans ?
Malheureusement, Martine Aubry au nom du Parti socialiste et Daniel Cohn-Bendit viennent de céder en ouvrant cette possibilité. Une « première » inadmissible à gauche.
Certes nous avons eu droit à un superbe « rétro pédalage de M. Aubry, le PS lui ayant fait comprendre que lâcher le morceau à la veille des Régionales, c’était pas bien malin….donc jusqu’à fin mars le PS tient bon.
Mais passé le cap des élections, dès le mois d’avril, M. Aubry sera disponible pour discuter de la remise en cause de la retraite à 60 ans avec la droite.
Pourtant, comme le PCF, 50% des Français et 66% des sympathisants de gauche pensent que la taxation des revenus financiers est la bonne solution pour dégager les financements

Lire la suite...

 

Financement des retraites: Quatre propositions clés du PCF

retraite400.jpg
Il est impératif de garantir le financement par répartition si on veut faire face à l’augmentation des besoins sociaux.
C’est possible.
Entre l’archaïsme de la régression sociale et la modernité du « mieux vivre » à tous les âges, il faut choisir!
La part des retraites dans le PIB va s’accroître de 2000 à 2040 de l’ordre de 50 %, en relation avec le vieillissement de la population, et devra monter au minimum à 18 % au lieu d’un peu plus de 12 % aujourd’hui.
De nouveaux besoins
Financer les départs anticipés en raison de la pénibilité et des longues carrières, augmenter les basses retraites, assurer le rattrapage du pouvoir d’achat, revenir à l’indexation sur les salaires, aux 10 meilleures années pour le calcul des pensions, corriger les insupportables inégalités qui touchent notamment les femmes, les ouvriers et les plus modestes, faire face aux besoins liés à la démographie, au risque dépendance, maintenir l’âge légal de la retraite à 60 ans sont des ejeux forts et des mesures attendues par les retraités et les salariés.
Les mesures que nous préconisons représenteraient certes, d’ici 2040, au moins 15 points de cotisations supplémentaires, mais participeraient à un nouveau type et une nouvelle dynamique de la croissance réelle centrée notamment sur le développement de l’emploi, de la formation, des salaires, le développement durable.
Des nouveaux financements
Les plans d’instauration de la capitalisation et des fonds de pensions, qui jouent la retraite en Bourse en soumettant les retraités aux turbulences des marchés financiers, ne sont pas soutenables.
La répartition est plus fiable que la capitalisation.
(Dans suite, prendre connaissance des 4 mesures proposées par le PCF pour garantir l'avenir des retraites)

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs