CGTaffretH300.jpg
Le 2 juin s’est déroulée à la salle des fêtes de Villeneuve-Saint-Georges une conférence de presse de l’ANECR faisant suite au lancement d’une pétition nationale demandant de revoir la copie du plan fret SNCF.
(Voir aussi en pièce jointe l'Appel sur le fret)
A la tribune : Pierre MATHIEU, vice-président chargé des transports à la région Champagne-Ardenne, André CHASSAIGNE, député du Puy-de-Dôme et président de l’ANECR, Didier LE RESTE, secrétaire général de la CGT-Cheminots, Daniel GENESTE, responsable de l’Union interfédérale des transports CGT, Isabelle PASQUET, sénatrice des Bouches-du-Rhône et Jean-Jacques PARIS, conseiller général et secrétaire général de l’ANECR.
La pétition nationale reprend et relaye un appel lancé par de nombreux syndicats et associations de défense de l’environnement et réclame comme lui le respect des objectifs de réduction de gaz à effet de serre, un moratoire immédiat sur la partie « wagon isolé » du plan fret, un vrai débat public sur les conséquences du plan fret, la préservation des installations ferroviaires en situation de réutilisation et l’examen d’organisations nouvelles de la production SNCF en proximité, spécialement adaptées et en coopération avec les opérateurs nouveaux.